téléchargement

A chaque liste de Didier Deschamps, on entend les médias poser la même question "Et Benzema ?". Sur ce rassemblement, beaucoup d'interrogations se posent, ou certains se les posent. 

Je ne parle même pas des twittos qui insultent dès qu'on émet un avis différent. Et encore, on ne parle que des bleus. Faut voir les insultes qui tombent quand n'est pas d'accord avec un parisien, un marseillais ou lyonnais (le plus souvent). Bertrand Latour est une cible privilégié des rageux ou des mal élevés.

Aujourd'hui, dans l'Equipe du Soir il a été évoqué la composition éventuelle de l'Equipe de France. L'un des débats s'est porté sur "Griezmann n'en fait-il pas trop ?". Je rejoins l'avis de Damien Degore qui exprime le fait que l'on n'est jamais content. Soit on critique un joueur quand il ne fait pas les efforts défensifs mais maintenant on critique Antoine Griezmann parce qu'il ferait trop d'efforts ? Parce que soit disant il n'est pas assez souvent dans la zone de vérité pour marquer des buts ?

Je ne comprends pas qu'on l'on vienne critiquer sa façon de faire. Griezmann défend peut-être un peu trop mais quand Pogba, Kurzawa, Matuidi ou Payet feront leurs boulots défensifs, au lieu d'être plus offensif, on en reparlera. Certains demandent que Benzema revienne mais tactiquement et pour le collectif cela serait un erreur. Benzema joue collectif avec Ronaldo qu'il considère plus fort que lui mais en Equipe de France il n'y pas un joueur au dessus de lui (je considère Grizzi au même niveau), du coup il joue de manière différente qu'au Real.

Même Giroud en pointe permet de mieux équilibrer le collectif. L'avant-centre des bleus, épuise les défenses avec son travail dos au but mais surtout, lui aussi, fait un gros travail défensif. Cela permet notamment aux joueurs évoluant sur les côtés (Lemar, Dembélé, Mbappé,...) d'être plus libre de leurs mouvments et en l'occurence de moins défendre. Au final, cela permet d'être dangereux à plusieurs endroits et de manières différentes. Giroud est très fort dans la surface, avec les joueurs de côtés on gagne en vitesse et en percution tandis qu'avec Griezmann on à un joueurs "couteau suisse", qui peut marquer de loin, combiner ou même être décisif dans les 18m.

Parce que notre vrai point faible ce n'est pas l'attaque mais bel et bien la défense. On a perdu Evra pour recevoir Kurzawa qui est tout aussi offensif et non défensif. Dans l'axe, Koscielny est le plus solide mais son double parfait n'est pas encore trouvé à mon sens. Au milieu, Pogba-Matuidi c'est trop offensif et pas assez complémentaire. Par contre, avec Kanté on peut imaginer que l'équilibre entre défense et attaque soit trouvé. 

"Griezmann s'est perdu" a souligné Sébastien Tarrago. Je suis assez d'accord. Mais après son année 2016 (deux finales perdues et proche du ballon d'Or) plus son transfert avorté à United, on ne peut pas lui reprocher d'avoir eu besoin de se changer la tête. D'ailleurs, qui aurait choisi de rester à l'Atletico à sa place ? Personne. Donc j'ai tendance à croire que sa tête fonctionne encore bien et que les jambes vont revenit très rapidement.

Alors pourquoi les médias cherchent-ils des débats stériles ou même inutile, quand on peut faire une analyse plus détaillée ? Le clic, l'audience ? En même temps, ce n'est que l'analyse d'un inconnu et non celle d'un (soit-disant) spécialiste. 

Kev (Teamkeke)