L'Olympique Lyonnais est actuellement dans une passe très compliquée. Au classement, les lyonnais sont 4ème à 12 points de Nice (3ème) avec un match en retard. Il parait difficile de monter sur le podium tellement les trois premiers carburent et que Lyon a des résultats en dents de scie.

Dimanche dernier a marqué les limites des Gones, entre la défaite à Geoffroy Guichard et le pétage de câble en fin de match. Ce soir, après la victoire 4-0 contre Nancy Maxime Gonalons est allé parler aux supporters qui ont déployés des banderoles (voir photos ci-dessous) pendant le match. 

Analyse d'une situation compliquée.

648x415  648x415_message-virage-sud-clair-mercredi-parc-ol

Personne pour montrer l'exemple

Entre les joueurs qui ne sont pas à la hauteur sur le terrain, les coaches qui font des choix plus que surprenants ou encore les supporters qui s'emportent malgré une victoire 4-0 face à Nancy, personne ne fait ce qu'il faut pour remettre l'OL sur de bons rails. On peut même parler de Jean-Michel Aulas et de Jérémy Berthod qui n'aident pas dans leurs déclarations et leurs commentaires.

Bruno Genesio fait parfois des choix bizarre. Contre St Etienne il a mis Mathieu Valbuena sur le banc tandis que Fékir et Depay étaient titulaires. Rappelons quand même que "Petit vélo" est le meilleur lyonnais depuis de nombreuses semaines. Pourquoi s'en priver ? Fékir a du mal à revenir et Depay n'a pas joué beaucoup avec United, le 11 titulaire était dès le départ un gros point d'interrogation. On s'est aperçu de l'erreur et cela a continué en sortant Fékir à la mi-temps pour Ghezzal. Tu choisis le numéro 11 lyonnais qui doit partir en juin car il n'a toujours pas prolongé à la place de Valbuena qui rumine sur le banc.  On pouvait s'attendre à quelques tensions dans les vestiaires après le match. Entre défaite, comportement et choix contestable rien n’allait dimanche soir.

Sur le terrain les joueurs ont été dépassés puis ont totalement craqués en fin de match à St Etienne. Surtout Tolisso qui a taclé Lemoine de manière agressive et scandaleuse. Fabien Lemoine a perdu un rein il y a 6 ans sur le même genre d'attentats. On peut comprendre sa réaction de rentrer direct au vestiaire. Des images que l'on ne souhaite plus voir sur les terrains.

Le jeu et les résultats sont inconstants depuis le début de saison. Ils peuvent gagner à Monaco et perdre contre un relégable le week-end suivant. Depuis 2017, ils n'ont pas réussis à enchainer deux victoires d'affilées. Comment atteindre les objectifs dans ce genre de situation ?

On peut y ajouter  Jérémy Berthod, qui commentait le match (ASSE-OL) pour OL TV,  avec des propos inadmissible et honteux. Même s'il reste attaché à son ancien club formateur, cela n'est pas une façon de faire. (Voir article ci-dessous). Il est éducateur et passe ces diplômes d'entraîneurs, bravo pour l'exemple envers les jeunes. Depuis, il s'est excusé mais il devra veiller à faire attention  pour ne plus déraper. Il en a supprimé son compte Twitter tellement il a fait le buzz négativement.

 

 

Les commentaires choquants de Jérémy Berthod sur OLTV

Lyon a donc perdu le derby face à Saint-Etienne ce dimanche soir 2-0 et visiblement la défaite passe mal pour certains. Consultant sur OLTV, la chaîne de télévision consacrée au club, Jérémy Berthod a tenu des propos complètement déplacés notamment à la (...)

http://www.footmercato.net

 

Les supporters ont montrés leurs mécontentements mercredi soir en étant injuste avec Alexandre Lacazette. Même si ces déclarations sur un futur transfert n'étaient pas dans le bon timing, les supporters oublient qu'il mouille le maillot à chaque match et claque pas moins de 15 buts chaque saison. Jean-Michel Aulas essaye de le défendre en ciblant les journalistes du CFC mais n'est-il pas le premier fautif quand il y a 1 an et demi le président lyonnais a dévoilé publiquement le salaire de l'avant-centre des gones ? Les supporters et Jean-Michel Aulas ont quand même la mémoire la courte. Après, qu’ils ne soient pas content de leurs joueurs et de la gestion de l’équipe ça se comprend quand même.

 

En résumé, personne n'éteint le feu dans la maison rouge et bleu. Seul Maxime Gonalons a eu le cran d'aller échanger avec les Ultras Lyonnais afin d'apaiser les tensions après la victoire mercredi soir.

En juin l'effectif va beaucoup changer

On fera les comptes au mois de juin, mais une chose est sûre l'effectif de l'Olympique Lyonnais va sûrement être chamboulé. Alexandre Lacazette devrait s'exiler, Tolisso également. Mais Nabil Fekir, Jordan Ferri ou encore Ghezzal seraient également sur le départ. 

Le coach Genesio risque de faire les frais d'une saison mitigée. Mais d'autres joueurs, moins en lumière, auront peut-être des envies d'ailleurs comme Cornet et Morel.

Du coup comment Lyon et son Président vont-ils gérer l'intersaison ? Quelle équipe sera alignée à la reprise début août ?

Les supporters Gones pourraient regretter certains joueurs et certaines banderoles.

On n'en n'ai pas encore là mais ça va arriver vite. L'objectif  Ligue des Champions parait compliquer tellement Paris, Nice et Monaco carburent en tête.

Rendez-vous fin mai pour le bilan. Une ère est bel et bien entrain de s'achever.

Teamkeke