Foot and Sports 1981

U17 Montech : On est en finale !

IMG_8369

Cette demie finale contre Grisolles n'a pas été d'une très grande qualité technique mais le résultat est là. On savait que cela serait très dur car Grisolles est, je pense, la plus belle équipe du département en U17. Ils sont solide, technique et rapide devant avec un coach qui fait un travail exceptionnel. 

Lors du tirage, mes joueurs étaient déçu mais je leur ai de suite dit "Pour moi c'est le meilleur tirage car vous allez être motivé à 200%, que Grisolles arrivera peut-être confiant et surtout on n'aura rien à perdre". On a bien préparé ce match avec l'idée qu'on allait subir mais de jouer notre coup à fond. Je préfère essayer de gagner que essayer de ne pas perdre. Hier c'est passé et nous voilà en finale. On n'a pas été épargné par les coups du sort avec mon latéral gauche qui se blesse la veille au ménisque et mon avant-centre au bout de 30mn. 

Pourtant que se fût dur ! On mène 2-0 avec deux buts exceptionnels de mon N°8 puis on a 8 minutes un peu moins bien où ils mettent deux buts pour un 2-2 à la mi-temps. Pendant les 30 premières minutes on n'a pas forcément été meilleur que Grisolles mais on a su répondre présent et bien bloquer leur jeu. Mais il y a fallu relever les têtes dans le vestiaire, les encourager, leur donner la volonté de se battre jusqu'au bout et d'y croire. 

En seconde période, on s'est battu et on a tout donné avec beaucoup de duels mais peu de jeu. Ce n'est pas le style que j'aime mais encore une fois grâce à l'un de mes milieux défensifs qui part de notre camps, élimine la défense, entre dans la surface de réparation et, alors qu'on lui dit de centrer, il décide de dribbler et se fait crocheter dans la surface. Pénalty ! Tiré par mon meneur de jeu, que je ne regarde pas, il transforme et nous donne la victoire. On a stressé, on a eu peur parce qu'avec les 12 minutes d'arrêts de jeux je n'étais pas serein.

Un soulagement au coup de sifflet final car les jeunes s'était donné la coupe comme objectif et j'aimerais tellement qu'on finisse en beauté. Je suis fier de mes "trous duc", je passe avec eux 6 mois (j'ai récupéré la catégorie en novembre) de bonheur et je veux valider cette nouvelle belle saison par un second titre. Car si mon objectif principal était de remporter le titre de D2, on peut réaliser un beau doublé avec la coupe, voir un triplé avec les play-off de la phase 3... 

Dans le vestiaire j'ai repris une phrase d'un grand N°10 qui a dit en 98 "On a fait quelque chose de bien (1/2finale), on peut faire quelque chose de grand (finale), et pour réussir on devra faire quelque chose de très grand (victoire)"... Ils savent ce qu'il reste à faire ! Après avoir tiré trois équipes de D1, on en jouera une quatrième et de ce fait nous partons outsider...

Pas si nul

Le football est avant tout pour moi une passion et pas une manière de me croire supérieur aux autres. Ce n'est pas ma façon de faire, à l'inverse de certains dont je sais que quoi qu'il arrive aiment me juger, aiment me critiquer ou penser qu'ils feraient mieux... Ils le font avec moi et avec d'autres. Chacun à le droit de penser ce qu'il veut et si essayer de rabaisser une personne pour se sentir plus fort c'est leur méthode alors qu'ils continuent. 

Moi je sais que j'ai des résultats que cela soit en jeune ou en senior. Je sais aussi que je suis respecté pour ce que je suis, pour ma méthode et mon relationnel avec mes joueurs. Je peux être parfois excessif mais c'est aussi ce qui me permet de rester motivé, et de transmettre ma grinta... J'encourage, je positive et je conseille. Mise à part ma première saison en senior au Val d'Ajol, j'ai toujours atteint les objectifs donné.

Je ne choisi pas un challenge pas prétention ou par égo, je ne suis pas là pour écraser qui que ce soit. Etre coach c'est difficile et être coach c'est être sous le feu des critiques donc pourquoi je jugerai mes collègues ? Pourquoi j'essayerai de piquer la place d'un mec ou de le démonter ? Je respecte mes collègues même si je ne suis pas en accord. 

