Benzema

Mercredi Karim Benzema s'est étalé dans les colonnes du quotidien L'Equipe. Encore une fois ces déclarations ne font que l'enfoncer au lieu de l'aider à retrouver l'équipe de France. 

J'ai déjà écrit sur son cas, j'ai déjà écrit sur sa demande d'explications auprès de Didier Deschamps mais peut-être que si sa communication était moins mauvaise on laisserait tomber.

Les faits

Il y a d'abord eu l'histoire de la sex-tape. Cela aurait pût rester en dehors du cadre de l'Equipe de France si Karim Benzema n'avait pas évoqué auprès de Mathieu Valbuena le chantage possible que ces potes voulaient faire. 

Il a attendu des semaines avant de communiquer. Il le fait une première fois sur TF1, et déjà sa COM est désastreuse. Au lieu de l'aider, le public et les médias ne sont pas convaincus.

En mai 2016, juste avant l'Euro il recommence à la radio. Didier Deschamps ne le convoque pas pour l'Euro et déclare que le sélectionneur à suivi une partie raciste du peuple français. Deuxième erreur. Cette fois, il pointe du doigt les choix mais surtout la personnalité du sélectionneur. Derrière les bleus assurent et vont en finale de l'Euro 2016 et en plus un groupe vit bien, s'entend bien et joue bien.

Nous voilà en mars 2017. Il demande cette fois d'avoir des explications, que Deschamps l'appelle. Bizarre comme attitude. C'est au sélectionneur d'appeler ? De s'expliquer ?

Et le voilà qui recommence ce mois-ci (mai 2017) où il attaque Mathieu Valbuena. Il essaye de se faire passer pour la victime, redemande des explications et va trop loin dans ces propos (voir l'Equipe du mercredi 17 mai). Sut Twitter, il fait la boulette de retweeter un tweet de Booba.

Avec tout cela, comment peut-il croire que Didier Deschamps va le prendre ? En plus il n'a pas de bol puisque quand Coman ou Martial sont déficient, il y a Dembélé et M'Bappé qui déboulent. Sans parler des Gameiro, Griezmann ou Giroud.

Sportivement

Jeudi quand il y a eu l'annonce des joueurs sélectionnés pour les 3 prochains matches de l'Equipe de France. Les questions ont quasiment portés sur le cas Karim Benzema. Comme quoi cela fait couler beaucoup d'encre sans qu'il joue pour les bleus. 

Deschamps a parlé de choix sportif pour la non-sélection de KB9. Les journalistes soient ne comprennent pas le foot, soient ils font exprès de ne pas comprendre en disant que DD n'explique pas sportivement l'absence de Benzema. Mais pourtant c'est évident que c'est un choix sportif. Le sportif n'est pas seulement ce que l'on voit sur le terrain, il y a également la vie du groupe, l'équilibre et la complicité dans l'équipe sans oublier les automatismes.

On ne peut pas fermer les yeux sur les performances de Benzema avec le Real Madrid mais ces prestations et son implication avec le Real sont bien différentes qu'avec nos bleus. 

Faites un vrai sondage auprès des amateurs du football et vous verrez ce que pense les gens de Benzema.

Conclusion

En conclusion et pour la quarantième fois, on peut considérer que l'entourage de Benzema est néfaste pour lui. Evidemment, lui, ne le voit pas comme ça. Cela peut se comprendre mais il devrait avoir des conseillers qui l’orientent mieux dans sa communication. Il doit comprendre quand même où son ces intérêts s'il veut retrouver les bleus un jour.

Cela serait dommage qu'il suive le même chemin que Nicolas Anelka. Ça serait un gâchis surtout que Deschamps n'est pas rancunier puisqu'il a déjà rappeler Gignac ou encore Ben Arfa alors qu'il avait eu des accrochages avec eux lors de son passage à Marseille. 

En résumé, que Benzema ne joue pas en bleu est bien dommage au vue du talent de ce joueur mais il a des efforts à faire pour de nouveau nous faire vibrer au côté de Griezmann et consort.

Teamkeke