téléchargement (24)

J'ai été habitué par notre coach éternel, Guy Roux, à ne pas s'enflammer et qu'être trop confiant est souvent préjudiciable. Trop de monde voyait le Paris-Saint-Germain favori et gagner facilement à Bernabeu. Mais le Real Madrid ce n'est pas Valladolid, ce n'est pas Leganès. 

Du coup, les parisiens qui fanfaronnaient hier, sont déjà au lit depuis 2h (il est 00:25). Mais comment Paris à perdu ce match ?

Kimpembe, Berchiche et Lo Celso titulaires

Kimpembe titulaire à la place de Silva est à mes yeux pas une mauvaise idée tellement je ne suis pas fan du brésilien. J'ai eu plus de réserve pour Lo Celso et Berchiche dont je trouvais en manque de repères et d'expériences à ce niveau. J'aurais mis Rabiot en sentinelle, qu'il veuille ou pas il n'a rien à dire, puis un Di Maria à la place de Rabiot. Je ne suis pas fan de Kurzawa mais quitte à choisir autant mettre un garçon avec plus d'expérience. 

Mais être entraîneur c'est aussi suivre ses convictions et son instinct. Parfois cela ne fonctionne pas. Mais là où Emery a été mauvais c'est dans ces remplacements. La saison dernière il veut tenir le résultat contre le Barça en faisant entrer un défenseur et au final cela a été pire. Hier idem. Il sort Cavani pour mettre Meunier à droite, recentrer Mbappé et Alvès en milieu droit. Grosse boulette. 

Déjà, on ne modifie pas sa défense quand celle-ci tient le choc. Ensuite, mettre Mbappé en 9 et Alvès en milieu droit a permis à Marcelo de monter sans se soucier de défendre. Alors qu'avec Mbappé sur son côté, il a dû éviter de trop jouer comme ailier. Perso, j'aurais sorti Lo Celso et fait entré Diarra afin d'avoir une vraie sentinelle pour les trente dernières minutes. 

Pour ceux qui souhaitaient faire entrer Di Maria à la place de Mbappé, moi je dit non. En une accélération Killian Mbappé peut faire la différence et en contre c'est une arme fatale. Pour moi, sa seule chance d'entrer c'était soit à la place de Lo Celso ou Cavani. 

Dernière chose, faut mettre Alvès sur le banc et faire plus confiance à Meunier.

C'est dommage car le PSG a réalisé une bonne première période même s'ils se sont fait peur dans quelques relances approximatives. Zinedine Zidane a fait la différence sur le coaching. Emery a donné des informations  aux madrilènes "Je veux préserver le score. Venez attaquer". Il fallait continuer à leur faire peur et à tenter de mettre ce second but. Je n'ai pas trouvé un grand Real Madrid mais ils ont ms plus d'envie et d'agressivité. La victoire est méritée.

Par contre, cette mauvaise habitude française de toujours critiquer l'arbitre ça devient ridicule. Alors même s'il y a des erreurs d'arbitrages, cela n'a pas joué sur le résultat final. Lo Celso fait bien faute sur le pénalty transformé par Ronaldo, Ramos ne fait pas de main dans la surface et je n'ai pas trouvé que l'arbitre avantageait plus le Real. On est en Coupe d'Europe et à l'inverse de la Ligue 1 où on siffle tout et n'importe quoi, en Ligue des Champions ça laisse jouer. Faudrait que le PSG se mette un peu au niveau au lieu de se faire bouger à chaque fois.

Neymar, Emery et les SWAGS

Deux débats hier soir ont eu lieu. Celui des choix de l'entraîneur, Unaï Emery, et la prestation de Neymar. Les choix du coach sont évoqués plus haut et en ce qui concerne Neymar j'ai trouvé son début de match poussif. Il voulait trop en faire, trop ressembler à Messi. Puis il est revenu à un jeu plus collectif. 

Le seul reproche qu'on peut lui faire c'est de ne pas avoir marqué et de ne pas avoir gagné son duel à distance avec Cristiano Ronaldo. Le portugais n'a pas été génialissime mais il a été décisif et a su montrer la voie. J'espère que le brésilien fera un festival au match retour pour voir Paris aller en 1/4 de finale.

Enfin, les SWAGS (femmes de joueurs) ont manifestés leur désaccord sur les choix du coach (voir ci-dessous). Les femmes de Silva et Di Maria ont publiés hier soir sur twitter des messages assez fort contre le coach parisien. Quel impact auront ces choix sur sa relation avec le groupe et surtout sur leur motivation jusqu'à la fin de la saison ? Il a plutôt intérêt a se qualifier dans trois semaines, si le groupe est adhère encore à son discours.

IMG_4030[1] IMG_4031[1]

"Tactique, tactique ? Quelle tactique" et « Tes efforts + ton super travail + tes buts + tes passes décisives + ta meilleure forme = BANC. Mais nous ne comprenons rien au foot, nous sommes des femmes... »

Mes notes

Aréola = 5. 

Berchiche = 3

Alvès = 4

Kimpembe = 6

Marquinhos = 6

Lo Celso = 3

Rabiot = 8

Neymar = 7

Mbappé = 5

Verratti = 6

Cavani = 2