Je vais d'abord faire une petite synthèse. 

J'ai débuté en tant qu'entraîneur sénior dans les Vosges à 29 ans. Bilan plutôt mitigé. J'ai ensuite migré dans un autre club pour prendre en charge une équipe réserve avec la diffiulté d'avoir peu de joueurs, on a joué à 8,9,10,etc... Mais le bilan je le considère positif. Maintient + prix du fair-play et surtout ambiance géniale.

Malgré les difficultés on n'a jamais fait un seul forfait, on a toujours été au moins 8 et surtout on se battait sur le terrain. Ca nous a valu beaucoup de remerciements et de félicitations de la part de nos adversaires. Pas de forfait, on jouait le coup jusqu'au bout.

Ensuite, j'ai déménagé. J'ai débuté en tant que joueurs dans un petit club pour qu'on me propose le poste de coach en fin de saison. Mais même au niveau amateur on trouve des gens avec une haute estime de soit et surtout un mépris pour les autres. Du coup, j'ai laissé ma place à un entraîneur, à l'attitude prétentieuse et prêt à tout pour obtenir ce qu'il veut.

Moi, j'ai des valeurs. Pas comme certains.

J'ai donc recherché un autre poste de coach sans prétention aucune. J'ai eu, à ma grande surprise, 4 propositions pour des équipes séniors ou de jeunes en Ligue.

Et j'ai donc choisi le club qui me paraissait le plus proche de mes valeurs. Sympa, un projet ambitieux pour les jeunes et une reconstruction au niveau sénior.

J'aurai pu chosir le club qui me proposait le plus d'argent ou avec un challenge sportif très intéréssant (montée). Mais non j'ai préféré me consacré à ce club en reconstruction. Avec de nouveaux présidents, un nouveau trésorier, comité et puis coach.

La tâche m'a été annoncée très clairement. Effectif réduit, challenge sportif maintient (si on peu) et surtout un grand point d'interrogation sur cette équipe sénior. Mais je suis un homme de défis.

Et donc nous voilà, à la reprise des entraînements. J'avoue un peu difficile. Peu de monde aux entraînements, et oui il y a les vacances.

Mais en faisant le point je devrai avoir un effectif d'environ 20 joueurs. Pas mal, non ? Je crois que la nouvelle équipe bosse bien.

Je suis frustré de ce début mais suis positif pour la suite. J'y crois vraiment.

A moi, de mettre en place des entraînement qui donne envie de venir. A moi de fédérer, et de créer une ambiance sympa où l'on sera content de se retrouver. Dans ces conditions, les mecs feront les efforts endehors et sur le terrain. 

Le but ? SE FAIRE PLAISIR !!! On joue à un niveau où l'on doit s'éclater, tout en gardant l'esprit de compétition.

Malgré, ce que certaines personnes de mon ancien club (sudiste) pouvait prétendre, je pense connaitre le football sur le bout des doigts. Je n'ai pas joué à un super niveau mais je crois en moi, en ce que je peux donné, apporté sans oublié que je peux me tromper.

J'ai eu la chance de cotoyer Pascal Vahirua, Jean Fernandez, Bacary Sagna, Djibril Cissé, ou encore d'autres. Qui sont ou ont été des pro, mais qui sont humble, simple, pas prétentieux et très sympa. Le vrai exemple se sont ceux là, les pros simple et non les petits joeurs de DHR ouplus haut ou plus bas qui pensent être au dessus de tout le monde.

Alors cette semaine est difficile mais il y aura des jours meilleurs. Faut croire en soit et aux autres pour réussir. On va se battre et on atteindra nos objectifs.

C'est la 1ère chronique d'un coach amateur ans aucune prétention, et ce ne sera pas la dernière.

Allez à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures.

teamkeke