téléchargement (11) téléchargement (12)

 

Il y a quelques jour j'ai entendu sur une radio nationale (RMC) que Didier Deschamps allait normalement ne pas faire jouer Nabil Fékir contre le Danemark.

Pourquoi ?

Parce qu'il voudrait le protéger contre les sifflets pouvant venir des tribunes du Chaudron (St Etienne).

Moi la question que je me pose c'est "Doit-on protéger les joueurs contre les sifflets du public ?"

Fékir, Benzema ou tout autre joueur professionnel va devoir à un moment donner subir les sifflets. Que se soit avec son club ou avec la sélection. Il va devoir aussi gérer la pression, surtout lorsqu'on évolue à Lyon, Paris ou tout autre club important.

Je pense que l'on doit les aider, les encadrer, les accompagner en interne pour que ces joueurs, pouvant être ciblés, ne soit pas perturbés par tout cela.

Sur le cas Fékir, mon point de vue est qu'il aurait été préférable de le faire jouer au Chaudron plus qu'au Stade de France. Pourquoi ?

Il ne fallait pas avoir fait Science Po pour se douter qu'une partie du public du Stade de France allait siffler Fékir pour son volt-face entre l'Algérie et les bleus.

Par contre, en jouant à Geoffroy Guichard il y aurait eu plus ou moins autant de sifflets. Sauf qu'on aurait pût mettre cela sur le compte de la rivaité entre St Etienne et Lyon. Comme ça pas de polémique ou de pseudo traumatisme pour ce jeune joueur talentueux.

En résumé, il faut accompagner ces jeunes joueurs psychologiquement dès leur formation à ce qui pourrait être leur quotidien dans le futur. Il n'y a pas que les psychologues mais des éducateurs jeunes pouvant mieux aborder les choses avec eux, cela serait une solution intéressante. Les jeunes ont souvent besoin d'une personne référente pouvant être quelqu'un qui saura les encourager mais aussi leur dire quand ils déconnent en essayant d'être constructif.

Moi je suis éducateurs en quartier et je suis persuadé que cet accompagnement serait bénéfique pour le jeune, la famille et le club.

Alors ne les protégeons pas mais accompagnons-les dans leur futur vie comme chacun d'entre nous l'avons été lors de nos études, enfin plus ou moins. Sans cette pression médiatique et tout cet argent qui peut rendre fou lorsque l'on peut devenir footballeur professionnel.

Nabil et les autres ont croient en vous. Vous représentez la France et nous devons vous encouragez, peu importe le maillot de votre. Les bleus c'est la nation. J'aurais été sifier d'être à votre place et je serais très fier que mes enfants porte cette tunique bleue. Vous êtes nos représentant, on doit croire en vous... Surtout lorsque c'est difficile.

teamkeke