IMG_8369

Cette demie finale contre Grisolles n'a pas été d'une très grande qualité technique mais le résultat est là. On savait que cela serait très dur car Grisolles est, je pense, la plus belle équipe du département en U17. Ils sont solide, technique et rapide devant avec un coach qui fait un travail exceptionnel. 

Lors du tirage, mes joueurs étaient déçu mais je leur ai de suite dit "Pour moi c'est le meilleur tirage car vous allez être motivé à 200%, que Grisolles arrivera peut-être confiant et surtout on n'aura rien à perdre". On a bien préparé ce match avec l'idée qu'on allait subir mais de jouer notre coup à fond. Je préfère essayer de gagner que essayer de ne pas perdre. Hier c'est passé et nous voilà en finale. On n'a pas été épargné par les coups du sort avec mon latéral gauche qui se blesse la veille au ménisque et mon avant-centre au bout de 30mn. 

Pourtant que se fût dur ! On mène 2-0 avec deux buts exceptionnels de mon N°8 puis on a 8 minutes un peu moins bien où ils mettent deux buts pour un 2-2 à la mi-temps. Pendant les 30 premières minutes on n'a pas forcément été meilleur que Grisolles mais on a su répondre présent et bien bloquer leur jeu. Mais il y a fallu relever les têtes dans le vestiaire, les encourager, leur donner la volonté de se battre jusqu'au bout et d'y croire. 

En seconde période, on s'est battu et on a tout donné avec beaucoup de duels mais peu de jeu. Ce n'est pas le style que j'aime mais encore une fois grâce à l'un de mes milieux défensifs qui part de notre camps, élimine la défense, entre dans la surface de réparation et, alors qu'on lui dit de centrer, il décide de dribbler et se fait crocheter dans la surface. Pénalty ! Tiré par mon meneur de jeu, que je ne regarde pas, il transforme et nous donne la victoire. On a stressé, on a eu peur parce qu'avec les 12 minutes d'arrêts de jeux je n'étais pas serein.

Un soulagement au coup de sifflet final car les jeunes s'était donné la coupe comme objectif et j'aimerais tellement qu'on finisse en beauté. Je suis fier de mes "trous duc", je passe avec eux 6 mois (j'ai récupéré la catégorie en novembre) de bonheur et je veux valider cette nouvelle belle saison par un second titre. Car si mon objectif principal était de remporter le titre de D2, on peut réaliser un beau doublé avec la coupe, voir un triplé avec les play-off de la phase 3... 

Dans le vestiaire j'ai repris une phrase d'un grand N°10 qui a dit en 98 "On a fait quelque chose de bien (1/2finale), on peut faire quelque chose de grand (finale), et pour réussir on devra faire quelque chose de très grand (victoire)"... Ils savent ce qu'il reste à faire ! Après avoir tiré trois équipes de D1, on en jouera une quatrième et de ce fait nous partons outsider...

Pas si nul

Le football est avant tout pour moi une passion et pas une manière de me croire supérieur aux autres. Ce n'est pas ma façon de faire, à l'inverse de certains dont je sais que quoi qu'il arrive aiment me juger, aiment me critiquer ou penser qu'ils feraient mieux... Ils le font avec moi et avec d'autres. Chacun à le droit de penser ce qu'il veut et si essayer de rabaisser une personne pour se sentir plus fort c'est leur méthode alors qu'ils continuent. 

Moi je sais que j'ai des résultats que cela soit en jeune ou en senior. Je sais aussi que je suis respecté pour ce que je suis, pour ma méthode et mon relationnel avec mes joueurs. Je peux être parfois excessif mais c'est aussi ce qui me permet de rester motivé, et de transmettre ma grinta... J'encourage, je positive et je conseille. Mise à part ma première saison en senior au Val d'Ajol, j'ai toujours atteint les objectifs donné.

Je ne choisi pas un challenge pas prétention ou par égo, je ne suis pas là pour écraser qui que ce soit. Etre coach c'est difficile et être coach c'est être sous le feu des critiques donc pourquoi je jugerai mes collègues ? Pourquoi j'essayerai de piquer la place d'un mec ou de le démonter ? Je respecte mes collègues même si je ne suis pas en accord. 

Me voilà pour la seconde année d'affilée en finale de la Coupe Tarn-et-Garonne (avec une catégorie différente), mais il ne faut pas oublier le développement de l'école de foot cette saison, le titre de champion de D2, et bien d'autres belles réussites les saisons passées avec Bessens, Nègrepelisse et Montech.

Un ami a voulu faire le point des matchs gagnés, nuls et perdus depuis ma signature à Nègrepelisse en 2014 c'est au total 56V, 8N, 21D soit 65% de victoires, 10% de nuls et 25% de défaites... Donc au final, est-ce que je vais changer ? Je ne crois pas. Essayer de progresser ? Oui. Est-ce que je dois me sentir inférieur ? Pas du tout mais pas supérieur non plus.

Je vais continuer à rester ce que je suis sans prétention, avec honnêteté et humilité... Je veux seulement faire de mon mieux, être moi-même et terminer en beauté avec mon groupe. On n'en serait pas là sans mon adjoint Julien et sans mes ptits jeunes Max et Gab. On a dit de moi que je n'était pas compétent, que je n'étais pas fais pour le foot à 11... Peut-être ont-ils raison, peut-être pas.

Mais tout ça m'importe peu, nous sommes en finale et c'est bien là le plus important... On va profiter et tout faire pour la gagner maintenant !!!

Kev