Foot and Sports 1981

AJA / Nancy : Pas si mal...

images

Dans mon post précédent je disais que quoi qu'il arrive il faudrait essayer d'être positif. Le match nul n'était pas le résultat qu'on espérait et qu'on aurait dû obtenir mais on va s'en satisfaire. Si on regarde le match avec un peu plus de recul, je trouve qu'il y a des choses très positives.

On va commencer par la composition et le schéma tactique. Un 4-3-3 à l'ancienne et avec un Jordan Adéoti titulaire, ont été pour moi deux agréables surprises. Le choix de mettre Sakhi et Sylvestre sur les côtés me parait assez logique, avec Le Bihan en pointe. Dans l'ensemble c'est assez cohérent à mes yeux.

Sur le match en lui-même, les supporters s'arrêteront sur le fait que l'on a joué 60mn en supériorité numérique et que l'on n'a pas réussi à l'emporter. Ce n'est pas faux mais il faut savoir regarder au-delà. Sur la première période, le choix et les qualités de Jordan Adéoti ont été déterminantes. Il se projette vers l'avant, sa qualité de passe et d'oriantation de jeu est de grande qualité. Il permet de réaliser de bonnes transitions à la récupération du ballon et son pressing aurait pût nous permettre d'être plus dangereux. Il a récupéré des ballons assez haut et se procure des occasions, ce qui change. Dommage qu'il est dû sortir sur blessure avec son envie et sa générosité il a peut-être été au contact inutilement. Mais comment reprocher à un joueur de tout donner, de vouloir prouver qu'il a sa place ? Sa sortie en pleurent m'attriste et j'espère que ça ne sera pas grave.

Bellugou plus bas que Touré et Adéoti, lui permet de ne pas trop courir et comme ce n'est pas un joueur qui se projette vers l'avant cela lui va très bien. Il joue presque comme un 3ème défenseur central. Cela stabilise notre défense.

En seconde période, on n'a pas été trop mis en danger mais on ne l'a pas été nous non-plus. La sortie de notre ex-capitaine nous a fait revenir dans nos travers, avec un bloc coupé en deux. Combien de fois on a fait des passes longues en touches, en 6 mètres ou dans les pieds de l'adversaire ? Et quand il fallait fixer, on centrait et quand il fallait centrer, on fixait. Trop peu d'occasions de marquer et surtout beaucoup trop tard pour mettre la pression sur une équipe réduite à 10. 

Mais il ne faut pas être défaitiste et voyons le bon côté des choses. Déjà on ne prend pas de but, même si je pense que derrière c'est trop fragile. On a vu un système en 4-3-3 plutôt intéressant et un point sans but encaissé permet de repartir de l'avant. Nous sommes fragile et on n'ose pas assez, il y a une peur de prendre ce but qui nous ferais courir après le score. Le groupe a assuré et c'est là encore assez logique.Mon vrai point noir est l'animation offensive. On beaucoup trop de déchets et surtout on ne se crée que très peu d'occasions franches. Faire des tires à côtés ou sur les pigeons cela ne sert à rien.

Je terminerais par les discours d'après match qui changent et ça, c'est bien, avec notamment JM Furlan "l nous manque des compétences dans beaucoup de domaines. Mais les joueurs sont sur le pied de guerre, ils ont du caractère et jouent le jeu", "Ce que j’attends c’est de faire progresser mes garçons et de leur donner confiance". ou Rémy Dugimont "Pour une fois, les éléments nous ont été favorables. On a fait le siège dans le camp adverse. On n’a pas mis le rythme suffisant. Il faut être plus lucides, plus justes pour trouver la solution. C’est un résultat décevant pour finir"

Donc au final je trouve que dans beaucoup de domaine il y a des choses à garder.

Restons positif et en 2020, la roue va tourner. Je souhaite un prompte rétablissement à Jordan Adéoti.

Passez de bonnes fêtes et prenez soin de vous.

Peace

Kev

Posté par teamkeke81 à 00:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


En route vers les sommets

Sorgic

Depuis l'interview de JM Furlan chez les amis de France Bleu Auxerre lundi, je souhaitais réaliser un post très positif. Et puis le temps m'a manqué et le boss de la COM de l'AJ Auxerre m'a devancé avec son hashtag #Les3PointsDansLaMusette mais je vais essayer de développer mon idée.

Suite à cette interview, beaucoup de supporters n'étaient pas satisfait de la communication du coach et surtout sur l'excuse du "traumatisme". 

Puis j'ai lu, une remarque de Guy Roux en parlant de JM Furlan "je ne pouvais qu’approuver ce choix l’été dernier, parce que je l’avais moi-même sollicité pour me remplacer sur le banc, à l’époque. Quand on regarde sa carrière, on voit que c'est un coach qui a toujours réussi en L2 (il a obtenu quatre montées en L1), on peut donc penser que ce n’est pas lui le problème."

Et je me suis dit le problème ne vient-il pas d'une attitude trop négative dans son ensemble ?

Que nous, supporters, soyons mécontent c'est assez normal. On regarde avant tout le sportif, les résultats et on ne peut pas dire que l'on soit récompensé de nos encouragements, de notre amour pour ce club ainsi que de notre fidélité(depuis 30 ans pour ma part). Et cela parait plutôt logique d'être insatisfait puisque l'on paye pour un spectacle, comme aime nous dire M. Furlan, que l'on paye aussi les maillots et autres produits dérivés malgré des finances difficiles, et que tout ce spectacle est médiocre jusqu'ici.

