Lacazette Que j'aime cette photo. Elle montre un Alexandre Lacazette différent de celui d'aujourd'hui.

Je lis, j'entends qu'il est malheureux. Mais laissons-le digérer tout le remu-ménage estival.

Circonstances atténuantes :

Certains se disent choqués qu'il soit malheureux ou pas bien dans sa peau.

Mais mettez vous à sa place lorsque ton président déclare que son joueur a été revalorisé à la hauteur de son souhait en étant le meilleur salaire du club. Comment gérer cette exposition non-souhaitée ? Comment gérer les regards et certaines attitudes du vestiaire ? Il se sent peut-être observé, jugé et surtout attendu.

Par le club, le président, le coach et ses coéquipiers.

On dit qu'il a des exigences, un sale caractère et est égoïste... Comment sont les grands joueurs ? Même s'il ne l'est pas encore, cela n'empêche que ces trois arguments ne sont pas des éléments permettant de traduire son manque d'efficacité.

Cet été il a été mis en avant pour son salaire, pour un soit-disant transfert et pour son manque d'efficacité, sans oublier son attitude. Mais que je sache on ne l'a pas entendu. Il s'est fait plutot discret. Peut-être pour qu'on l'oublie un peu et pour se concentrer sur son jeu.

Les dirigeants lyonnais ne l'aide pas :

Alors on a parlé de Jean-Michel Aulas et de sa communication, pour une fois, ratée.

Lacombe, plus discret, lui met malgré tout une petite pression. Mais le pire c'est son coach.

J'attendais mieux de Fournier. Ok, il rate son péno. Ok, ça coûte 2 points et une victoire. Mais tu n'as pas le droit de lui mettre ça sur le dos.

Déjà car ton schéma tactique de la 1ère demie-heure était une erreur, et c'est celle du coach. 

Et il y a bien d'autres joueurs qui ont été plus mauvais que Lacazette. Où était Ferri, Tolisso, Morel, Beauvue et Raphaël ?

En tant que coach tu ne peux te dédouaner des résultats mitigés et toujours cibler tes joueurs. Déjà qu'Alexandre rumine, ne l'enfonce pas. Accompagne-le.

Je pense qu'il a besoin de se sentir aimé... Mais lui aussi à sûrement des efforts à faire, pour re-devenir le guerrier de la saison dernière.

Un buteur, reste un buteur :

Combien d'avant-centre ont eu un creux dans une saison, dans une carrière ?

Regardé Wayne Rooney qui n'avais pas marqué depuis avril. Il a claqué contre Bruges et depuis il est régulier.

Mais quand tu es capable de marquer plus de 20 buts dans une saison c'est que tu as du talent. On ne perd pas le sens du but éternellement. J'ai le souvenir de Gignac à Marseille, de Cissé à Auxerre ou encore de JPP à Milan. Même Cristiano Ronaldo à une une période compliquée cette année.

Lacazette va replanter et je fait le pari que dimanche soir il en mettra une au fond, et donner la victoire à l'OL. C'est un gagneur, il veut sa revanche, il veut prendre ses responsabilités.

Il a peut-être raté son pénalty mais au moins il a pris le ballon et a eu le cran de se mettre en danger. Il aurait pût se planquer, c'était plus facile.

Alex regarde cette photo et je suis sûre que tu vas y trouver une source d'inspiration.

Ca va le faire, j'en suis sûre.

Teamkeke