Entrainement 3 avril 2014 Bessens

Le collectif :

Et voilà c'est fait, nous sommes arrivés au bout de notre saison. Que se fut long. Que se fut dur.

Hier, nous avons fini la saison comme nous l'avions commencé. C'est à dire par une défaite et contre Montbartier. Petit clin d'oeil du destin puisque j'aurais dû être leur entraîneur.

Oui, par une défaite. Mais le plus important n'est pas là.

Il y a 10 mois nous étions que 12 joueurs pour débuter la saison. Objectif : Finir la saison. Pas d'objectif maintient, juste garder le club en vie.

Mais peu de monde y croyait. Que cela soit dans les clubs du département ou même au sein de notre club. Je n'avais aucune certitude de réussir mais "Qui ne tente rien n'a rien".

On a joué à 10, à 9, à 8. Evidemment que des défaites. Evidemment beaucoup de scores fleuve. Mais malgré cela, l'ambiance était bonne et petit à petit des joueurs ont repris une licence, d'autres nous ont rejoints permettant au club de ne pas faire de forfait même lorsque les militaires était en mission. 

Car ça aussi c'était un autre problème. Nous avions 12 joueurs dont 2-3 militaires. Sans compter les blessés à chaque match. 

Résultat un forfait en décembre. Je peux vous dire que nous étions très inquiet. Au 2ème nous étions forfait général. Mais avec l'équipe dirigeante on a continué à y croire, à se soutenir et surtout rester positif devant les joueurs.

En janvier, j'ai senti du mieux. Puis cela s'est confirmé en faisant match nul contre le 6ème. Mais le nombre de joueurs étant assez réduit, nous nous sommes retrouvés encore à jouer à 9, à 8. Mais sans jamais baisser les bras, en se battant à chaque match, en essayant de se faire plaisir et surtout en gardant un super état d'esprit.

En mars, de nouveaux joueurs nous ont rejoint. Pourquoi ? Qu'allaient-ils faire dans cette galère ? Je crois que l'ambiance et le courage qu'on avait, était 2 raisons de vouloir faire partie de l'aventure. 

Au final on fini 11ème (avant dernier), mais sauvé. On aura réussi l'exploit de gagner 2 fois plus un nul. Notre objectif plus qu'atteint. L'équipe (joueurs + dirigeants) peuvent être fier du chemin parcouru. Nous avons eu beaucoup de choses en autre défaveur, nous avons eu de grosses difficultés, nous avons eu aussi beaucoup de détracteurs et de moqueurs. Mais au final se sont les messages de félicitations des autres clubs, dirigeants et joueurs du département qui montrent qu'on a réussi quelque chose de grand.

Chacun pourra dire ce qu'il veut, "ils sont avant-dernier, nous on fini 4ème", "ils ont pris 103 buts", "ils ont pris que des branlées", etc... Mais sincèrement, auraient-ils eu le courage de sebattre une saison entière comme nous ? Je suis persuadé que même pas 10% des gens auraient tenus. On a réussi notre saison, nous sommes satisfait même si ça faire rire.

Je leur donne rdv la saison prochaine. On verra ensuite.

Le personnel :

Je ne suis pas un homme qui aime parler individuellement mais plutôt collectivement. Je ne suis ni méchant, ni prétentieux mais faut pas trop me chercher.

Alors je dirais juste que je suis fier de mes joueurs, qu'ils méritent toute ma gratitude.

La saison a été éprouvante mais je ne regrette pas mon choix d'avoir signé à Bessens. Oui en cette fin de saison je souhaite exprimer ce que j'ai sur le coeur depuis 1 an. Faut quand même savoir encaisser une nomination de coach puis remise en cause 1h après (pour des raisons obscur mm si j'ai fait le choix de partir), faut encaisser les commentaires de certians dirigeants disant "il n'y aura jamais aucune entente entre Bessens et Montbartier" et qu'on préfère laisser dans la mouise un club, faut encaisser les commentaires de pseudo grands joueurs et entraîneur, faut encaisser les moqueries "Ah tu joues à Bessens ? Avec ces tocards ?", "On va jouer à 8 contre eux, on est sûre de gagner", et bien d'autres. J'ai fermé ma bouche, j'ai gardé la tête haute, j'ai bossé pour le club, pour les joueurs afin d'atteindre les objectifs. Et oui c'était à la fin que je voulais compter les points. Régler mes comptes. On y est.

Mais sans déconner, quand des joueurs et des dirigeants de ce club viennent te dire "On a merdé, on a fait une erreur en ne croyant pas en toi", et bien oui je sourit. Oui, je suis fier quand des clubs adversent nous félicite, me félicite. Que certains dirigeants du  district aussi et puis quelques clubs qui viennent aux infos pour savoir ce que je fait. Voilà, ma revanche est là. Les remerciements de mes joueurs, de mes dirigeants ou encore d'autres. Oui, ça me touche.

Je ne regrette aucun de mes choix. Par contre même si j'en veux à certains, qui se reconnaitront, je félicite les joueurs de cette équipe (sauf 1), le coach de fin de saison qui est un mec bien. Je sais rester objectif malgré tout. Bravo à vs.

Après les difficultés rencontrées et le coup foireux de la saison dernière (voir articles précédents), je mérite un peu de vacances pour démarrer une nouvelle saison avec je l'espère de plus grands objectifs.

Alors à la saison prochaine pour de nouvelles aventures... Ou pas.