Mais est-ce que si, nous, supporters on reprenais notre positive attitude, cela suffirait ??? Pas sûr. Il y a d'autres dossiers, d'autres personnes qui ne permettent pas de sentir que ce club est uni. On se doit de respecter notre Guy Roux pour tout ce qu'il a fait mais soyons honnête aujourd'hui et depuis plusieurs saisons il met des tronc d'arbres dans les roues des responsables actuel du club. Cette mauvaise attitude, ce mauvais esprit fait forcément du tort. Ce n'est pas sain.

Les problèmes avec l'Association ont également ralenti le processus d'un retour vers les sommets. Mais certains diront  que tout ceci ne fait pas avoir de mauvais résultats. Je n'en suis pas si sûr. Si tout le monde au sein du club tire dans le même sens, que l'on sent une unité, que ça adhère alors il y a plus de chance de réussir. Mais il faut également une Association qui suive, des anciens qui laissent faire et aident, et pas qui critiquent toujours. Et j'en reviens à nous, supporters, d'essayer de suivre tout ça. Et je sais que tous les supporters aiment le club et que lorsqu'ils râlent c'est plus par tristesse que pour déstabiliser (à l'inverse de certains anciens).

Je pense également que les cas Adéoti (que je trouve bien meilleur que certains titulaires), Boucher, Merdji ou Bégraoui n'aident pas. On a des joueurs frustrés, et qui ne sont pas à 100% dans leur tête lorsqu'on fait appelle à eux. Et puis tous les cartons rouges, ne montrent-ils pas une certaines nervosité ? Une certaine instabilité émotionnelle ? Ou un problème plus profond ?

J'aimerais maintenant que le discours du coach évolue avec du style "Bon je sais que c'est difficile et qu'il y a une attente mais on va y arriver. On va bosser et Auxerre, tous ensemble on sortira la tête haute de cette aventure. On chantera et boira un coup dans les rues". Déjà avec un discours plus positif, les joueurs vont croire plus en eux, plus au projet, ils seront dans du positif et le public sentira un élan de positive attitude (ça fait beaucoup de positif tout ça, non ?). On ne pourra que suivre.

Le club s'est développé dans ces infrastructures, on a une stabilité financière et les résultats vont suivre si, je le répète, on tire tous dans le même sens. Cela serait une catastrophe si on perdait M. Zhou, montrons-lui une unité, donnons-lui l'envie et le goût de la culture auxerroise, faisons de lui un amoureux à vie de ce club. 

Au final, on est peut-être un peu tous fautif, même si certains le sont plus que d'autres.

Moi dès aujourd'hui j'ai décidé d'éviter de râler et de voir du positif même si on ne gagne pas et que c'est dur. Allez Guy Roux, allez les gars tous ensemble, tous ensemble avec l'AJ Auxerre (comme aimait crier notre ancien speaker) !!! 

Ce soir c'est #Les3PointsDansLaMusette 

Merci #James, Merci #Francis

Prenez soin de vous 

Peace

Kev

Posté par teamkeke81 à 12:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Hombourg-Haut, Auxerre-bas tue le game !!!

téléchargement

Tout d'abord bravo aux joueurs, staff, dirigeants et club de Hombourg-Haut pour cette belle qualification !!!

Difficile d'exprimer autre chose que tout ce qui s'est dit sur les réseaux sociaux avec notamment ce mot "honte" qui revient dans la bouche des supporters. J'étais un grand défenseur et amoureux de Jean-Marc Furlan mais là je ne sais plus quoi penser. Ce ne sont pas ses qualités d'entraîneur que je met en doute ou même encore ses choix (même si je n'en comprends pas certains). Je remet en cause sa communication et les excuses qu'il donne chaque semaine.

Y'en a marre d'entendre dire que les joueurs sont marqués depuis plusieurs saisons, j'en ai marre d'entendre dire que le club est traumatisé de ses années passées. Et cette élimination on ne l'a jamais vécue avant,  même lors des saisons traumatisante, donc faut arrêter avec cette excuse. Cette élimination fera partie des faits traumatisant et malheureusement historique dans le mauvais sens du terme. Nous sommes ce week-end le club de la loose, les rois du ridicule. Les joueurs qui jouent en ce moment sont traumatisé ? Mais combien on fait plus de deux saisons chez nous dans les 14 qui jouent régulièrement. Birma Touré, Yattara donc là ça suffit les excuses bidons.

Maintenant que va t-il se passer ? On va entendre encore de la langue de bois ? J'aimerais enfin qu'il y ai des actes, de vrais actes sur et en-dehors du terrain. On joue à la baballe mais on est nul défensivement. On joue à la baballe mais on n'est pas tranchant, on ne tire jamais ou si peu. Adéoti a tiré plus de fois en 1 match que Bellugou en 4 mois, il a même failli marquer alors que Bellugou n'a pas eu cette occasion depuis le mois d'août. Le Bihan est à la rue, Marcelin tient la baraque mais où sont les Boto, Adéoti ou encore Bégraoui. On ne marque pas, nos attaquants sont très moyens et on n'essaye pas notre petite pépite. Place aux guerriers, aux revanchards. Faites-moi resigner ces joueurs qui aiment le club. On a perdu Quentin Westberg qui était un mec génial mais bizarrement depuis son départ on est à la ramasse. Son humilité, sa façon d'être, permettait peut-être au groupe de poser leur C.... sur le terrain.

