Foot and Sports 1981

Koscielny se confie, sincère et touchant !

koscielny

Le gunners, Laurent Koscielny, s’est exprimé sur la victoire des bleus et ses sentiments qui se tiraillent.

Il a avoué être supporters inconditionnel de l’équipe de France, de ses potes en bleu mais également de vouloir qu’ils perdent. Ses propos peuvent choquer à première vue mais je vous invite déjà à regarder sa belle interview dans le Canal Football Club. Mais je vous invite aussi à vous mettre à sa place.

Il était titulaire en bleu, il devait participer à la coupe du monde et il se blesse 1 mois avant. Cela devait être dur à vivre ! Être supporters mais souffrir en voyant son équipe gagner. Deux sentiments totalement opposés et pourtant si compréhensif.

Ceux qui l’accablent n’ont soit pas fait de compétition intense, soit c’est de la mauvaise foie. Ceux qui comparent sa déclaration avec celles potentielles d’un Benzema ou d'un Nasri « Si ça avait été Benzema ou Nasri... », n’ont rien compris et surtout ça n’a aucun rapport.

Je trouve M. Koscielny sincère et touchant. Il a le courage de dire et d’évacuer quelque chose qui a dû le faire souffrir.

Imaginez votre frère ou votre sœur gagner des millions au loto. Vous êtes heureux pour eux mais y’a une partie de vous qui êtes dégoûté car cela aurait pût vous arriver, cela aurait pût changer votre vie.

M. Koscielny bravo et respect. Votre interview mérite d'être salué et vos sentiments sont humain. Je m'interdit tout jugement car c'est trop facile de juger lorsque l'on ne connait pas la situation.

J’espère que ce passage dans votre carrière va s’atténuer avec le temps et que de belles victoires vont suivre et vous fera un peu oublié ce moment injuste.

Prompte rétablissement

Kev

Posté par teamkeke81 à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


AJA je t'aime... Mais tu me fais souffrir !!!

aja

Samedi après-midi j'étais entrain de coacher mon équipe de U15 dans le Tarn-et-Garonne pendant que mon club de coeur, l'AJ Auxerre, était entrain d'être défait par le RC Lens (1-2). On l'a emporté, les gamins ont chanté puis j'ai regardé mon portable pour voir le résultat de l'AJA. Malheureusement, en ce moment voir Auxerre perdre n'est plus une surprise. Les matchs se suivent et se ressemblent.

Je ne peux pas juger de la performance auxerroise samedi mais qu'est-ce que je souffre en voyant les résultats, en les regardant jouer. Je t'aime mon AJA, je porte tes couleurs avec fierté malgré les résultats plus que décevant depuis trop longtemps. On me charrie quand je dis que "C'est le plus grand club du monde". Je le dit en souriant mais mon coeur est bleu et blanc pour toujours. 

Mais au final, quelle est la solution pour remonter la pente ? Y'en a t-il une ? Mais surtout quels sont les problèmes récurrents pour que chaque année on n'arrive pas à jouer les premiers rôles ? Est-ce les joueurs qu'on change par poignée chaque été qui mettent du temps à s'adapter ? Est-ce le choix des entraîneurs qui font quelques bons mois puis après plus rien ? Est-ce plus profond avec l'oubli de nos valeurs, de l'amour du maillot et de la fierté de représenter l'histoire d'un grand club français ? C'est dur pour nous supporters ! 

Ce qui m'interpelle c'est un peu tout ça et aussi nos jeunes qu'on forme mais qui n'arrivent pas à être performant chez nous. Par contre les Haller ou Ndicka sortent de chez nous et réussissent... En fin de compte, il y a beaucoup de choses qui interpellent. On entend que Guy Roux est trop présent, qu'il y a une gueguerre entre le club et l'Asso mais c'est à cause de ça que tout va mal ? Je n'y crois pas.

Beaucoup de supporters demandent la tête de Correa. Ok, pourquoi pas mais est-ce la vraie bonne solution ? Outre les mauvais résultats c'est la gestion humaine qui m'interpelle. Le cas BOUCHER mal géré, le cas JANOT qui malgré ce qu'on veut nous faire croire à un soucis plus profond eninterne, les joueurs mis à l'écart du jour au lendemain (Boucher, Ba, Sacki, Tacalfred,...), etc. On était maintenu assez tôt la saison dernière et on nous disait que c'était bien pour anticiper les transferts, pour préparer la saison à venir et pour stabiliser l'effectif. Résultat, on a fait Dugimont-Michel-Ketkeo en fin de mercato et le départ plus que tardif de Boucher. On met de côté des leaders qui ont maintenu le club comme Sacki, Barreto, Tacalfred ou Boucher à l'écart. Ok pourquoi pas cela aurait pût marcher mais là ça prend plus.

