images (1)

Samedi matin, la France pleurait le départ de Johnny. A Auxerre, Francis Gillot et l'AJ Auxerre se quittaient d'un commun accord. Pourtant quand fin juillet, Auxerre bat le RC Lens (1-0) après un très bon match, tout le monde s'accordait à dire qu'on avait enfin un projet cohérent, une équipe compétitive et la possibilité de retrouver la Ligue 1. 

En fin de compte, rien n'a fonctionné comme on l'espèrait. Moi le premier je pensais qu'avec Francis Gillot on allait être dans les  7-8 équipes pouvant lutter pour la monter. Il est temps de se bouger et de trouver des solutions fiables, mais surtout sortir enfin de ce sable mouvant dont on est bloqué depuis 2012.

Courtet (FC Lorient) une plus grosse perte que l'on ne le croit

Après la victoire contre Lens, on s'est aperçu qu'il manquait un autre attaquant de valeur au côté de Momo Yattara. Le départ de Gaïtan Courtet, imprévu, nous a plus touché qu'on peut le croire. On a recruté Firer (Slovène) et sincèrement il ne vaut rien. Sané a été précieux en fin de saison mais n'arrive pas reproduire ces bonnes prestations. Un lien de cause à effet avec Francis Gillot ? Ayé est l'attaquant le plus prometteur de notre effectif mais notre ancien coach l'a mis sur le banc contre Chateauroux. Pourquoi ? Trop performant pour empêcher Gillot de quitter Auxerre ? 

Le départ de Courtet est doublement préjudiciable pour nous. Déjà par rapport à son efficacité et sa complémentarité avec Yattara. Mais également parce qu'il était un gagneur, qu'il se défonçait de la première à la dernière seconde sur le terrain. Un exemple pour ces coéquipiers et un meneur qui tirait le groupe vers le haut. Un leader. 

Nous avons un effectif cohérent et de qualité mais pas assez en quantité qualitative. Ces dernières saisons notre recutement hivernal a toujours permis de relever la tête. J'espère que cette fois ça sera pareil. Mais où doit-on recruter ? Il faut vendre Firer déjà pour débuter puis lui trouver un remplaçant mais buteur. Ayé, on doit lui faire plus confiance, on doit l'emmener plus haut. Tamuzo, il faudrait le prêter car avec chaque entraîneur il ne s'est jamais imposé. Il faut ensuite recruter un défenseur central et un milieu défensif de plus pour anticiper les blessures ou les suspensions ainsi qu'un milieu provocateur comme Philipoteaux. Sahki je le mettrais en meneur de jeu et Alexandre Vincent mérite qu'on alterne avec Obraniak.  Mais ce n'est que mon avis.

On a des joueurs comme Boucher, Vieux Sané, Adéoti, Yattara et Philipoteaux de niveaux Ligue 1. On n'a pas le droit d'être 16ème. Certains supporters critiquent Obraniak et Tacalfred mais on doit les garder. Ils ne sont pas si nuls et surtout ce sont des joueurs d'expérience. Utile dans un groupe.

Quel projet à long terme ?

La première des choses est de relancer notre formation mais pour en voir les fruits murir, il faudra 3-4 ans. Il nous faut de nouveau sortir de très bons jeunes. Pour cela il va falloir enfin mettre l'argent dès la pré-formation. Jean Fernandez m'avait dit en 2008 "On ne peut pas rivaliser avec Rennes, Monaco ou Lyon car ils mettent beaucoup d'argents pour des joueurs de 13-14 ans. Nous on n'a pas les moyens, on ne peut que recruter les seconds ou troisièmes choix. Sauf quand un jeune comme Sanogo choisi de rester proche de sa famille (région parisienne)". On doit inverser la tendance. 

Ensuite, pour retrouver nos valeurs on doit arrêter de virer nos anciens joueurs de l'encadrement des jeunes. Sous Cotret on a quand même viré Guerreiro, Vahirua, Radet and Co qui avaient des résultats. Il faut transmettre aux jeunes l'histoire, les valeurs et le palmarès de ce club magnifique. Ne faut-il pas un entraîneur du cru ? Charbonnier ? Diomède ? Scifo ? Martins ? Et au mieux, avec très gros chèque et de la chance, Laurent Blanc mais j'y crois pas. 

Footbalisitquement, on doit faire peur. L'Abbé Deschamps était, dans le passé, une forteresse imprenable avec une philosophie de jeu offensive qui rendait les adversaires inquiet. Aujourd'hui, combien de points avons-nous pris à la maison ? Gillot n'a rien apporté et hors de question de voir arriver Papin. Il faudrait aussi qu'on mette en place l'Aossociation des anciens joueurs, que tu inviterais régulièrement au matches mais également pour partager leur vécu auprès des jeunes et du groupe. 

Il faut redonner envie au public auxerrois, faire de la communication attrayante et séduisante pour que l'AJ Auxerre soit à nouveau un grand club français qui fait rêver les iconnais puis les bourguignons. Pour que notre club arrête d'être moqué mais à nouveau respecté. Je suis l'AJA depuis mes 8 ans, j'en connais son histoire et ses anecdotes sur le bout des doigts. J'ai vu tous les matches à domicile entre 89 et 2008, j'ai mal au coeur depuis Montauban de voir monclub comme cela. Mais qui écouterait un mec comme moi ???

Et vous en pensez quoi ? La Bourgogne est bleue et blanche, non ?

Kev (Teamkeke)