téléchargement

On s'étonne depuis un certains nombres d'années du manque de compétitivité de nos clubs en Coupe d'Europe et du désamour du public pour l'équipe de France.

Mais si on regarde ce qu'il se passe en ce moment dans l'univers footbalistique exagonal, on peut dire que rien n'est stable.

Que ce soit les dirigeants du football français, nos clubs, nos joueurs voir même nos médias, ne nous permettent pas d'avoir une stabilité suffisante afin d'espérer un regain de victoires européennes et/ou internationales.

Regardons de plus près...

Nos dirigeants (Thiriez, Deschamps, Le Great,...) : 

Si l'on regarde comment nous sommes dirigés au niveau national ou dans nos clubs, on peut s'aperçevoir qu'on ne peut pas espérer grand chose au niveau des résultats.

Nous avons un Président de la Ligue qui a fait boulette sur boulette tout au long de la saison, et qui a une communication plus que limité. Comment peut-on être crédible avec ce genre de personnage à la tête de nos instances.

Je mettrais Deschamps et Le Great dans le même bateau, car si aujourd'hui notre équipe de France à une image peu glorieuse auprès du public ils en sont les premiers responsables.

Le Great car il ne fait pas grand chose pour modifier notre méthode de formation et Deschamps car il s'obstine avec des joueurs et un système qui aujourd'hui est plus que décevant. Le pubic se détache des bleus, et il va falloir du changement (surtout dans les attitudes et les choix) significatif, sinon le fossé va se creuser de plus en plus.

Je n'oublierais pas ce scandale RC Lens. Cela fait 1 an qu'on nous balade avec des 15M€ d'Euro par-ci, 14M€ par-là. Une soit-disant descente en National, etc, etc, etc... La DNCG, je trouve, a été très clémente. Pour tous les autres clubs on sait d'où vient les investissements et la survie du club. Là; c'est le mystère le plus total. Je ne serais pas étonné qu'on évoque des soutien, voir des magouilles d'ici quelques temps. Et dire que pendant ce temps, Luzenac joue en DHR.

Nos clubs (OM, PSG, Monaco, OL, ...) :

Et nous avons nos chers Présidents de clubs. Ils ne sont pas tous à mettre dans le même panier mais si j'observe nos, soit-disant, clubs phares on n'est vraiment pas très stable non-plus.

Prenons le PSG. Un club aux ambitions démésurées. Ils veulent gagner la Ligue des Champions mais sont obligés d'acheter et de payer des joueurs au dessus des prix du marché. Au bout du compte, ils se sont fait toqués par le "Fair-Play financier" et leurs ambitions restent au point mort. Leur attractivité est devenue très limitée, beaucoup de joueurs refusent de venir ou ne considèrent le PSG seulement comme le second voir troisième choix (Turan, Di Maria, De Bruyne, Tevez, Dybala,...). Ils stagnent. 

Monaco : Rien que les transferts de James et Falcao permettent de comprendre que là aussi le projet ne peut plus rivaliser avec les plus grands d'Europe. Eliminé en 1/4 de la LDC par la Juve, c'est déjà un exploit. Et où vont-ils cette année ? Kondogbia partit à l'Inter, Ocampos, Moutiniho, Berbatov, Martial, Abdennour sont aussi en instance de départ. 

Et nous avons Marseille, qui se sabote tout seul depuis 6 mois. Ils ont un entraîneur nombriliste, un Président muet et absent et des joueurs stars qui partent tous (Payet, N'koulou, Gignac, Ayew, Morel...). Où va ce club qui ne vit presque que par le football habituellement mais qui là à pris une dose énorme de l'Exomil.

Le seul club que je vois aujourd'hui, un peu près structuré c'est l'Olympique Lyonnais. Ils finissent 2ème en aligant quasiment que des joueurs formés au club. Ils ont construit un stade qui va leur permettre de grandir et de faire, normalement, des rentrés d'argent. Et au niveau recrutement ils sont capable de vendre leurs meilleurs joueurs à pris d'or mais aussi de les garder quand il faut et aussi capable de renforcer l'effectif. A mon sens c'est le club le plus stable du championnat français. Et même si Aulas peut agacer, on peut lui reconnaitre sa grande gestion du club.

Comment peut-on croire que l'on va réussir en étant si mal dirigé et si peu stable. Je ne suis pas étonné que les clubs portugais réussisent meiux que nous.

Nos clubs sont pratiquement tous en difficultés fiancière.

Nos joueurs :

Et nous avons nos chers joueurs français.

Combien de fois les entraîneurs étrangers se sont plaind du manque de professionalisme des joueurs français. Et on voit ce que cela donne avec l'équipe de France. Pas de combativité, peu d'engagements et manque cruel d'investissement. D'ailleurs ils ne sont pas beaucoup à être titulaire dans les plus grands clubs d'Europe.

En France même les joueurs moyens se prennent pour des stars, car on leur donne des salaires bien trop haut par rapport à leur talent. Cela se répercute même jusqu'au niveau amateur.

N'y aurait-il pas un truc à changer dans notre façon de former ?

Nos médias :

Et les médias qui vont plus vite que la musique à chaque fois. Que ce soit en transfert, en future star ou même dans certaines analyses trop rapide en début de saison.

Je ne reviendrais pas sur les cas des futurs Zidane (Ben Arfa, Nasri, Martin, Gourcuff,...) qui sont aujourd'hui plus des futurs Martins (A l'époque le futur grand 10 de la France) qu'autres choses.

Par contre je dirais attention avec Fékir, Griezmann et Varane... Voir Pogba. On les met sur le toit du monde mais à mon sens ils n'ont même pas encore atteint les loges présidentielles. La chute peut allez assez vite, très vite.

Et enfin, j'ai le souvenir en début de saison de commantaires saluant les équipes de Metz et Reims pour leur jeu, avec des titres comme "Peuvent-ils jouer l'Europe ?". Non mais au bout de 8 journées poser ce genre de questions c'est totalement idiot. Tout comme avec Monaco qui était au fond du trou, qui fini 3ème mais qu'on a entérré très vite, trop vite.

Alors oui mon analyse peut-être dure mais vous ne croyez pas que notre football est en perdition ? Et que l'on se voile la face avec de belles promesses jamais confirmées ?

Je ne crois pas à une victoire en Ligue des Champions, ni au championnat d'Europe en 2016 si l'on ne changent pas nos méthodes. On va rester brocouille pendant très longtemps si ça continue.

 On se croit trop beau, et c'est typiquement français.

Heureusement l'équipe de France féminine nous apporte un peu de réconfort... En espèrant ne pas être déçu vendredi soir.

Teamkeke