Cela fait beaucoup trop de choses pour qu'on soit compétitif. Et puis où on sont passé nos valeurs ? Il y a maintenant des huis-clos à l'entrainement ! Comme si cela changeait quelque chose, comme si les supporters étaient si virulent qu'il faut protéger les joueurs. Comme si on était si bon pour que nos adversaires nous craignent au point de cacher la tactique ou le dispositif.   Alors M. Graille et M. Zhou font du bon boulot avec des changements nécessaire, des investissements dans les infrastructures et c'est bien. Mais y'a quelque chose qui ne fonctione pas. Mias quoi ? Pourquoi on ne s'appuie pas sur les anciens ? Même seulement les inviter de temps en temps pour transmettre leur vécu, leur histoire aux joueurset partager ce qu'est l'AJA, pour expliquer ce qu'est de porter ce maillot.

Pour moi Pablo CORREA a perdu son vestiaire. Mais ce qui me dérange là-dedans, c'est que Gillot l'avait aussi perdu donc pourquoi ce mal récurrent ? Dans le jeu (j'ai vu Troyes), on domine mais on ne marque pas. Yattara ou Adéoti font le pressing mais le bloc ne monte pas, les lignes sont trop loin des unes des autres ce qui permet à l'adversaire de relancer peinard puis de construire. Et que dire du déchet dans la dernière passe, dans le dernier geste ? 

Je ne veux pas faire mon vieux con en disant "Avant c'était comme ci ou comme ça" ou "Avec Guy Roux ça ne se serait pas passé comme ça". Le passé est passé et faut avancer. Simplement, faut avancer sans oublier l'histoire et s'appuyer dessus pour se construire un bel avenir. La vie m'a emmené loin du stade Abbé Deschamps mais depuis 1988 et mes 7 ans, l'AJA est mon club, mon club de "paysans" comme disent les marseillais et les parisiens. Je suis fier de porter l'écusson de l'AJA, je suis fier que ma femme quand j'étais dans le coma est mis le fanion de l'AJA au dessus de mon lit car elle sait au combien l'AJA est une force pour moi face à ma maladie. J'ai même réussi à faire en sorte, à 800km, que mes enfants aiment l'AJA. Eden est fan absolu dePhilippoteaux, Emma c'est de Boucher (même s'il est à Angers maintenant), la petite qui va arriver décembre à déjà les chaussons. Je serais triste qu'ils aillent aimer un autre club car l'AJA ne les fait pas rêver ou parce que l'on a perdu nos valeurs qui ont fait de nous un club à part.

Je ne suis qu'un petit supporters auxerrois dont la voix ne sera sûrement pas entendue, dont les mots ne seront sûrement pas lu ou pris en compte. Ce n'est pas grave car j'écris avec mon coeur, j'écris pour mon AJA car je souffre en te voyant ainsi... Mais jusqu'au bout je te supporterais, jusqu'au bout je t'aimerais...

Le Bourgogne est bleue et blanche à jamais.

Allez l'AJA

#MerciJames

Kev

Posté par teamkeke81 à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

AJA : Merci Zacharie... Et bonne chance !

IMG_4452

Avant de rendre hommage à notre Zacharie local, tant aimé par les supporters, je tiens à signaler que je n'ai rien contre Quentin (que j'aime beaucoup également), ni Sonny ou Mathieu Michel qui arrive d'Angers. Seulement voilà, Zacharie part en prêt pour Angers et on  ne peut oublier ce qu'il a fait pour notre équipe.

Hors de question de juger le coach Correa ou des dirigeants sur cette mise à l'écart du portier auxerrois car seul ceux qui vivent dans le vestiaire, et les protagonistes connaissent les raisons. A aucun moment on ne peut juger, nous sommes seulement triste de voir partir notre Zach. Même si on a tous notre avis.

Cher Zacharie,

te voilà prêté à Angers et au nom de beaucoup de supporters auxerrois, je te remercie pour tout ce que tu as fait pour nous. Tu est arrivé dans un contexte difficile avec le projet de remonter. Malheureusement pour nous tu retrouves la Ligue 1 avec un autre club mais je suis content pour toi.

