téléchargement

Les supporters parisiens diront que le PSG est premier et que la mission est remplie. Mais est-ce vraiment suffisant ? Depuis le début de la campagne de Ligue des Champions l'Europe trouvait les parisiens incroyablement fort. Tout le monde les mettait favori avec Manchester City pour la victoire en juin mais avec cette défaite ce soir, additionné à celle de samedi à Strasbourg les avis risquent d'évoluer.

Plus que la défaite, c'est la manière que je trouve inquiétante. Les joueurs du PSG sont tombés en 4 jours sur deux équipes collectivement bien en place et surtout très agressive. Il n'y a pas de hasard à mon avis. Paris est très fort offensivement mais beaucoup moins défensivement et quand des équipes mettent la pression, un gros pressing et son solidaire, on voit tout de suite qu'ils sont mis en danger. Et quand les attaquants ne concrétisent pas leurs occasions alors l'équipe devient fébrile.

Il est vrai que les hommes d'Emery se sont procurés des occasions mais quelle fébrilité dans les duels. Alvès a été transparent, au milieu Draxler et Rabiot se sont fait manger par James et Tolisso. Sans oublier Silva et Kurzawa. Devant, mis à part Mbappé, j'ai trouvé Cavani inexistant (sauf sur le but de Mbappé) et Neymar l'a joué trop perso en allant droit dans le mur de la défense bavaroise. 

Une défaite contre le Bayern n'est pas non plus hyper alarmant mais c'était l'occasion de frapper un grand coup et de marquer les esprits. Là, ils vont revenir en Ligue des Champions en ayant joué que des matches de Ligue 1 ou de Coupe de France sans réelle opposition. Il reviendront avec dans la tête cette défaite (3-1) à Munich où ils n'ont pas réussi à être des patrons. S'ils tirent Bâle alors il n'y aura pas de gros danger mais si c'est Chelsea ou le Real comment vont-ils être dans l'état d'esprit ? Est-ce que la défaite à Munich et la remontada du mois de mars seront présentent ou se sentiront-ils fort sans douter de leurs forces ?

Je ne suis pas un grand fan de ce bloc défensif où Silva ne m'a jamais convaincu, Alvès c'est quand il veut et je préfère même Meunier sans parler de Kurzawa et de l'absence de Motta. Les débats vont fuser chez les journalistes de l'Equipe, RMC, Bein ou Canal mais une chose est sûre, la vérité du mois de décembre n'est pas forcément celle du mois de février et encore moins du mois de mars. Il va falloir la jouer plus collective et solidaire, et ne pas attendre QUE des 3 stars de l'attaque... Sinon comme pour Pirès, ils vont droit vers de grosses déconvenues. Musclés votre jeu !!!

Les Tops :

1. Tolisso = Ce joueur est complet et on l'a vu avec les bleus. Et si Pogba souhaite des blessures à City, j'espère que lui le sera légèrement pour laisser Tolisso tituaire en bleu.

2. Coman = A gauche ou à droite, il a fait l'amour aux deux latéraux.

3. Lewandowski = Peut-être pas le plus en vue mais il est buteur et pèse sur les défenses. Primordial dans le système bavarois.

 

Les flops :

1. Alvès = Dépassé, à la rue et des fautes parfois limites.

2. Neymar = Inutile quand il n'en fait qu'à sa tête et veut jouer perso. Il doit donner le rythme, là rien.

3. Cavani = N'a que trop peu pesé sur la défense du Bayern, à l'inverse d'un Lewandowski.

TK