téléchargement (4)

(Capitaine Lionel Mathis)


A chaque intersaison, les supporters ont l'espoir de retrouver en fin de saison la Ligue 1. Mais faut reconnaitre que l'on n'y croit plus trop.

Est-ce qu'avec l'arrivée et le rachat du club, par les chinois d'ORG Packaging, cela peut enfin se concrétiser ? Rien n'est moins sûr.

 

Les saisons se suivent et se ressemblent :

 

images (3)

(Johan Radet et Jean-Marc Nobilo en compagnie de leurs joueurs)

En 2013, le regrété Emmanuel Limido (décédé en mai 2015) a sauvé l'AJ Auxerre du dépôt de bilan. Il met Guy Cotret à la tête du club en tant que Président. Si l'on peut avouer que son talent de gestionnaire a permis de garder notre club la tête en dehors de l'eau, ce n'est pas la même chose humainement et sur le plan sportif.

Encore cet été nous avons eu la mauvaise surprise d'apprendre l'éviction de Johan Radet (vainqueur de la Gambardella 2014 par exemple) et le départ, entre autre, de Jean-Marc Nobilo. Deux éducateurs de talent, aux résultats plus que positif. Entre la remontée de l'équipe II en CFA puis son maintien la saison suivante et une victoire en Coupe Gambardella en 2014, on a du mal à comprendre. Sans compter l'émergence de jeunes joueurs talentueux tel que les N'tep, Konaté, Kilic, Berthier, Lenogue, Vincent, Lefbvre, Tamuzo et j'en passe .Additionné à cela les départs de Jérémy Sopalski (entraîneur des gardiens) et Sébastien Tambouret (entraîneur des U19).

Une ligne de conduite incompréhensible qui suit une logique (bizarre) déjà vu auparavant les licenciements et démissions de Pascal Vahirua, Raphaël Guerreiro (revenu cette saison) et Christian Henna au début du mandat de Monsieur Cotret. 

Comment annoncer vouloir s'appuyer sur la qualité du Centre de Formation et à chaque fois virer nos éducateurs. Des éducateurs de qualités, du cru et aimant le club où ils sont devenus Professionnel.

Humainement on ne peut pas applaudir cela. Là, je parle des plus connus mais il y a eu des départs d'autres personnes travaillant au club depuis des années qu'on a licenciés sans même un remord.

Que s'est-il passé en parallèle avec l'équipe fanion ?

On n'a pas fait confiance aux jeunes lors des prises de fonction de Jean-Guy Wallemme, puis Laurent Fournier ou Jean-Luc Vanucchi. Mais on a achète 10 à 15 joueurs par saison, pour autant de départ. 

Ce n'est pas en changeant l'effectif tous les ans à 80% que l'on peut espérer monter en Ligue 1. Il y a besoin de stabilité et d'une dynamique positive pour y arriver. Il ne faut pas s'étonner de voir partir les Sammaritano, Julien, Lefebvre, Berthier, Aït Ben Idir, etc. vers d'autres cieux.

La saison dernière Monsieur Cotret annonçait la montée en L1 un peu prématurément. Pour ma part j'y avait émis de gros doutes et j'avais écrit dès juillet 2015 que l'on n'y arriverais pas. Entre recrutement bas de gamme et annonce de montée précipité et rêveuse on allait clairement droit dans le mur. Bingo !!! On a fini 8ème du championnat avec des éliminations rapides en Coupe (de la Ligue et de France), bien loin des espérances affichées par le Président Cotret.

 

Le pays du soleil levant va-t-il nous sortir de la brume ?

 téléchargement (1)  téléchargement (7)

(logo ORG Packaging, Guy Cotret avec le représentant chinois . Zhou)

Le rachat par ORG Packging va pérenniser le club au moins financièrement. Ce n'est pas en injectant 2M€ par an que l'on peut espérer monter mais si l'on ne peut pas trop recruter j'ai dans l'espoir que l'on puisse garder nos meilleurs joueurs et nos meilleurs jeunes pour enfin stabiliser un effectif de qualité.

La montée devient de plus en plus difficile avec cette nouvelle règle du 2+1. Deux montées et 1 barragiste conte le 18ème de L1. En 2017, si nous ne sommes pas dans les 3 premiers on risque de perdre Courtet et Boucher au minimum. Des joueurs qui sont restés cette saison mais qui ont largement le talent de jouer dans l'élite française.

Là où je suis content c'est la méthode Moldovan. Il a intégré de jeunes joueurs et ils sont, pour beaucoup, titulaires (Kilic, Vincent, Ayé, Montiel, Digol,...) ou au moins dans les 16. J'ai l'impression de retrouver quelques-unes de nos valeurs d'antan.

J'aime sa manière de coacher. Il communique, râle et il est vivant au bord d'un terrain. Il demande à ses joueurs d'aller vers l'avant. Quitte à rester en Ligue autant produire du jeu. Peut-être que cela payera.

Malgré un début de saison poussif j'ai pourtant une meilleure impression que les saisons précédentes. Le retour de Lionel Mathis n'est pas pour me déplaire. Un joueur d'expérience, formé au club étant capable d'être le relais du coach et d'expliquer aux jeunes la chance qu'ils ont de porter ce maillot de légende. Ils doivent s'imprégner de l'histoire du club. On a quand même formés les Cantona, Boli, Ferreri, Martini, Charbonnier, Cissé, Mexès, Kapo, Diomède, Cocard, Vahirua, Tainio, Diaby, Sagna, N'tep,...

Je mise sur un top 5 en fin de saison.

 

Quelques améliorations à apporter :

 téléchargement (6)

 (Viorel Moldovan, coach AJ Auxerre)

Dans le jeu il manque, je trouve, un accélérateur permettant dans les 30 derniers mètres de poser de bons contres et mettre Gaïtan Courtet dans les bonnes conditions. La défense doit trouver son équilibre et ses automatismes car pour l'instant c'est assez fragile.

Bouchez est en grande forme et l'on doit se réjouir de l'avoir avec nous. La doublette Mathis-Konaté me parait intéressante. Vincent et Ayé ont de l'avenir tout comme Kilic. 

Les retours de Touzghar et Tacalfred ne peuvent faire que du bien.

Si les chinois ont repris le club d'ici janvier, peut-être pourront nous ajuster l'effectif pour tenter un coup. En attendant il faut rester au contact des premiers pour espérer un final en feu d'artifice au printemps 2017.

Je sais que nous sommes nostalgique des années de gloire mais on se doit, nous supporters, de croire en notre équipe et d'aller les encourager. Ils se sentiront peut-être pousser des ailes. On aime son club lors des victoires mais on se doit de l'aimer plus dans la difficulté.

Enfin je pense qu'il nous manque une certaine identité. Avant nous avions Guy Roux puis des éducateurs  passés par la case pro pour représenter notre club.  Là, c'est difficile de se reconnaître en cette AJA.

Alors....

Supporters de l'AJA êtes-vous là ???????

Teamkeke