Ce que je trouve exceptionnel c'est ton professionnalisme. A aucun moment tu t'es étalé dans la presse pour étaler ta déception, ta colère ou ton incompréhension. Combien de joueurs aujourd'hui auraient fait comme toi ? Pas beaucoup. Idem quand Nancy te voulait en Ligue 1 et que l'AJA n'a pas souhaité te transférer...Pas un mot. Bravo ! Et que dire de cette dernière interview pour montrer ton envie de regagner ta place et faire ton mea culpa !

Je suis supporters auxerrois depuis 88/89 et mes 8 ans. Tu fais partit à mes yeux de ces gardiens historiques du club comme Bats, Martini, Charbonnier ou Cool dans le passé. Combien de fois tu nous as sauvé et on pourrait même dire que tu nous a sauvé de la relégation en National. On ne doit pas oublier tout ce que tu as fait. 

Je vis près de Toulouse maintenant et même de là-bas je sais au combien tu es aimé des supporters. J'ai des amis  et de la famille qui me traduisent l'affection que les auxerrois ont pour toi. Et que dire des réseaux sociaux ?

IMG_4514

Maillot offert par Jordan Adéoti dont je connais un ami d'enfance

. Peu de monde voulait te voir partir et on peut se consoler que tu pars seulement en prêt.

Que dire de plus ? 

Le dernier mot en revient à ma fille de 8 ans qui depuis qu'elle t'as vu jouer, tu es devenu son joueur préféré, son idole. Bien au dessus d'un Mbappé, de Griezmann ou de Lloris. Elle va entamer sa 3ème saison de foot et elle a décidée de faire gardien de but pour "Faire comme Zach" depuis 6 mois. Dès qu'elle a su que tu allais partir, elle m'a dit "Il va où ? De toute façon, là où il va je vais le supporter, c'est le meilleur. Tu m'achèteras son maillot ?". Elle est triste de te voir partir de l'AJA car mes enfants ont suivi mon amour pour les bleus et blancs. Grâce à Jordan (Adéoti) elle a eu la chance de recevoir ton maillot au mois d'avril.

Alors ce message est principalement fait pour te montrer à quel point le peuple auxerrois t'adore et également pour te dire merci. Mais cela traduit à quel point t'es devenu une idole pour une petite fille (comme d'autres je pense) de 8 ans. Elle sera ta première supportrice à Angers.

Bon vent à toi, bonne saison et à la saison prochaine. Tu restes pour toujours dans nos coeurs.

Merci champion !

 

Kev

Posté par teamkeke81 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Pogba VS Mourinho, qui aura le dernier mot ?

Mourinho vs Pogba

 

Rien ne va plus à Manchester United. Lundi soir les Red Devils ont perdu à domicile contre les Spurs de Tottenham (0-3). Une défaite qui montre à quel point la seconde place la saison dernière n'était qu'un arbre au milieu d'une forêt à problèmes.

Et le premier soucis est sans conteste la relation entre Paul Pogba et José Mourinho. The Special One l'est-il encore ? Qui du français ou du portugais remportera ce duel ? Je mettrais une petite pièce sur Paul Pogba. Pourquoi ? Car il serait plus logique de s'appuyer sur LA star de l'équipe que sur un coach qui depuis son arrivée n'a rien montré dans le jeu. De plus le français est champion du monde en réalisant une très bonne coupe du monde alors qui des deux a le plus de crédit ? Ce n'est pas Mister José...

Alors OK, les mancuniens ont remportés une Europa League en 2016/2017 et fini deuxième la saison dernière mais après ? Manchester nous fait-il rêver ? Non. Se souvient-on plus de Tottenham, de Liverpool ou de United en 2017/2018 ? Ensuite, pourquoi les propriétaires préfèraient le portugais ? Il n'y a rien à ce jour qui permet de penser qu'il est en position de force. Ajoutez à cela que Martial serait sur le point de prolonger alors que Mourinho ne veut pas. Friture sur la ligne avec les boss ? Début d'une séparation ? Il serait temps de confier cette équipe à un entraîneur à l'ADN mancunien. Revoir du jeu, des attaques rapides, du spectacle et de belles victoires.

Qui pour lui succéder ? Je vois deux français. Zinedine Zidane évidemment mais aussi Laurent Blanc qui connait bien la maison et qui a une vraie philosophie de jeu dont les supporters de Manchester United pourraient s'idéntifier. 

Mais à ce jour tout ceci n'est que supputation... Mais pour combien de temps ?

Kev

Posté par teamkeke81 à 23:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Foot amateur : Mission Impossble ! Vraiment ?

téléchargement (4)

Ce soir, je suis rentré de l'entrainement où j'ai encadré la séance de mes U15. Un moment partagé avec ma fille de 8 ans qui est venu pédaler derrière les jeunes pendant leur footing. L'intersaison a été difficile car il fallait digérer la défaite en finale de la Coupe Tarn-et-Garonne U15. 