J'attends également autre chose du coach, des joueurs et des dirigeants. C'est bien on fait des super trucs niveau COM mais Yattara fait un doigt d'honneur car il est sifflé, d'autres cherchent des excuses à chaque contre performances et les supporters sont même ciblé par le coach. Ça serait bien qu'ils assument, ça serait bien que la langue de bois reste au vestiaire. On part en mise au vert, on va faire une opérations commando pour se faire réellement mal, je ferais même intervenir les joueurs dans les clubs amateurs pour comprendre qu'une famille galère à payer deux licences à 80€ pour leurs enfants, de mettre de l'essence depuis Mailly-le-château et payer sa place pour les encourager. 

Même une vidéo avec des excuses sincères de la part des joueurs pourrait apaiser mais faudra se défoncer sur le terrain.

Mais est-ce que quelque chose va réellement changer d'un côté comme de l'autre, je ne pense pas. Avec Furlan c'est un projet de 3 ans, mais occupons nous déjà des prochains mois.

Amis supporters je suis avec vous.

Prenez soin de vous

Peace

Un méchant supporters qui n'est pas content

Posté par teamkeke81 à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Châteauroux-AJA : C'était faible...

téléchargement

Alors c'est rare que je sois autant en colère après les joueurs, après un match de l'AJA, après le coach mais là trop c'est trop... Au-delà du résultat c'est la manière qui me dérange. L'équipe a réalisé une prestation insipide. 

Que ressortir de ce match ? Pas grand chose, voir rien. J'en ai marre de voir cette équipe faire tourner le ballon pendant 10 ans sans arriver à faire une frappe potable. Et les centres on en parle ? Et les frappes de loin c'est en option ? 

On a joué sur un petit rythme. Pourtant Châteauroux ce n'était pas génial et je pense qu'elle était largement prenable mais au final ce cont eux qui ont pris 3 points. Nous on rentre encore bredouille et en se posant un tas de questions. On se met tout seul dans le rouge, on se met tout seul en danger comme le montre l'action en première période où tout le monde s'arrête alors que l'attaquant est à deux doigt d'ouvrir le score et pas hors-jeu. Que dire du nombre de passes râtées, le déchet technique est affligeant, sans oublier les corners joué à deux alors qu'on perd et qu'on joue a 10. On a été nul !.

Ce que je remarque c'est qu'on ne tire jamais de loin. Bellugou ne tire pas, il revient sur lui et passe sur le côté ou derrière. Rendez-nous Jordan Adéoti, lui au moins apporte du danger, de l'envie et marque des buts. Devant c'est pauvre... Je ne sais même plus quoi dire tellement c'est faible. 

Je vais terminer par le carton rouge et l'arbitrage. Pour moi, le carton rouge est mérité. Arcus arrive comme une balle sachant que le ballon est déjà loin. Le tacle est mal maîtrisé et dangereux. Si on en est à toujours se plaindre de l'arbitrage alors c'est qu'on est impuissant pour trouver des solutions dans le jeu. C'est un aveu de faiblesse.

Il serait temps de se réveiller messieurs les auxerrois comme dirais un ami. Que vous perdiez c'est une chose mais au moins montrer que vous vous sentez concerné, montrer l'envie de gagner et pas de jouer à la baballe. Et puis autant j'aime Furlan mais là va falloir changer des choses ce n'est plus possible, mettez des guerriers (Boto, Adéoti, Merdji,...). On veut des combattants sur le terrain.

Là j'en ai marre, ras le bol. J'aimerais enfin kiffer un peu en regardant mon équipe. Mais surtout arrêter de me faire chambrer chaque semaine par les potes. Notre maillot ne se mouille pas, il se mérite... Ce maillot à une histoire, un palmarès et le porter ne suffit pas...

#MerciJames

Kev

Posté par teamkeke81 à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

AJA-Grenoble : Pas joli joli

téléchargement (2)

Cela faisait longtemps que je n'avais pas écris ou partager ma vision d'un match sur l'AJA, déjà par manque de temps. Mais ce que j'ai pût voir hier dans le jeu ou dans les attitudes, cela n'a pas été joli joli. A l'approche d'halloween quoi de plus logique que de nous faire peur ? Quoi de plus logique que de voir du rouge (cartons/sang) ? Mais malheureusement on aurait préféré se rapprocher de Noël avec en cadeau une belle victoire ou de la St Valentin pour approfondir notre amour envers nos joueurs et notre équipe.

Et même s'il ne faut pas être trop alarmiste, il ne faut pas non plus se voiler la face. Hier soir, au niveau du jeu ça été intéressant jusqu'à l'ouverture du score puis nous sommes retombé dans nos travers, dans nos doutes sans arriver à montrer un bon football. Par contre, qu'est-ce qu'on a râlé, voir même gueuler !!! Pour tout et surtout pour rien.  

Dans le jeu, j'ai trouvé Momo Yattara et Mickaël Le Bihan qui se marchaient dessus. J'ai trouvé également nos milieux excentrés pas assez provocateur, pas suffisamment à faire de différence dans les petits espaces. Défensivement, pas grand chose à dire sauf sur ce but un peu casquette sinon je trouve que la paire Marcelin / Souprayen c'est très bien mais quand tu prend un but en moins de 20 minutes et que tes adversaires savent que tu aimes la possession, logiquement ils reculent, ils attendent et posent des contres en priant que le 1-0 tienne. C'est ce qui s'est passé. Au milieu Bellugou et Touré c'est bon mais je reste persuadé qu'ils ne sont pas assez décisif. Ils ne prennent jamais leur chance et sur coup de pieds arrêtés c'est bof alors qu'un Adéoti au moins pouvait marquer de la tête ou sur frappe de loin.