Me voilà pour la seconde année d'affilée en finale de la Coupe Tarn-et-Garonne (avec une catégorie différente), mais il ne faut pas oublier le développement de l'école de foot cette saison, le titre de champion de D2, et bien d'autres belles réussites les saisons passées avec Bessens, Nègrepelisse et Montech.

Un ami a voulu faire le point des matchs gagnés, nuls et perdus depuis ma signature à Nègrepelisse en 2014 c'est au total 56V, 8N, 21D soit 65% de victoires, 10% de nuls et 25% de défaites... Donc au final, est-ce que je vais changer ? Je ne crois pas. Essayer de progresser ? Oui. Est-ce que je dois me sentir inférieur ? Pas du tout mais pas supérieur non plus.

Je vais continuer à rester ce que je suis sans prétention, avec honnêteté et humilité... Je veux seulement faire de mon mieux, être moi-même et terminer en beauté avec mon groupe. On n'en serait pas là sans mon adjoint Julien et sans mes ptits jeunes Max et Gab. On a dit de moi que je n'était pas compétent, que je n'étais pas fais pour le foot à 11... Peut-être ont-ils raison, peut-être pas.

Mais tout ça m'importe peu, nous sommes en finale et c'est bien là le plus important... On va profiter et tout faire pour la gagner maintenant !!!

Kev

 


AJA : Psychologiquement compliqué !

auxerre châteauroux

Cela faisait longtemps que je n'avais pas écris sur mon club de coeur, sur mon AJA, sur notre AJA... Ce soir, nous avons encore perdu (1-2) contre Châteauroux alors que la défaite était à banir, alors que la victoire t'envoyait quasiment en L2 pour 2019/2020...

Difficile, encore une fois d'analyser cet échec. Certains parleront des choix du coach, d'autres du niveau des joueurs et de leur implication. J'ai même lu que cela les choquait d'avoir entendu Philippoteaux parler de la future venue de Jean-Marc Furlan à l'AJA. Sur ce dernier point, je suis assez d'accord car si Romain Philippoteaux parle de son, soit-disant, futur coach alors qu'on n'est même pas sauvé c'est que pour LUI, les barrages et la descente en National c'est impossible.

ATTENTION ! On a vu des retournements de situation improbable se réaliser... Rappelez-vous United/Munich en finale de Ligue des Champions ou y'a pas si longtemps les Remontada avec le PSG, et je pense même à Toulouse qui sous Pascal Dupraz s'est sauvé en L1 alors que personne n'aurait misé 1 centime sur le maintien. Qui aurait vu l'AJA descendre en Ligue 2 ? Qui aurait vu Monaco également chuter à l'étage inférieur ? Et j'en passe des exemples...

Il reste deux matchs, il faut prendre à mon avis 2 points minimum mais est-ce qu'on en a les moyens psychologique ? Car si le talent est là, j'ai l'impression que le problème est plus de l'ordre du mental que du technique. Ne me faites pas croire que Bellugou, Féret, Dugimont ou Adéoti ont perdu leurs qualités. Ne me faites pas croire qu'un gars comme Ayé qui ne réussi pas chez nous, qui est aujourd'hui à 17 buts alors que Dugimont et Yattara sont à peine à quatre à progressé plus à Clermont que chez nous en 6 mois... 

Je suis en train de préparer une formation pour devenir "Préparateur mental dans le sport", je ne me crois pas mieux qu'un autre mais il y a des signes qui ne trompent pas. Dans la saison, on eu un coup Yattara bon, un coup Dugimont sans jamais réussir à les installer définitivement. Défensivement, on a eu Tacalfred écarté puis revenu en grâce, idem pour Arcus puis Goujon et que dire au milieu où Adéoti-Goujon-Bellugou-Touré-Fomba ont alterné les titularisations ou le banc de touche. Seul Philippoteaux et Boto, voir Souprayen ont su rester en place car même Michel a été remplacé (lors de la bonne période) par Westberg. 