En rentrant à la maison je me suis posé par la suite devant le film "Un rêve de champion" avec Denis Quaid.  Mon fils, Eden, n'arrivait pas à dormir et il s'est mis à regarder avec moi. Au bout d'un moment il me dit "Papa j'aimerais te voir marquer un but". Il a 6 ans et ma dernière saison complète remonte à 2013/2014 alors qu'il avait 2 ans. Sauf qu'à 37 ans, après 13 opérations pour mon crohn et après avoir été en fauteuil roulant il y a deux ans cela serait un exploit, cela serait inimaginable de me voir marquer un but en compétition officielle. Parce qu'à mes yeux "Marquer un but" c'est en compétition et non sur des matchs amicaux en vétérans. 

Mais le mot impossible ne fait pas partie de mon vocabulaire. J'ai sûrmonté un coma, un pronostic vital de 1 chance sur 10 de m'en sortir, j'ai réappris à marcher, puis à courir et  avec réapprendre, au mois de mars, à apprivoiser un ballon de foot. En mai, j'ai refoulé une pelouse en tant que joueur avec l'équipe 3 de mon club. Et même si ce n'était que 15 minutes, c'était une première victoire personnelle. J'ai continué pour enfin jouer 50 minutes en fin de saison.

Alors même si je suis à cours de forme,  en surpoids et en manque de repère, je vais tenter de revenir pour mon fils, pour ma fille et leur montrer qu'avec de la volonté et du travail on peut y arriver. Cela ne sera pas simple et je sais que je vais en chier, seulement quand j'ai un truc en tête je vais jusq'au bout. 

J'ai beaucoup de choses contre moi (l'âge, la maladie, mon poids, mon jeu que j'ai perdu...) et je crois aussi que le nouveau coach de la 3 ne crois pas à ma capacité de lui apporter quelque chose. Je vais tout tenter pour faire mentir les à priori et affronter les vents contraires. 

Pour la plus part des gens cela peut paraitre anecdotique mais pour moi ça serait magique. Ca serait GRAND de prouver que je peux y arriver, ça serait un message pour mes enfants par le fait de toujours croire en ses rêves.

Mon dernier rêve, ou disons mon dernier objectif sera de réussir ma reconversion (autre que d'emmener mes U15 à la victoire). Bon nombre de personnes sont persuadés que je pourrais jouer un rôle important dans "La psychologie et la  préparation mentale dans le sport chez les jeunes". Ont-ils raison ? Je pense avoir les qualités et l'expérience pour être utile. Chaque choses en son temps et si le destin le veut alors je ferais comme d'habitude, je ferais tout mon possible pour réaliser l'impossible. 

Je ne suis pas Ethan Hunt ou Tom Cruise mais je suis prêt pour Mission Impossible 7... C'est la magie du football amateur !

Kev

Posté par teamkeke81 à 00:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Ladies Cup de Toulouse, quel beau football !

01613df22374f17a4a825d19d7c1410b11dd73236e

Vous pouvez retrouver sous mon pseudo Taribo West, les quatre résumé des matchs PSG/Bayern, PSG/Arsenal, Montpellier/Bayern, Montpellier/Arsenal...En prime vous pouvez retrouver l'interview que j'ai eu la chance de faire de Valérie Gauvin. Tout ça pour Footpy, le média du net pour lequel je fais quelques articles...

D1 féminine - Valérie GAUVIN (Montpellier, EDF) : "Soulever la coupe du Monde en France serait parfait..."

Valérie Gauvin est à la fois l'avant-centre de Montpellier mais également de l'équipe de France féminine. Elle a répondu très gentiment à mes questions. Elle évoque la Ladies Cup, la saison dernière et les objectifs pour 2018/2019. Tour d'horizon avec la régionale de la Toulouse Internationale...

https://www.footpy.fr
TILC 2018 - ARSENAL surprend MONTPELLIER

Montpellier est la seule des quatre équipes de la saison dernière à être de nouveau présente cette année. Tenante du titre, les Montpelliéraines défiaient les Gunners d'Arsenal hier soir non sans difficulté. (Par Taribo West) Pour cette seconde édition de la Toulouse Internationale Ladies Cup...

https://www.footpy.fr
TILC 2018 - Laure BOULLEAU, le PSG et le BAYERN enflamment le temple du rugby columérin !