Je suis déçu de Mickaël Le Bihan, depuis son retour après l'expulsion sur les deux matchs je ne l'ai pas trouvé pesant sur les défenses ou être un vrai point de fixation. Est-ce qu'avec Momo Yattara ça match vraiment ? Moi, je le verrais plus avec un Merdji ou un Sorgic. Un mec qui va faire le pressing même désespéré ou un mec qui prend la profondeur et à l'aise dans les petits espaces. Cela me parait plus complémentaire.

Sur ce match, il est difficile de sortir quelque chose de positif dans le jeu. Et si on y ajoute le comportement, on est très loin d'une partie convenable. Je comprends le discours de JM Furlan "Je préfère des joueurs sanguin qu'apathiques" devant les médias mais en interne ce n'est pas entendable. Que Barreto dise "Fils de pute" à l'arbitre, même s'il ne le regarde pas et que c'est un mauvais réflexe de langage chez les joueurs actuel, ce n'est pas possible. S'en suit l'exclusion du coach adjoint sur lesquelles on n'a pas d'info mais on a fait que râler sur la seconde période. Encore Mickaël Le Bihan qui a râlé sur tout, même si parfois l'arbitre l'oubli et que je comprends que cela soit pénible de prendre des coups à répétition,mais  il ne peut pas être étonné. Il est professionnel depuis assez longtemps pour savoir que c'est son jeu qui veut ça.

On a même gueulé sur des trucs où l'arbitre avait raison. On était frustré de ne pas y arriver,frustré d'avoir pris ce but sachant qu'on a du mal a revenir quand on est mené puis on a déconnecté et perdu le fil du match. On a arrêté de jouer et logiquement on a perdu.

Il ne faut pas tout remettre en question mais il faut malgré tout se poser les bonnes questions. Que cela soit sur nos attitudes, que cela soit sur le rendement de certains attaquants, ou sur ces buts bête que l'on prend. On était bien placé au classement et on retombe dans le ventre mou du championnat même si nous ne sommes pas loin du haut du classement. Il faut continuer à bosser et que certains joueurs sortent du lot parce que depuis le début de saison un coup c'est Merdji, un coup c'est Yattara, un coup c'est Dugimont ou Le Bihan qui est en forme puis au bout de 2-3 matchs ils s'éteignent. Et je ne parle que des attaquants, cela est une force de pouvoir marquer par plusieurs joueurs mais une faiblesse dès celui qui est choisi n'y arrive pas.

Vendredi prochain il n'y aura pas 36 solutions, c'est les 3 points sinon le doute revient.

Nous sommes déçus mais on croit toujours en vous.

Allez l'AJA !!!

Prenez soin de vous

Peace

Posté par teamkeke81 à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


AJA : Jordan revient, Momo enflamme l'Abbé

IMG_0258-06-10-19-09-08

Il est 16h45 samedi et Auxerre vient de l'emporter 2-0 contre Le Havre. Nous voilà 7ème à trois points de la seconde place. Mais attention à ne pas trop s'enflammer parce que c'est bien d'être placé mais c'est encore mieux d'être à l'arrivée sur le podium. Au-delà du résultat c'est l'adaptation de notre équipe à composer avec les absents et que les remplaçants arrivent à tirer leur épingle du jeu à chaque fois.

Merdji nous a sauvé en début de saison, là c'est Momo Yattara mais il y a eu également Dugimont et Bernard, ou même Sylvestre... A tout moment on peut marquer, et cela peut arriver des titulaires ou du banc. Et je trouve que cela devient une force non négligeable et un message inquiétant pour nos adversaires. Ils vont commencer à se dire "Merde Le Bihan sort, mais Merdji est tout aussi efficace". Mais on peut dire pareil de Ngando et Syvestre, de Barreto et Sakhi, de Bellougu et Adéoti, etc, etc, etc...

Alors ce n'est pas non plus une AJA qui domine ses adversaires à outrance mais on devient cohérent, solide et enfin efficace avec la meilleure attaque du championnat. Nous, qui étions à la rue sur ce point la saison dernière. Autre message important c'est la vie du groupe. Je sais que certains aiment dire que lorsqu'un groupe vit bien ce n'est pas forcément positif. Mais JM Furlan fait appel a Jordan Adéoti pour la première fois comme titulaire et il est performant. Merdji et Yattara devaient être mis au placard et finalement ils plantent. Donc ce que je ressort au-delà des photos décalés ou de la joie de vivre qu'apporte Quentin Bernard et sa table de Ping-Pong, tout le monde reste concerné.

Je mettrais même une pièce sur un but ou un doublé de Sorgic avant Noël qui nous sauvrait d'un match compliqué. 

Cette équipe a du talent, de l'orgueil et une bonne mentalité...  Et puis franchement vous avez déjà vu un président comme le notre faire une photo décalée et passer sa veste à Quentin Bernard ? 

Certains doutaient de la méthode Furlan mais ne serait-elle déjà pas en marche ???

