On a avait quitté Renaud Lavillenie et les sifflets de Rio et cette  comparaison avec le football. On a eu la preuve, hier, que le perchiste était loin d'avoir tort.

Au moment où débute l'hymne français on entend tout le stade de Bari siffler la Marseillaise. Un manque total de respect. Etre rival est-une chose, se chambrer une autre mais conspuer un hymne national est des plus honteux.

Comment un public italien qui vient de vivre une tragédie avec le tremblement de terre peut se comporter ainsi ? Surtout la France, qui depuis 2 ans perd et pleure les morts trop souvent. Nous sommes les plus à même de comprendre leur peine. Ces sifflets n'étaient vraiment pas bien inspirés.

Par contre, il faut souligner,  écrire en gras et en majuscule la classe, l'intelligence et la gentillesse de Gianluigi Buffon le gardien italien de la Squadra Azura et de la Juve.

Alors que les sifflets se font entendre dans les travées du  stade « San Nicola », le capitaine italien décide d'applaudir la Marseillaise. Avec un effet immédiat sur les tribunes, qui le suivent sans réfléchir (comme pour les sifflets) et se mettent aussi du coup à applaudir.

Ce joueur de très grand talent est aussi un homme des plus remarquables. Comme l'a souligné le Président de la FIFA, Mister Infantino, il faut s'appuyer sur ce genre de joueurs et de personnes pour montrer l'exemple à nos enfants. Voilà une des vraies valeurs du sport.

 

Bravo e grazie Gianluigi

Vidéo du journal "Le Parisien" :

 

VIDEO. Italie-France (1-3) : Buffon sauve "la Marseillaise"

Un patron, ça sait aussi imposer son autorité en une petite seconde. Au moment des hymnes, et un peu à la surprise générale, des huées sont sorties des travées du vétuste stade San Nicola dès les premières notes de " la Marseillaise ".

http://www.leparisien.fr

 

Teamkeke