Quand on voit sur une affiche PSG-Bayern on sent, on respire la Ligue des Champions. Et bien même si c'est du foot féminin, le football proposé lors de cette rencontre a été des plus agréable. En plus de cela, l'ambiance, le soleil étaient au rendez-vous. Tout pour passer une bonne soirée à la...

https://www.footpy.fr
TILC 2018 - Du spectacle, des buts, du suspense... MONTPELLIER et le BAYERN ont régalé !

Montpellier ne pouvait pas repartir avec deux défaites dans cette Ladies Cup (TILC). Après avoir perdu contre Arsenal, les joueuses de Jean-Louis Saez avaient pour obligation de faire un gros match contre le Bayern Munich. (Par Taribo West) Les spectateurs venus voir Montpellier-Bayern Munich...

https://www.footpy.fr
TILC 2018 - Au bout du suspense, ARSENAL s'octroie l'édition 2018 aux dépens du PSG !

Pour le dernier match de cette Ladies Cup, on savait que l'une ou l'autre des deux équipes soulèverait le trophée. Montpellier et Munich s'étant neutralisées quelques heures auparavant, elles ne pouvaient plus espérer quoi que ce soit. Le suspense aura été présent jusqu'au coup de sifflet final....

https://www.footpy.fr

Kev





Posté par teamkeke81 à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Real Madrid : La révolution et des doutes

 

téléchargement (1)

Après la troisième victoire en Ligue des Champions, on pensait le Real Madrid sur une vraie période stable et une domination possible sur l'Europe. Mais Zizou et Ronaldo en ont décidé autrement.

Le choix, de partir, de Zinedine Zidane me parait assez intelligent. Au mois de février il était sur la sellette et très critiqué. Quelques mois plus tard il était de venu un  Dieu vivant.après ce troisième sacre européen consécutif. Il savait qu'en cas de mauvaises performances, Perez l'aurait dégagé. Là; il quitte la Maison Blanche comme un héros et surtout il sait que les supporters et le Président vont le porter en dieu supprême.

L'autre révolution est le départ de Cristiano Ronaldo partit à la Juventus de Turin. Un choix pas si surprenant que cela. Florentino Perez n'a jamais trop soutenu le portugais et ses caprices financiers, plus la remise en cause de la suite au Real n'a pas vraiment été apprécié par le boss. Départ, à priori, décidé par le club.

Enfin, le nouveau coach Merengue, Lopategui, ne doit pas dormir sereinement en ce moment puisqu'il est à deux doigts de perdre son maitre à jouer, Lukas Modric. Le croate aurait le souhait de changer d'air et l'envie de rejoindre l'Inter de Milan. Perdre Zidane, Ronaldo et Modric serait à mon sens dangereux, surtout si le recrutement n'évolue pas plus.

Ils viennent de recruter Thibault Courtois alors que Navas a été monstrueux depuis son arrivée. Et après ? Quel recrutement ? Perez aimerait mettre Gareth Bale en tête d'affiche. Pour un joueur souvent blessé, c'est risqué. Et même si tu as de très bons joueurs, je ne suis pas persuadé que cela soit suffisant. Benzema serait-il à la hauteur sans Ronaldo ? Varane ne va t-il pas mettre un peu de temps avant de digérer son titre de champion du monde ? Le groupe va t-il digérer la méthode Zidane ? Il manque des stars, il manque de l'expérience, il manque de la folie. Pour moi, le Real Madrid à ce jour est derrière le Barça et l'Atletico pour remporter le titre en Liga. Et pour la Ligue des Champions ? A mon sens impossible de réussir un 4 sur 4.

Alors la révolution est en marche mais les doutes également. Pourquoi ne pas sortir le chéquier pour Eden Hazard ? Pour Willian ? Pour Pjanic ? Et tu vas chercher Neymar ou Mbappé dans 1 an. Je ne prédis pas une grande saison au Real Madrid, ni en Ligue des Champions ni en Liga. Lopategui risque de sauter avant la fin de saison.

N'oublions pas que le Reel Madrid marche par cycle... Et celui de Zidane et Ronaldo vient de se terminer.

Kev

Posté par teamkeke81 à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Ligue 2 : Auxerre commence comme elle a terminée 2017/2018

VA AJA

On sort d'un mois de Coupe du Monde où on a été champion du monde, et nous, Auxerrois, espérions voir notre équipe également nous faire rêver. Alors même si je ne suis pas totalement défaitiste il faut avouer que la prestation des hommes de Pablo Correa vaut un 2 ou 3 sur 10. 