IMG_0246

Merci AJA

Merci James

Peace

Kev

Posté par teamkeke81 à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Il faut être fou : Chronique d'un coach amateur (06/09/2019)

 

eL lOCO

"Mais vous êtes fou ?"

"Ho Oui !"

Voilà la chanson de Benny B qu'on devrait dédier aux entraîneurs...

On ne peut pas mettre de côté l'influence du monde professionnel sur le monde amateur. Que ce la soit dans le comportement des joueurs, dans les discours ou les tactiques des coachs voir même sur les possibles décisions et attitudes de chacun. Sauf que dans le monde amateur, on reste pour la plus part bénévole, que nos femmes et nos familles composent avec la passion qui nous anime chaque semaine et chaque week-end. 

J'ai repris cette saison une équipe senior après 4 ans loin des adultes et trois ans avec la jeunesse montéchoise. Ce retour n'est pas simple pour plusieurs raisons. Déjà je dois me remettre à coacher un peu différemment car entre des jeunes et les seniors on ne peut pas tout reproduire, c'est également une gestion de groupe différente mais aussi car pour la première fois je gère une équipe réserve. Cela me va bien mais il faut composer avec un groupe qui évolue chaque week-end et cela ne me permet pas de progresser à la même vitesse qu'un groupe 1. C'est nouveau pour moi.

Mais c'est un challenge intéressant, difficile, mais intéressant. Je me suis toujours remis en question et là encore plus. Je vis le début de saison le plus compliqué depuis que j'ai débuté comme coach. Je ne suis pas du genre à lâcher ou à abandonner, je sais que le club me fait confiance, je pense que les dirigeants également, les joueurs aussi et je sais où je veux aller avec eux. Le démarrage est difficile mais j'ai confiance au groupe...

Ce n'est pas simple de faire abstraction de certaines critiques. J'ai l'habitude et il faut être solide pour coacher car on est forcément, même lorsqu'on gagne, sous le feu des critiques. Beaucoup de monde, soit disant, ferait mieux que n'importe quel entraîneur mais bizarrement la plus part ne le sont pas. Regardez Didier Deschamps, champion du monde, et 24 heures après certains critiquaient le jeu des bleus. C'est un rôle ingrat, un rôle observé pour le plus souvent se faire découper. Moi, je suis content quand les collègues réussissent. Tout va trop vite, un week-end tout roule et le suivant t'es la plus grosse daube du monde. 

Je suis trop sensible ou émotif pour vouloir du mal à quelqu'un parce que je sais au combien cela peut faire du mal. Je suis un garçon expressif et cela l'a toujours été. Très souvent je l'utilise comme une force et parfois ça m'affaiblie. C'est la vie on ne me changera pas, je suis comme ça et on m'apprécie pour ce que je suis avec mes excès de langage. Nous sommes tous différent et faut savoir l'accepter. Les autres qui ne l'acceptent pas alors tanpis pour eux. C'est très facile si on ne veut pas être critiqué alors on ne fait rien. J'aime être éducateur, être entraîneur. 

J'aime cette pression avant un match. Sentir arriver le match dès le mercredi, imaginer les scénarios, réviser son spitch pour motiver ses troupes. Essayer petit à petit de rentrer dans mon match. La veille du match je dors peu, le samedi aprèm je fais une petite sieste avant de mettre sur papier mon discours, ma compo, et les consignes tactiques. J'aime cette adrénaline, ces heures avant de rentrer dans le vestiaire où je mets la musique qui bouge dans les oreilles en me révisant les phrases et les mots qui doivent faire mouche avant qu'arrive les doutes. Est-ce que je fais bien passer mes messages, ma motivation ? Est-ce que les mecs adhèrent et est-ce que cela va permettre de les aider à remporter les 3 points ? Impossible pour moi de faire abstraction de toutes les données mais jamais je doute de ce que je fais. Si je fais des choix c'est que je suis persuadé que ce sont les meilleurs. 

Être coach amateur n'est pas facile et c'est parfois aussi prenant que d'être professionnel. On fait les choses avec le coeur, avec passion mais on n'est pas toujours récompensé de notre investissement. 

La conclusion ? Faut être fou pour être entraîneur... Et passionné que l'on soit pro ou encore plus amateur.

Prenez soin de vous

Peace

Kev

 

 

Posté par teamkeke81 à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Discrimination - le foot épargné ?

TFC BANDEROLE

J'ai hésité à écrire sur ce sujet qui me parle énormément. J'ai hésité car les choses peuvent être mal interprétées mais c'est un combat que je mène depuis des années, depuis que j'ai compris où était mes valeurs.

On entend des choses de droite et de gauche (sans parti politique) et des personnalités qui donnent leur avis sans réellement traiter le problème de fond. En tout cas peu de personnes.  On a Pierre Ménès qui parle indirectement de racisme anti-blanc, Noël Le Great qui prend parti pour ne plus arrêter les matchs sauf contre le racisme, les ministres et la LFP qui mélangent tout ou ne comprennent rien et même Lilian Thuram qui dérape. Mais au fond, que fait-on pour tenter d'éradiquer les discriminations dans le football ?

Que font réellement la LFP ? La FFF ? l'UEFA  et la FIFA ? Ah oui on porte un brassard arc-en-ciel une fois dans la saison et deux alertes TV sur le racisme, ouah ! C'est vrai qu'avec ça, on va vite régler le problème. Je suis responsable école de foot, pourquoi dans le Projet Educatif Fédéral ces sujets ne sont pas plus mis en avant ? Pourquoi on insiste pas pour que dans nos clubs on mettent en place des choses ? Aucune communication, aucune action. Rien et après on a des matchs où ça part en cacahouète car on a des idiots racistes ou homophobe dans nos équipes et nos clubs.