Je me demande, s'il n'y a pas eu pendant longtemps des incompréhensions de choix du coach Correa de la part des joueurs et des peurs "de mal faire" qui ont bloqué certains à optimiser leurs performances et leurs capacités pour être au top. Cette peur de mal faire était, je pense, dû au fait que si tu faisais un mauvais match alors tu sautais. Aujourd'hui, le problème ne peut plus se poser en terme de "peur de mal faire" individuellement mais collectivement. Il n'y a pas un 11 ou un 14 qui ressort plus qu'un autre et du coup il manque des automatismes, de la confiance et les gestes sont moins naturels, baucoup plus calculés et ils gambergent plus que de jouer. 

C'est sûr qu'en tant que coach, amateur mais coach quand même, j'ai du mal à comprendre pourquoi un système et un 11 qui a assuré à Lorient n'est pas totalement reconduit. Mais Cédric Daury, je n'ai aucun doute là-dessus, était sûrement persuadé de son fait mais cela n'a pas fonctionné. Il y a d'autres éléments qui montrent une fragilité psychologique, par exemple ce but à la 94ème ou ce pénalty arrêté. Alors oui se sont des faits des jeux mais des faits de jeux qui ne tournent pas en notre faveur. Tous ces petits détails qui s'accumulent depuis plusieurs mois amènent souvent à faire la différence entre jouer le maintien et la montée. 

Expliquez-moi pourquoi Amiens a réussi à monter en Ligue 1 il y a 2 ans alors qu'ils étaient en National ? Expliquez-moi pourquoi le Paris FC ou Orléans réalisent une belle saison alors que la précédente était compliquée ? Ce n'est pas qu'une question de coach ou de joueurs, ça va au-delà. Il a dans ces équipes de la stabilité dans l'effectif, ils ne changement pas 10 joueurs chaque saison.

Maintenant, il reste deux matchs et il n'y a plus le temps de se poser 10 000 questions. Il faut gagner à Grenoble et arrêter de jouer avec la peur. De toute façon quitte à jouer les barrages autant jouer pour essayer de gagner que de jouer pour essayer de ne pas perdre. Mais les propos de Philippoteaux sur l'arrivée de Furlan ne sont pas pour me rassurer... Trop sûr d'être en Ligue 2, mais est-il le seul à ne pas s'inquiéter plus que ça ?

En attendant, il faut continuer de supporter notre équipe, de les encourager et à eux de finir le taf car, nous, on n'est pas sur le terrain. Et Ligue 2 ou National, nous, on sera toujours là...

Allez les mecs, on est derrière vous ! #VictoireAGrenoble

Kev

Posté par teamkeke81 à 04:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Supporters de l'AJA êtes-vous là ?

Auxerre Sochaux

Ce soir, c'est un match capital contre le FC Sochaux. Avec une victoire nous ferions un grand pas vers le maintien, même s'il ne faudra pas se relâcher. Ces dernières semaines entre l'objectif du titre de champion avec mes U17 et entre la continuité de mes diplômes d'entraîneur je n'ai pas pût être au coeur des débats sur mon club de coeur, l'AJA. Mais je suis toujours derrière elle.

J'espère que les supporters seront au stade près à encourager nos joueurs, notre staff quoi qu'il arrive car c'est encore plus dans la difficulté qu'il faut les soutenir. Je vois un peu trop de commentaires sur les choix du coach, sur les joueurs qui jouent ou qui ne jouent pas mais laissons bosser Cédric Daury tranquillement et on verra à la fin. On a tous un avis, on a tous des certitudes mais au bout de compte on ne choisi pas alors faisons ce que l'on sait faire de mieux, les encourager avec passion...

Prendre trois points est plus que nécessaire et ils auront besoin de nous.

Alors comme disaient notre cher Marcel "Supporters de l'AJA, êtes-vous là ?"

Par teamkeke

Posté par teamkeke81 à 05:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Montech propose des joueurs à Thomas Tuchel...

tuchel

Dimanche soir, le Paris-Saint-Germain a perdu et pris une petite fessée contre le LOSC (5-1). A la fin du match le coach du PSG se plaignait de ne pas avoir assez de joueurs pour jouer cette fin de saison. Un comble pour le club le plus riche de France...

Je me souviens avoir entraîné un club où on jouait à 10 chaque semaine et pourtant on ne se plaignait pas. On prenait des volées mais à la fin du match on buvait un coup tous ensemble et on refaisait le monde, le match, la Ligue 1 et la Ligue des Champions.