On ne va pas être trop alarmiste sachant que ce n'est que la première journée de championnat mais malgré tout, il y a du boulot. Et comme a très bien dit Pablo Correa en conférence de presse "le prochain match à domicile est déjà décisif". Pas décisif dans la course à la montée ou au podium mais plus dans le fait de ne pas tomber dans le doute, dans une spirale négative comme la saison dernière après la victoire contre le RC Lens.

Maintenant le coach et le staff savent qu'il va falloir rectifier le tir et vite. Quant aux joueurs, une remise en question est également nécessaire mais ce groupe est assez solidaire et orgueilleux pour relever la tête.
Restons positif

Trois buts en 20 minutes sans constestations

Comment commencer aussi un mal un match ? Comment commencer aussi mal en championnat ? Eh bien en ne mettant aucune envie, en délaissant les fondamentaux et en ne gagnant pas un seul duel. Les trois buts viennent clairement d'un manque de solidité défensive et de duels remportés au milieu du terrain.

Pour moi Arcus a été le joueur le plus faible de l'effectif. Trop offensif et pas assez défensif. Il a été pris sur les deuxièmes et troisièmes buts. On a manqué d'agressivitéet je pense aussi que Birama Touré a manqué au milieu. Birama ne joue plus bas que Fomba ce qui permet àAdéoti de pouvoir se concentrer sur les duels, de pouvoir se projeter pour aider les attaquants. Même si Fomba a fait un bon match, je ne le trouve pas assez complémentaire d'Adéoti et surtout comme Arcus il ne défend pas assez. De plus, on a vu Jordan Adéoti courirpartout pour combler les espaces mais il était trop esseulé.

Dans le jeu, je trouve qu'on balance trop avec beaucoup de transversale. Il manque un milieu axial pour distribuer le jeu, mettre du rythme et servir nos milieux côté et Momo Yattara. On a des joueurs de ballons avec SakhiPhilippoteauxYattara ou Barreto. Arrêtons de balancer.

Enfin, on peut préciser qu'on a manqué de réussite dans le dernier geste avec Philippoteaux ou Sakhi mais également deux fois avec Fomba où Perquis a sorti deux gros arrêts. C'était un jour sans, faut savoir l'accepter et relever la tête pour se remettre dans le droit chemin. 
Petite déception avec la non-présence de Bégraoui. Sa jeunesse, son envie pourrait apporter un peu de folie et d'oxygène à cette équipe parfois trop prévisible dans ses attaques. Il va falloir assez rapidement trouver 2-3 recrues d'envergure et de qualité pour ne pas vivre une nouvelle saison galère.

En fin de compte, l'AJ Auxerre débute sa saison comme elle a terminée 2017/2018. Avec une défaite, des doutes et des buts encaissés.

Ce n'est que la première journée et on croit en vous.

Allez l'AJA, la Bourgogne reste et restera à jamais bleue et blanche.

Bises les geeks

Kev

 

Posté par teamkeke81 à 02:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Et elle est où la chatte à DD ?

DD

Ah ça pour critiquer ya du monde ! Ah ça pour se moquer et se foutre du travail des gens il y a des champions du monde. Combien de journalistes (Ménès, Rigolo entre autres) et des consultants (DugarryLeboeuf.....) ont détruits Didier Deschamps avant même l'entrée en lice des bleus. Que l'on analyse un match en pointant du doigt ce qui nous inquiète, c'est normal. Mais porter des jugements sans connaître les raisons, les tenants et les aboutissants des choix du sélectionneur ou d'un entraîneur ça pût l'arrogance, ça pût le manque de professionnalisme et ça pût l'incompétence.

Qui de ces gens, a un jour été entraîneur ? Même au niveau amateur. Dugarry a osé dire que Didier Deschamps prenait la France en otage. Il se prend pour qui l'artiste ? Il fait quoi dans le football mis à part critiquer sans cesse . Il ne s'investit en rien. C'est trop facile. Et Rigolo ? Et Ménès ? Parlons-en de Ménès, lui qui bloque tout le monde sur Twitter et insulte ceux qui ne sont pas d'accord avec lui. Lui, qui analyse tout sans même avoir le recul de l'autocritique. On ne peut rien lui dire, on ne peut pas avoir un avis différent.

Je ne dis pas que le jeu proposé par l'équipe de France était magnifique, et ce n'est pas le football que je veux voir. Seulement, derrière cette tactique, derrière cette victoire contre verser par les Belges, les Croates et les mauvaises langues françaises, il y a du travail pour trouver la meilleure solution, il y a sûrement des nuits blanches, des questions, des doutes et bien d'autres choses. Et Didier Deschamps a trouvé la solution pour envoyer l'équipe de France sur le toit du monde.