D'ailleurs, j'ai entendu dire qu'il n'y avait pas de racisme ou d'homophobie dans le football. Ah bon ? Donc ce sport qu'on dit représentatif de la société, sur ces questions là le foot serait épargné ? Bizarre comme analyse. Paulo Di Canio par exemple ? Et puis vous croyez réellement que dans le foot il n'y a pas d'homosexuel ? Peut-être, peut-être pas. On ne sait pas car c'est un sujet tabou. Ne soyons pas idiot quand nos petits ne veulent pas prendre une douche collective car ils ont peur que les copains regardent leur zizis, c'est pareil ou pire pour les adultes. Comment ça se passerait dans un vestiaire où un coéquipier aurait fait son coming-out ? Faut pas croire, parfois on est très con. Certains ne prendraient plus leur douche de peur que cette personne les observent, aient envie d'eux.... Hooooo ! Ce ne sont pas des pervers mais des homosexuels. Que fait-on des lourds misogyne ? Des mecs qui parlent des femmes comme d'un bout de viande ? C'est pas pareil ? Ben non puisqu'est dans un monde de mecs. Ben si c'est pareil ! Respect des gens, de ce qu'ils sont...

Mais que font réellement les instances ? On arrête des matchs car on dit "Ho hisse enculé" ? D'où c'est homophobe ? C'est insultant mais pas homophobe. "Les Messins sont des PD" oui c'est homophobe. Faut pas confondre. La langue française et ses lois sont précises. Sauf que la LFP en profite pour essayer de se faire mousser en se disant "Tiens on va faire arrêter les matchs comme ça on montrera au monde qu'on fait quelque chose", erreur de jugement. Et puis entre nous, ils en profitent pour faire retirer des banderoles contre eux au passage.

L'homophobie est un sujet tabou dans le foot, on ne me fera pas croire le contraire. Les codes amènent à ce qu'un joueur gai ne le dit pas de peur des jugements et que cela porte préjudice à sa carrière. Et je suis persuadé qu'à ce jour, chez les pros, ces joueurs-là ont raison. Rien est fait pour les rassurer.

Et puis il y a Pierre Ménès qui évoque son fils avec un "racisme anti-blanc". Si on traite le fond, on ne peut pas nier là encore que cela existe mais pourquoi il existe ? Peut-être parce qu'on a colonisé les pays d'Afrique par exemple et que l'on a mis en esclavage les personnes de couleurs. Et puis d'où part le racisme ? Des blancs donc là encore on se trompe de combat. Il se défend d'un racisme "anti-blanc" mais on ne fait pas grand chose pour changer le racisme de manière générale, à la base. M. Noël Le Great, lui aussi a dérapé ces derniers jours. Et je n'oublie pas la tribune de Lilian Thuram également. C'est du grand n'importe quoi !

Au final ce sont des sujets hyper sensible de la société où le foot n'est pas exclu du débat. Mais je le répète, que fait-on réellement ? Pour moi le vraie question est celle-ci et il serait temps de se bouger. 

Je me battrais toujours pour lutter contre les discriminations et inculquer à mes enfants, mes joueurs et mes équipes que le racisme, l'homophobie ou tout autre discrimination n'est pas excusable, n'est pas justifiable et me dégoûte.

Kev

Posté par teamkeke81 à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

AJA/Guingamp : Enfin lancé ?

IMG_9840-23-08-19-11-46

Bon après plusieurs jours de bug sur mon blog et un retour dans le Tarn-et-Garonne voici mon petit résumé du match de Auxerre/Guingamp. J'aime le répéter, ce n'est que mon avis.

Lundi soir, j'étais à l'Abbé-Deschamps avec mes enfants et mon ami d'enfance Aymé. C'est toujours un plaisir de revenir voir mon club, mon équipe, l'écusson qui me fait toujours autant vibrer depuis l'enfance. Je ne peux pas aller à la boutique sans acheter un truc même si le prix du maillot est pour mes finances un peu trop élevé surtout que mes deux zozos le veulent aussi, même si celui des gardiens n'est pas encore en vente. D'ailleurs si le président et le responsable de la boutique lit se post, je trouve que cela manque de petits gadgets ou petites choses à acheter pour faire plaisir aux amis et afficher nos couleurs. A une époque il y avait des bavoirs (50% papa, 50% maman, 100% AJA), des biberons, des stickers à mettre sur la plaque de la voiture, il n'y avait pas de stylos cette semaine et il y a bien d'autres idées je pense. Il faut savoir que mettre, comme moi, 30€ pour un polo pour mes deux enfants plus moi ça fait un très gros budget. Ce qui est impossible malheureusement.

Parenthèse boutique fermée, je reviens au match de lundi soir.

Possession et erreurs défensives

Je suis dans la tribune tennis prêt à vibrer et à encourager les miens. Je ne suis pas un supporters qui gueule pour rien auprès des joueurs. J'ai toujours été un garçon qui encourage surtout dans les mauvais moments et je pousse une gueulante de temps en temps car cela fait du bien. Je fais pareil avec mes joueurs et je crois qu'ils ne sont pas trop mécontent vu nos résultats (rires). Depuis petit je répète à mon grand-père en début de saison que l'AJA va finir champion même si je sais que ça sera très dur, je ne veux pas être défaitiste. Il faut croire et y croire encore. Etre positif pour avancer alors que si dès le départ t'y crois pas reste chez toi.

