téléchargement (10)

Cher Mickaël Tacalfred,

je me doute que vous n'avez pas besoin de moi, ni d'un Zorro pour vous venir en aide. Mais j'aimerais juste vous faire part d'un sentiment, que beaucoup de supporters partagent, c'est de notre affection. Ce qui s'est passé aujourd'hui avec cette banderole idiote "Tacalfred dégage" en Alsace ne correspond pas aux valeurs des vrais supporters auxerrois et est une honte. 

Nous avons le même âge, et je suis supporters auxerrois depuis mes 8 ans (1989) sous l'ère Boli, Scifo, Cocard et compagnie. Ce club est dans mon coeur et je n'ai jamais accepté que l'on s'en prenne aux joueurs avec autant d'agressivité, voire de haine. J'ai connu les sifflets envers Baticle, Laslandes, Pedretti ou Fadiga. Ce dernier avait même demandé à sortir tellement il était conspué par le public auxerrois, Guy Roux avait logiquement refusé soutenant son joueur. Je me suis battu (au sens figuré), jusqu'à mon départ près de Montauban, pour que l'on encourage notre équipe jusqu'au bout et qu'on arrête les sifflets au bout de 20mn et puis de porter en triomphe quand on a gagné. C'est très français, et très auxerrois. Mes amis, ma famille me connaissent et savent au combien je suis positif et critique mais courtois.

Je considère qu'un supporter se voit réellement quand il encourage dans les moments difficile. Il y a deux ans (janvier 2016) on me donnait mourant (1 chance sur 10), le fanion de l'AJA a été accroché près de moi dans ma chambre de réanimation. Mon ami, Bruno Blanzat, sait au combien je suis derrière vous et m'avait adressé un message de courage. L'AJA avait gagné ce soir là. Je ne peux accepter ce que ces idiots ont fait cet après-midi ou avec ces pseudo-supporters sur Facebook, style Team AJ Auxerre, qui vous démonte depuis des mois. 

Nous sommes bien plus de vrais supporters à être avec vous, à croire en vous que le contraire. Je considère qu'on a le droit de critiquer mais pas de s'acharner sur un joueur. Ces personnes, ont oubliés que vous avez stabilisé la défense la saison dernière, que vous avez toujours mouillé le mailot et je reste persuadé que vous êtes le premier à être contrarié en cas de méforme de votre part. C'est trop facile de s'en prendre à UN seul joueur quand le navire tangue. On est triste, parfois dégouté ou en colère mais si l'équipe est si basse au classement ce n'est pas que de votre faute. Il y a d'abord le coach qui est partit (vous vous assumez jusqu'au bout au moins) et tout un groupe, pas UN joueur.

Tout cela pour vous dire que si je n'étais pas si loin, je viendrais vous serrez la main et vous dire MERCI pour ce que vous avez fait et vous ENCOURAGER pour vous montrer qu'on est avec vous. Je suis persuadé que d'autres le feront à ma place.

L'AJA est dans mon coeur pour toujours, je serais toujours derrière mon équipe, derrière les joueurs et derrière vous. Je transmets à mes enfants les vraies valeurs de ce club magnifique. Même si je m'autorise à critiquer quand ça ne va pas... Mais pas à insulter, ou d'attiser la haine envers un homme (ou une femme).

J'encourage les vrais supporters à être solidaire et à montrer leur soutien sans faille envers vous et l'équipe. Je risque de me faire également insulter ou critiquer mais je préfère être ce que je suis, que d'être un pseudo supporter agressif et insultant.

Bravo pour cette victoire en Coupe de France, en espérant que cela lance la seconde partie de saison.

La Bourgogne est bleue et blanche...

Amicalement,

Kev