Amiens but

N'en déplaisent aux spécialistes du foot, Amiens sera bien en Ligue 1 la saison prochaine. Tout le monde les voyait déjà retomber à l'étage inférieur mais le sorcier "Pélissier", avec son staff technique, a réussi l'exploit de maintenir Amiens en Ligue 1.

Le monde professionnel est quand même particulier. Quand Amiens ou Angers montent en Ligue 1, c'est "beau", c'est "Magnifique", c'est un "bel exploit" mais quand ces clubs commencent à titiller les ogres, voire à rivaliser avec eux cela devient inquiétant. Combien de commentaires de journalistes et/ou de consultants expliquent que de voir Guingamp, Troyes ou Amiens en coupe d'Europe c'est "grave". Cela montrerait le faible niveau de notre championnat mais quand Leicester devient champion c'est MA-GNI-FIQUE. 

À mon sens c'est la beauté du football que les gros ne gagnent pas toujours. Rappelez-vous des clubs tels qu'uxerre, Guingamp ou Sedan qui ont écrit des pages magnifiques de notre football. Et puis les GROS devraient peut-être se remettre en question. 

Je souhaite aux supporteurs, aux joueurs et au staff d'Amiens de vivre ce qu'Auxerre ou Guingamp ont réussis par le passé.

Les hommes du maintien

Amiens Equipe

Déjà évoqué précédemment, Christophe Pélissier est le principal artisan de cette réussite. Il a construit une équipe où la solidarité et l'envie sont visibles à chaque match. Ce n'est peut-être pas le plus beau football dans le jeu mais Christophe Pélissier me semble un fin tacticien. Rarement son équipe est dépassée d'A à Z. Il y a toujours un plan extrêmement bien préparé.

Son staff, Romain Poyet (Adjoint) et Olivier Lagarde (Entraîneur des gardiens) entre autres le seconde parfaitement. Avoir un staff soudé est également un gage de réussite.

Chez les joueurs, tout le monde a eu sa chance et beaucoup ont eu des rôles importants.

Régis Gurtner : La muraille. Quel gardien ! J'adore ce joueur. On sent qu'il est serein, ne panique pas et de ce fait rassure ses coéquipiers. Combien d'arrêts décisifs, il fait par match ? Pfff, incalculable... Il mériterait une expérience dans un club du top 6 comme Rennes, Nice voire Monaco où Subasic est moins décisif.

Thomas Monconduit : Le boss. Capitaine en début de saison, il a préféré laisser le brassard à un autre joueur pour mieux se concentrer sur son rôle de milieu défensif. Il n'est plus capitaine sur la feuille de match mais il l'est à coup sûr dans le vestiaire. Sur le terrain il ne lâche rien, il se dépence sans compter (comme pour sa 106). Pour moi, il est le régulateur du jeu amiénois.

Gaël Kakuta : La pépite. Sa qualité technique, son sens du jeu, ses dribbles et son expérience du haut niveau ont forcément été décisifs dans la course au maintien. Quand il prend le ballon, le jeu s'accélère et sa percussion fait très très mal aux défenses adverses.

Moussa Konate : Le buteur. Il en a marqué des buts décisifs. Joueur de fixation pour Kakuta ou Manzala, il est souvent là au bon endroit. Il a un style à la Giroud. Physique mais pas seulement. Son gabarit et son sens du but font très très mal dans la surface de réparation adverse. Hyper important dans le dispositif de Pélisser.

Harrison Manzala : Le super Sub. On l'annonçait partant au mois de janvier et en fin de compte, comme Gaël Kakuta, il est encore là. Il commence très régulièrement sur le banc mais quand il entre, il est quasi décisif à chaque fois. J'ai découvert un beau joueur et j'aime son style. Je pense qu'il peut, lui aussi, aller plus haut (pas comme Tina Arena) et faire une bien belle carrière. St Etienne serait un club intéressant.

Ces cinq joueurs font partie d'un collectif de qualité et si, eux, ont été peut-être un peu plus visibles, les autres joueurs du groupe ont largement contribué avec beaucoup de talent au maintien de leur club.

Fanion AMiens

Et après ?

La difficulté dès aujourd'hui est de savoir qui restera et qui partira. Il me semble qu'ils ont énormément de joueurs prêtés, il faudra donc reconstruire. Mais pour reconstruire il faut un maitre d'oeuvre. Est-ce que Christophe Pélissier sera de nouveau le coach Amiénois ? Pas sûr. Il y a sûrement beaucoup de clubs qui aimeraient avoir un homme comme lui. Je le verrais bien revenir dans sa région (Occitanie) où Toulouse risque de ne pas garder Debève ou un club comme Guingamp ou Bordeaux peuvent être de beau challenge.

La seconde saison est souvent plus compliquée car on n'est plus la surprise, plus le petit. 

Chez les joueurs, Gaël Kakuta va partir. Plus les prêts, je pense que certains comme GurtnerManzala ou El-Hajjam vont chercher un nouveau challenge. Une chose est sûre maintenant que le maintien est assuré, ils vont pouvoir terminer l'esprit plus libéré.

On ne peut, une nouvelle fois, que les féliciter tous et toutes pour cette première saison en Ligue 1. Ils s'en souviendront à coup sûr toute leur vie.

Kev