Cette victoire en Coupe du Monde est loin d'être de la chance. Et même si on n'a pas entraîné au haut niveau, on peut voir et ressentir le travail monstrueux sur la tactique mise en place par le staff. Seuls les prétentieux qui pensent être meilleur que les autres sont catégoriques, pour preuve ils sont plantés. À l'inverse, quelqu'un comme Sébastien Tarrago est parfois très dur mais il nuance souvent ses propos pour tenter de comprendre les entraîneurs. 

Et même si c'est moche pour certains, on s'en fout... On a gagné, ils ont gagnés, et c'est bien là le principal. Beaucoup ont critiqué le sélectionneur, que cela soit sur ses choix de joueurs, ses choix tactiques, sur sa manière de gérer les egos ou de construire une équipe d'Oui-Oui que ne remporterait rien comme a si bien dit Mister Pierre Ménès. Qui de cespersonnes connaissent l'importance d'un groupe ? Que gagner ne sont pas forcément mis les meilleurs sur le terrain . Qui a déjà géré, même en amateur, le fait de prendre la responsabilité de dire à un joueur qu'il n'est pas pris ou qu'il sera sur le banc ? Car si 14 joueurs (en amateur) sont contents au départ, c'est peut-être 8 autres qui te détestent car ils joueront en réserve puis 3 autres dégoûtés car tu les mets sur le banc et encore 3 autres car tu vas les sortir. Et je ne parle pas dès à côté

Personne, n'ayant eu ce rôle ne peut comprendre les difficultés, les angoisses, les doutes et la tristesse de devoir faire des choix auprès de joueurs qu'on apprécie souvent. Il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne se mettent pas en danger. Et Dugarry est le roi des champions du monde à ne rien faire... Ce qui s'est passé en 98 en démontant Dieu Jacquet, n'a pas servi de leçon.

Je suis persuadé que Didier Deschamps sait qu'il s'est parfois trompé (ou pas), même sur le fait de garder Sidibé et Mendy alors blessé. Mais si tu es droit, tu gardes ta ligne de conduite et tu assumes. Il ne faut pas rêver, il ne va pas avouer certaines choses. Ce serait rendre illégitimes certains joueurs du groupe. 

Je ne suis qu'un petit entraîneur mais j'ai vécu une finale de coupe Tarn-et-Garonne avec mes U15 où on l'a perdue aux penaltys (3-3, tab3) à domicile. Une semaine avant j'ai exclut mon vice capitaine pour mauvais comportement envers le groupe et un éducateur. La majorité des gens et tous les joueurs ont compris mais j'ai subi certaines critiques surtout que l'on a perdu. Mais j'assume jusqu'au bout et je reste persuadé que j'ai pris la meilleure décision sachant que le jeune n'a pas voulu s'excuser. On aurait peut-être gagné avec ce lui, et j'en ai conscience mais les valeurs qu'on prône passe avant. J'ai douté, hésité, j'étais triste car j'ai protégé ce joueur plusieurs fois mais je ne regrette pas. Alors imaginez Didier Deschamps qui s'occupe des bleus et où 66 millions de français l'observent et le jugent. Imaginez la douleur qu'à dû lui procurer la défaite en 2016 alors que moi petit entraîneur j'ai encore les boules d'avoir perdu la finale de coupe deTarn-et-Garonne. 

On a le droit d'analyser un match mais j'ai quand même l'impression que l'on tape et défend toujours sur les mêmes. Alors j'espère que tout le monde arrêtera avec la chatte à Dédé, car tout ce qu'il a remporté c'est avant tout un gros boulot. Bien plus que ce que vous pouvez voir devant les caméras, le plus gros du travail se fait à l'abrides regards.

J'ai le plus grand respect pour les entraîneurs, quels qu'ils soient.

Bravo Didier, Bravo Guy et bravo le staff... Respect éternel !!!

Kev

Posté par teamkeke81 à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Deux étoiles plein les yeux...

 

téléchargement

"Champion du monde, champion du monde, champion, champion, champion du monde"... N'en déplaise à ceux qui trouvent que l'on a été moche, que ce n'est pas la victoire du jeu et à ceux,  qui je trouve, sont un peu trop rageux, et bien tanpis car on a cette seconde étoile. Toutes les mauvaises excuses sont bonnes pour trouver qu'on ne la mérite pas cette victoire ou qu'on a eu beaucoup de chance lors de cette Coupe du Monde.

