téléchargement

Ce qui s'est passé hier au stade Pierre Maurroy est une honte. Déjà fin 2017 avec l'envahissement du terrain à Geoffroy-Guichard on était passé aux yeux du monde pour un football de barbares. 

Hier, on y a ajouté la violence et des coups de Lillois envers leurs propres joueursÀ Bastia contre l'Olympique Lyonnais, il y a un an c'était des Bastiais qui avaient frappé des joueurs lyonnais. On marche sur la tête. 

Mais avant tout de chose, on parle de supporteurs ou de pseudo-supporteurs dans ces cas-là mais qu'elle est la vraie définition de supporteurs ?

Supporteurs / Supportrices : 
− sports. Amateur de sports qui manifeste son soutien à un sportif, une équipe, un club qui a sa préférence. Personne qui n'encourage une équipe, un concurrent.

Après cette définition, sont-ils des supporteurs ? Clairement non. Ils sont quoi . Des idiots, des fanatiques et/ou des agresseurs sans cervelles ?
J'espère que ceux qui ont envahi le terrain, ceux qui ont frappé les joueuses et autres personnes seront interdits de stade à vie. J'espère que les groupes de supporteurs étant à la base de ce mouvement seront également dissous et exclus de toute organisation sportive et festive
Ce n'est pas parce que l'on paye nos places, que eux sont payés qu'on a tous les droits. Etre mécontent oui mais être supporters c'est bien noté dans la définition, on est là pour encourager et soutenir. Pas pour frapper et faire n'importe quoi. Nous n'avons pas tous les droits. 

Il est anormal de laisser des gens comme eux continuer à entrer dans des enceintes sportives ou même sur toutes les compétitions existantes. 
Mon dernier point est le même qu'il y a quelques jours sur l'image que le football véhicule. http://kevinthierry.canalblog.com/archives/2018/03/04/36197209.html
Le football a perdu beaucoup de licenciés masculin mais se stabilise grâce au football féminin. Heureusement que les féminines sont là pour redonner une âme et une belle image de ce sport. Les instances (Ligues, Fédérations, UEFA, FIFA) doivent se pencher sur tous ces débordements (cris de singes, envahissement de terrains, haine, ...) et taper du poing sur la table mais ce n'est pas en faisant interdiction de déplacement de supporter que cela changera quelque chose. La preuve.
Teamkeke (Kev)