images

On se rappelle tous, ou presque de cette belle époque des années 80 où l'équipe de France rendait les gens heureux et les faisaient vibrer. Rappelons-nous des 1/2 finales en Coupe du Monde 82 et 86 et les victoires à l'Euro 84 ainsi qu'au JO avec les espoirs. De belles équipes au jeu chatoyant.

Mais dès 1990, on commence a passer pour des guignols. Elimination pour la Coupe du Monde en Allemagne lors des éliminatoires où la Yougoslavie et l'Ecosse finissent devant nous. Même Chypre ait match nul contre nous.

Euro 92, on gagne tous nos matches lors des éliminatoires (8 matches, 8 victoires). On se voit déjà champion d'Europe. Malheureusement, on ne passera pas le 1er tour, éliminé par la Danemark (repêché à la place de la Yougo pour cause de guerre) et par la Suède de Larson et Dalin. On passe encore pour des guignols.

Comment ne pas se rappeler des éliminatoires pour la Coupe du Monde aux USA en 94. Il nous faut un match nul sur l'ensemble des 2 matches à domicile (Israël et Bulgarie). Lors de l'avant match contre Israël on ose même mettre la chanson de Dassin "L'Amérique". Mal nous en prendra à vouloir encore allez trop vite défaite (2-3) et 1-2 contre la Bulgarie à la dernière seconde. Bye bye l'Amérique.

Euro 96, on ait cette fois profil bas. 1/2 finale contre la République Tchèque. On pensait aller en finale, râté. 

Coupe du monde 98. Pas grand chose à dire puisqu'on l'a gagnée. Mais je dirais quand même que l'on aime se pourrir tout seul au lieu d'encourager les siens. Rappelons-nous ce que la presse à mis dans la tronche à Jacquet avant cette Coupe du Monde. Encore une fois aux yeux du monde, on passe pour des guignols. Nous sommes aussi les seuls à dénigrer nos joueurs champion du monde, tel que Guivarc'h par exemple. Il est champion du monde, et vous ? Il méritait d'être là après avoir été meilleur buteur de L1 2 fois de suite, et surtout il a fait un travail de sappe qu'Anelka n'aurait jamais fait.

Euro 2000, rien à dire. On est sur un nuage. Exception.

Coupe du Monde 2002. Quelle belle fête avant de partir en Corée. On met même déjà la 2ème étoile sur le maillot. Bravo, c'était visionnaire. Match d'ouverture perdu (1-0) contre le Sénégal et éliminé au 1er tour sans gagner un match. On avait quand même le meilleur buteur de Premier League (Henry), du Calcio (Trezeguet) et de la L1 (Cissé). Résultat ? Guignols.

Euro 2004, le sélectionneur annonce avant la compétition qu'il part à Tottenham. Très bon timing. Qualifié de justesse pour les 1/4 où on se fera éliminé par la Grèce.

Coupe du Monde 2006. Ouf !!! Merci Zizou, Thuram et Makelele. Car franchement les éliminatoires sans leur retour on était mort mais en même temps ça nous aurait permis de virer Domenech plus tôt.

Euro 2008, phase finale horrible. Mais Domenech demande en mariage sa belle Estelle en direct. Résultat ? Oui oui idem mais aussi Domenech n'est toujours pas marié.

Ai-je besoin de rappeler l'effet Coupe du Monde 2010 ? Anelka ? Le bus ? Elimnation au 1er tour ? Etc...

2012 et l'effet Laurent Blanc. Un euro où on est éliminé en 1/4 par l'Espagne sans avoir joué. Mais Samir Nasri nous rappelera notre belle attitude aux yeux du monde.

Et enfin 2014 avec cette belle attitude de l'équipe de France Espoirs et M. Kurzawa. 

En résumé, notre style de formation n'est sûrement pas la meilleure. On devrait déjà apprendre l'humilité au niveau de la FFF et de la Ligue (car je n'oublie pas Luzenac et l'attitude de Thiriez et Le Graët). Et quand on saura rester humble dans les hautes instances du football, nos joueurs le seront peut-être par la suite.

Car malheureusement tous ces comportements honteux se ressentent au niveau du football amateur et de nos jeunes qui pensent qu'ils ont tout les droits dans leurs comportements (heureusement pas tous).

A bon entendeur, Salut.

Teamkeke