J'aime, comme en 98, que l'on est un pays et une équipe cosmopolite. Nous sommes un pays d'acceuil et multi-nationale (Espagne, Pologne, Cameroun, Arménie, Maroc, Portugal, Etc...). Je comprends que les français qui ont des origines étrangères, tout comme moi, aiment le pays de leur parents ou grands-parents mais je déteste quand ils utilisent un pays ou l'autre quand ça les arrange. Moi aussi j'ai des origines étrangères mais mon pays c'est la France, je supporte le pays de mon grand-père mais avant tout c'est la France. Même en Afrique-du-Sud j'étais français malgré l'image désastreuse. Je ne peux pas me dire Suèdois, Marocain, Portugais ou Russe quand la France est mauvaise ou que l'on considère que notre pays ne nous aide pas socialement puis être français lorsque les bleus triomphent. J'entends trop souvent, de la part des français, "Pays de merde", ""Nique la France" ou "d'autres phrases dans le genre. On peut aimer deux nations, deux pays, deux équipes... Mais laquelle est vraiment LA nôtre. Perso, et quoi qu'il arrive je suis fier d'être français... 

Je respecte tout le monde mais les critiques déplacées, les insultes, la récupération choisie ou la médisance me dérange.

France-Croatie : Sur le toit du monde

Comme depuis le début de la compétition, l'équipe de France a joué très bas. Quand j'analyse un match j'essaye de me mettre dans la peau du coach, d'un coach car même si je suis un tout petit entraîneur, je sais ce que c'est ce rôle à ma petite échelle. Celui qui ne connnait pas les aléas du coaching, ne peut pas comprendre tout ce qui se passe dans la tête du sélectionneur, toutes les données, les problématiques et surtout faire des choix souvent très difficile.

Didier Deschamps a logiquement continué de s'appuyer sur ce qu'il a mis en place depuis France-Pérou (1-0). Il a voulu changer son attaque avec Dembélé et non Giroud contre l'Australie et il s'est aperçu que c'était une mauvaise idée. Il est suffisemment intelligent pour avoir analysé que dans cette coupe du monde, il ne fallait pas mener les débats. En plus de cela, il avait des flêches offensives et jouer bas, pour poser des bandrilles, était forcément la meilleure solution. Surtout lorsque tu joues l'Argentine, l'Uruguay, la Belgique et la Croatie qui ont de super joueurs. Le but n'est-il pas de l'emporter ? Si c'est pour vouloir bien jouer et perdre, quel est l'intérêt ?

Ce soir, on a été fébrile défensivement et on n'a gagné que très peu de duels aérien. Que ce soit sur les coups de pieds arrêtés ou sur les grands ballons envoyé devant. Même N'Golo Kanté n'a pas été dans un grand jour (à priori malade avec une gastro). On doit avouer que la Bonne Etoile était de notre côté en première période tellement les croates ont multiplié les centres dangereux sans arriver à concrétiser. En seconde période, on a été moins mis en danger. Sûrement par ce 4-1 arrivé très vite dans le match et peut-être également sur le plan physique où les croates ont eu trois prolongations lors des tours pécédent, ce qui les a un peu éteint.

On a fait une moins bonne première période, tactiquement, que contre la Belgique mais une seconde période moins acculée devant notre but. Le joueur du match hier est Antoine Griezmann. 

Ensuite, on a su être efficace dans nos temps forts et nos points fort. C'est-à-dire sur les coups de pieds arrêtés et en seconde période lorsque la Croatie a tenté de revenir. On n'a pas dominé, on n'a pas produit un jeu alléchant mais on est champion du monde et c'est bien là le plus important. Ce soir j'ai aimé Griezmann qui est à la base de trois buts, qui a montré qu'il était le leader avec des consignes et des directives dans des moments importants (regardez quand il n'a pas le ballon). Nous avons été une équipe redoutable car on pouvait marquer dans tous les domaines et dans plusieurs styles (Coups de pieds arrêté, jeu de contre, phase construire, sur centre, but de la tête, frappe de loin, etc, etc, etc...).

La Croatie a tout tenté, comme la Belgique en demie, mais ça n'a pas souris. Quelle belle équipe avec les Modric, Lovren, Subasic, Mandzukic et ce surperbe Perisic. Malgré tout on est sur le toit du monde... pour 4 ans et on ne nous l'enlèvera pas, que cela plaise ou non aux mauvaises langues (comme Courtois encore une fois d'un boulard pas possible).

On s'est réveillé ce matin, avec deux étoiles dans les yeux et sur le coeur...

Merci les bleus

Kev

 

Posté par teamkeke81 à 16:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,