Sur cette première période j'ai trouvé l'AJA plutôt bon avec une possession de balle importante mais j'ai senti une plus grande volonté de vouloir être décisif, d'être plus tranchant. Moins jouer à la baballe pour au final ne pas se procurer d'occasions franches. Simplement j'ai senti arriver l'ouverture du score des Guingampais car comme à notre habitude je nous voyais dominer et sur une erreur prendre un pion. TWINGO ! L'ouverture du score vient à mon avis d'un marquage trop laxiste sur le latéral qui demandait le ballon en profondeur de Dugimont, il revient mais là encore je le trouve trop mou et pas assez incisif pour contrer le joueur. Le but arrive après un centre tendu que Rodelin laisse bien passer. On perd 1-0 mais j'y crois, de toute façon il reste du temps il faut y croire. On continue à dominer mais sur une nouvelle erreur, même deux erreurs, on prend le second but. Alors que Mathieu Michel n'a pas eu 36 opportunités de se montrer Guingamp mène déjà 2-0. Sur une touche ratée de Coeff, la balle revient aux guingampais qui mettent le ballon dans la surface où Barreto décide de contrôler poitrine et se fait chiper le ballon, et buuut !!! Pourquoi se précipiter sur une touche ? Pourquoi contrôler dans sa surface sans réelle conviction quand on est en danger ? Enfin bref, le mal est fait et les Ultras sont éteint. A l'inverse des Guingampais qui chantent "On est chez nous".

Difficile d'entrevoir quelque chose de positif après une première période dominé mais au final en étant encore mené. Je tente de me mettre dans la peau de Jean-Marc Furlan. Je me dis qu'il va les secouer car on prend deux buts par manque d'agressivité, d'attaque du ballon ou de replacement alors qu'encore une fois on domine. Pousser une gueulante mais leur expliquer qu'il faut continuer et cette fois pousser. Mettre de l'envie, de l'euphorie et que si on marque rapidement le scénario peut vite changer, mettre Guingamp dans le doute, pousser le public à nous soutenir. Voilà comment j'aurais fait mon discours. Je ne sais pas ce qu'il a dit mais faut quand même se rendre compte qu'au retour des vestiaires ce n'était pas la même musique.

Merdji le super Sub

A la mi-temps, j'étais parti dire au-revoir à mon ami Bruno Blanzat et je m'excuse auprès du président Graille qui l'attendait en tribune pour lui offrir un maillot de l'AJA. C'est de ma faute président s'il est arrivé un peu à la bourre (rires). Merdji entre très rapidement à la place de Sorgic et claque un but dès la 56ème minute qui réveille tout l'Abbé et voit Emma et Eden hurler de joie. Ma prédiction de marquer tôt se réalise et derrière on sent les auxerrois prêt à revenir, les guingampais prêt à reculer et le public prêt à donner de la voix. 

Auxerre se sent pousser des ailes mais subit quelques contres que Guingamps joue mal. Il faut saluer la très grosse prestation de Marcelin qui a été le patron derrière, à l'inverse d'un Coeff qui a perdu confiance au fil du match. Et que dire du réveille de Dugimont que j'ai trouvé très bon en seconde période au-delà de son but. Plus proche de Merdji je le trouve bien meilleur, ce n'est pas un joueur de côté. Et à la 70ème minute les quatre tribunes se lèvent pour l'égalisation du Super Sub Yanis Merdji. Je dis même à mon pote "On va l'appeler Abdelhafid Merdji" clin d'oeil envers le Super Super Sub du champion 96 Abdelhafid Tasfaout qui quand il entrait marquait des buts hyper décisif. 

Mais alors que les petits me sautent dans les bras et crient de joie, Aymé me dit  "Y'a Hors-jeu"... Putain fais chier ! Mais ce n'est que partit remise avec ce penalty à la 83ème transformé par Rémy Dugimont. Il faut avouer qu'il a du cran car il doit savoir que le public auxerrois doute de ses capacités et qu'en cas d'échec cela aurait été difficile pour lui mais il a pris ses responsabilités et marqué. Content pour lui car il a réalisé une bonne seconde période. 

Après cette égalisation on a senti la volonté des auxerrois de vouloir marquer le troisième but sans réellement tout donner afin d'éviter de se faire contrer et gâcher cette belle remontée. Ce match nul vaut plus qu'un point dans les têtes. Il montre que l'équipe est capable de revenir, de se transcender et d'être efficace quand l'envie et la volonté sont là. Il faut arrêter d'avoir peur de perdre car c'est la meilleure manière de ne prendre aucun point. J'espère que l'AJA est lancée et que les joueurs vont réitérer cela sur 90 minutes à Clermont.

Bons et mauvaus points

Sur ce match comme je l'ai déjà écris, pour moi Marcelin a été énorme même si certaines passes dans l'axe parfois était un peu limite niveau puissance. Forcément Merdji qui a fait beaucoup de bien. J'ai bien aimé Arcus qui a été percutant sur son côté droit et plutôt bon défensivement. Dugimont sur sa seconde période mais sa première était mauvaise. Michel a fait les arrêts qu'il fallait.

