téléchargement (10)

"Ici, c'est Paris" résonne dans les travées du Parc des Princes lorsque Neymar est présenté au public parisien début août lors de la première journée de Ligue 1 contre Amiens. Tout le monde est enchanté, tout le monde (même certains marseillais) trouvent cela génial que le brésilien arrive en Ligue 1.

Puis quelques semaines plus tard, c'est autour de Mbappe d'arriver dans la capitale. Le petit Prince du Parc et du football français. La presse est unanime "Neymar-Cavani-Mbappe" ça va faire mal, très mal.

Autant le début a été beau, autant plus le temps passe, plus les questions se posent. Premier accrochage avec le "Penalygate", entre Cavani et Neymar. Sans oublier l'influence de Dany Alvès. Depuis quelques temps les prestations de Neymar sont moins bonnes et pas très collective. Du côté de Mbappe, son rendement est également différent de ce que l'on pouvait espérer mais c'est surtout dans sa communication et dans son attitude sur le terrain que ça grincent. Et au milieu, nous avons le fidèle Cavani, le goleador qu'on n'entend pas, critiqué mais qui plante presque à chaque match.

Cavani n'a pas la qualité technique de ces deux compères de l'attaque mais à ce jour, il est sûrement celui qui fait le plus honneur aux couleurs du PSG. 

Neymar la star !

Qu'on se le dise, Neymar en Ligue 1 c'est fabuleux. On doit se réjouir d'avoir un tel joueur dans notre championnat, seulement en France, on aime porter au nue quelqu'un puis le descendre aussi vite, pour presque le détester à la fin. L'exemple le plus flagrant étant Thierry Henry après sa main contre l'Eire.

Nous sommes d'accord, qu'on doit être autant critique avec lui qu'avec les autres. Le vrai problème, aujourd'hui, avec Neymar c'est qu'il ne la joue pas très collectif. Il est excessif dans ces dribbles, même s'il reste décisif. On a beaucoup critiqué Zlatan parce que c'était LUI le patron et qu'on ne pouvait quasiment jamais le sortir même quant il était nul. On a salué l'attitude, à son arrivée, de Neymar avec ces grands sourires, les journalistes disaient  "lui, respire la joie de vivre. Pas comme Zlatan". Deux mois plus tard, on peut dire que Neymar s'est Zlatanisé. Dany Alvès, n'est pas étranger à cela. Rappelons que le latéral brésilien a quitté la Juve en ayant la réputation "de diviser le vestiaire". En plus, la grosse communauté brésilienne (Neymar, Alvès, Marquinhos, Silva, Lucas) dans le vestiaire parisien, n'est peut-être pas non-plus bien vu par tous ? 

En conclusion, on est heureux d'avoir Neymar en Ligue 1 mais il devrait se la jouer plus collective et moins STAR. Il y gagnerait dans son jeu, dans l'efficacité de son équipe et en amour inconditionnel du peuple français (il s'en fout sûrement d'ailleurs).

Mbappe le "Petit Prince" !

Ce joueur, on l'a tous kiffé la saison dernière avec Monaco. Sa manière de communiquer était jusqu'ici remarquable mais après le match au Vélodrome, beaucoup considère qu'il aurait dû se taire. Même si sur le fond je suis assez d'accord sur les arbitres, il est clair qu'on pourrait penser que sa communication est plus de l'arrogance, que de la bien vaillance. Le PSG doit le protéger sur ce point. Ce que je pourrais lui reprocher, c'est une attitude moins "joueur de la rue" que la saison dernière. Il est effectivement passé dans une autre dimension, il a pris une autre dimension mais les quelques plongeons cherchant le penalty ou sa façon de râler (et de toucher) l'arbitre après la main d'Amavy, lui dessert. Attention !

On est tous d'accord, qu'il devrait devenir un énorme joueur. J'espère juste qu'il va s'appuyer sur sa manière de voir le football avec Monaco, plus que celle qu'il a avec le PSG depuis son transfert. Lui, "Petit Prince du Parc et du football français" ne doit pas pencher trop vite du côté obscur du foot business. Il sera un modèle pour la génération actuelle et surtout pour la prochaine. Il a tout pour plaire.

En conclusion, il a le ballon d'or dans les pieds et dans la tête mais attention à ne pas se perdre en route comme certains l'on fait avant lui. Footbalisitquement, j'aimerais juste revoir le Mbappe de la saison dernière et le voir moins jouer avec Neymar pour gagner en fluidité et efficacité. 

Cavani le "Soldat"

Ce joueur a tellement été critiqué, que cela soit par Pierre Ménès ou même rappelez-vous certains en août 2016 qui disaient "Il ne plantera pas 10 buts cette saison". Pierre Ménès est toujours entrain de le descendre à cause de son niveau technique. En attendant, il plante. Je suis assez d'accord avec Habib Beye, on s'en fout qu'il sache faire un double contact car son taff c'est de marquer. Et il le fait parfaitement bien, sachant qu'on lui a mis Zlatan et Neymar dans les pattes. Pourtant, il est toujours là. Il ne dit rien, bosse et joue pour le collectif. A mes yeux, Cavani, devrait être beaucoup plus salué par les supporters parisiens. Qui prend ces responsabilités et sauve le PSG face à Marseille ? 

Si je devais donner un conseil à l'un de mes attaquants, ça serait d'être aussi efficace que Cavani mais également dans sa manière de se comporter sur et en dehors du terrain. Il est précieux dans le dispositif du PSG. Rappelez-vous des efforts défensifs quand Zlatan était là ! Quel numéro 9 pure, ferait cela ? Pas grand monde, mis à part Griezmann.

Dans l'avenir...

Dans l'avenir, je pense que Emery va devoir exiger autre chose de son trio d'attaque. Plus de complémentarité et moins d'individulaité. Les individualités doivent se mettre au service du collectif. A mon sens, ce n'est pas le cas pour l'instant. 

Ils ont de réelles chances d'aller loin en Ligue des Champions mais là encore, il ne faudra pas rester sur ces acquis. Neymar et Mbappe sont de potentiel futurs Ballon d'Or. Mais arriveront-ils à cohabiter ? Je n'en suis pas si sûr. Soit Mbappe se mettra réellement au service du brésilien et tout ira bien. Soit Mbappe prendra une vraie ampleur comme on le pense, et le PSG aura un soucis entre garder sa star ou garder la future star mondiale. Car au final, peut-être que Mbappe devra partir du PSG pour s'émenciper de Neymar (comme lui l'a fait de Messi) et tenter de lui chiper le Ballon d'Or. Mais ceci n'est que supposition ;)

Enfin Cavani, je ne le vois pas aller au-delà de juin 2018 avec le PSG. Pour trois raisons. La première, c'est que 5 ans passé dans un club c'est bien. La seconde raison, c'est que passer toujours derrière Zlatan ou Neymar ça va bien 5 minutes surtout quant on se démène pour l'équipe. Enfin la troisième, s'il est le recordman des buts avec le PSG, tout sera réuni pour qu'il reste une légende du PSG surtout si au bout il y a la Ligue des Champions.

Au final, le PSG un beau trio magique mais il y a encore du boulot collectivement pour que le club de la Capitale fasse l'unanimité.

A bientôt les Geeks...

Kev (Teamkeke)