Dans les joueurs moins convaincants, il y a évidement Coeff qui ne devait pas jouer si Souprayen ne s'était pas blessé. Bellugou a un gros volume de jeu mais qu'est-ce qu'il courre dans le vide et récupère trop peu de ballons. Vice-capitaine c'est bien payé. Sorgic y'a un truc mais il paye les ballons qui n'arrivent pas toujours. Et enfin j'attend un peu plus offensivement de Quentin Bernard même si en seconde période c'était mieux. 

Après Quid de Boto et Adéoti car ces deux joueurs me semblent tactiquement plus adapté que certains titulaires mais je ne doute pas que des joueurs vont arriver et que certains vont partir. L'équipe va encore beaucoup changer. Lamine Fomba est partit, Adéoti et Yattara devraient suivre. Sans oublier nos deux recrues blessées Ngando et Ndom, et Sunu puis Le Bihan qui serait dans les arrivées possible.

Mais le plus important est de prendre des points et de s'appuyer sur la seconde période de lundi soir. Peu importe les joueurs sur le terrain, c'est le collectif et l'état d'esprit qui feront la différence... Et sûrement Yanis Merdji !

Prenez soin de vous et de votre famille.

Peace

Allez l'AJA

Kev

Posté par teamkeke81 à 12:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

"Messieurs les auxerrois", ça nous manquera !

IMG_1971

Bruno avec Eden

Nous sommes en fin de soirée samedi lorsque mon portable vibre plusieurs fois "Kevin t'as vu Bruno Blanzat quitte France Bleu Auxerre". Et non, je ne savais pas et je me renseigne auprès de l'intéressé qui me confirme son départ pour 4 mois et plus si affinité. Je suis dégouté mais content pour lui.

Je vais essayer de ne pas être trop long mais Bruno était devenu un ami. Cela a débuté en 2008 lorsqu'il entend parler d'un projet sur le club de l'AJA venant de la Maison de Quartier St Siméon. Un documentaire réalisé par des jeunes de quartier et par un jeune éducateur en formation, moi. Il vient nous voir, nous reçoit en studio et participe au débat en mars 2009 après la diffusion du documentaire au cinéma Casino d'Auxerre. 

Au fil du temps, et des années on a gardé contact, pris des nouvelles de nos enfants, de nos familles. Dès que je montais sur Auxerre, on se voyait, buvait un verre et parfois il m'invitait à 100% AJA. J'ai même eu la primeur d'être interviewé un matin après un match depuis le Tarn-et-Garonne. Mais les choses ont évolué comme nous on a muri et grandit. Il a salué la naissance de mes 3 enfants à l'antenne mais a surtout été d'un soutien important lorsque j'allais mourir ou que ma santé me faisait souffrir. Toujours un mot, une attention envers moi dès qu'on se voyait.

Evidemment le foot nous a rapproché sans que forcément on soit si intime que cela, au point que l'on ne connait pas nos femmes respectives (rires). Un respect mutuel qui me permet de parler de lui comme la plupart des supporters, qui ne le connaissent pas, et qui peuvent se sentir proche de lui. Sa façon de commenter les matchs font de lui quelqu'un de notre famille, de notre quotidien. Originaire du sud, il a pris Auxerre comme son club de coeur même si l'OM reste, je crois, loin devant. Il a appris à aimer le coin et ses alentours, c'est un journaliste proche des supporters, des joueurs et d'un bon nombre de dirigeants. 

Il a dans sa façon de commenter un match, quelque chose d'Eugène Saccomano. Parfois à nous faire vibrer sur une touche magistrale ou à nous narrer des anecdotes de vestiaires ou même à nous faire vibrer lors des buts de l'AJA comme personne ne pourrait le faire. Bruno c'est le gars qu'on ne connait pas forcément mais qu'on aime et qu'on aimerait avoir comme ami tellement il est sympathique.

Difficile d'oublier les "Messieurs les auxerrois" ou "Messieurs les icaunais" si mythique, et bien d'autres expressions à lui. 

Quand j'ai appris la nouvelle de son départ, cela m'a vraiment touché comme si quelqu'un de la famille déménageait. Pourtant j'habite à 6h de route d'Auxerre maintenant mais Bruno était dans mes oreilles presque chaque lundi soir à 18h30 ou vendredi soir pour le Ligue 2. Au vue du nombre de commentaires de remerciement et demandant aux sudistes " prenez soin de notre Bruno" montre à quel point il ai aimé par le peuple auxerrois;

Je sais également qu'être journaliste n'ouvre pas forcément les portes d'un club. Chacun tente de faire son métier mais je reste persuadé que l'AJA devrait lui rendre un bel hommage. Il a accompagné l'AJA depuis plus de 10 ans sans jamais baisser son amour pour le club et l'institution. Il a respecté chaque personne et surtout son métier, ce qui n'est pas toujours facile dans ce métier.

Alors, c'est vrai pour l'instant c'est un CDD de 4 mois mais entre nous quand on aime les gens, on veut leur bonheur. Alors on peut lui souhaiter d'obtenir un CDI, qu'il s'épanouisse et s'il commente l'OM samedi prochain je me ferais un vrai plaisir d'écouter France Bleu "Provence" rien que pour l'entendre faire sa première.

Je, on te souhaite la meilleure des réussite et surtout prend soin de toi et de ta famille. Bon vent l'artiste !

Peace l'ami

Kev

Posté par teamkeke81 à 01:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,