Alors pour aider Thomas Tuchel a finir la saison, le club de Montech propose de prêter bénévolement des joueurs afin que Thomas Tuchel ne soit pas embêté et puisse finir la saison sans avoir de problème d'effectif. On ne demandera pas d'indémnité de transfert pour Bébert ou encore pour Maxou d'indémnité de formation.

Avec nos 80 seniors et pas moins de 35 vétérans on devrait pouvoir s'en sortir pour aligner 11 joueurs dans chaque équipe. C'est important la solidarité entre club français, je ne voudrais pas que le PSG rate son titre de champion à cause d'un problème d'effectif. Attention, chez nous MAFA sait défendre sans tacler comme Tiago Silva mais ne le fait pas, On  a également un numéro 10, Gabriel, à la Neymar qui réalise des petits ponts et des coups du sombrero mais que sur lui. Et pour remplacer Edinson Cavani on a un mexicain, Bimbo qui vaut largement l'uruguayen.

Alors si Thomas Tuchel et le président du PSG sont intéressé, ils n'ont qu'à appeler les Coquelicots Montéchois on se fera un plaisir d'aider nos amis parisiens.

Par Teamkeke

Posté par teamkeke81 à 01:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Vidéo : Correa Stop ou encore

correa

Première vidéo de Teamkeke au lieu d'un post écris... Un essai qui j'espère vous plaira... N'oubliez pas de liker ou de commanter, dans le respect de chacun.

Merci les footeux et les footix

#TeamAJA #LaBourgogneEstBleueEtBlanche #StopOuEncoreCorrea #MerciJames

Kev

Correa Stop ou Encore

Posté par teamkeke81 à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Montech U17 : On ne retiendra que la victoire

U17

Analyse du match

La veille à l'entraînement, certaines attitudes m'avaient dérangé et surtout dans le fait que certains (souvent les mêmes) sont parfois un peu trop sûr d'eux au point de se prendre pour ce qu'ils ne sont pas. Donc avant le match j'ai bien rappelé que nous n'étions pas dans Kho-Lanta et qu'il n'y avait pas  de collier d'immunité, pas même le brassard de capitaine. Au contraire cela doit être un gage d'exemple. J'attendais de la solidarité et des encouragements plus que de critiquer celui qui rate un truc. 

Plusieurs parents m'ont signifié que la solidarité et les encouragements ont été visibles, bien plus que d'habitudes. Donc je suis fier que les joueurs aient appliqué cela et j'espère que cela continuera sur les prochains entraînements et matchs.

Je savais également qu'on allait vivre un match identique que contre Garonne avec une équipe pas très joueuse mais très physique. J'ai demandé de mettre de l'engagement dès le départ, d'avancer dès le coup d'envoi pour mettre la pression sur l'adversaire et ne pas les laisser prendre l'ascendant psychologique. Malheureusement, nous ne l'avons pas fait et Gandalou a été plus agressif, a gagné plus de duels que nous mais surtout on ne se procurait aucunes occasions. Pire, on prend un but sur un corner rentrant sur une erreur de mon gardien. Impossible d'imposer notre style et on a été dominé. L'ouverture du score sur un corner direct mal négocié par Adri, n'est pas totalement illogique.

On a relevé la tête dans les cinq dernières minutes avec l'entrée de Mathias et de Jordan qui ont apporté de la percussion et de la vitesse. D'ailleurs Jordan touche trois ballons en 5mn et il a trois occasions. En rentrant aux vestiaires, Anthony me demande de passer en 3-5-2 mais je ne le fait pas car leur 11 est rapide et dangereux. L'idée n'est pas d'attaquer sans réfléchir pour prendre un contre et être mené 2-0 ce qui nous aurait mis en très grosse difficulté. Mais par contre, si au bout de 20-25mn nous sommes toujours mené alors oui je prendrais des risques ai-je annoncé.

A la mi-temps, je n'ai pas ralé ou plutôt pas engueulé les joueurs. Pourquoi ? Car je sentais qu'il fallait plus les encourager que leur rentrer dedans mais également car on avait bien fini la première période et que je voulais que l'on continue en ce sens. 

Sur la seconde période, on se procure deux occasions franches au bout de 5mn, plus qu'en 38mn sur la première période. On pousse, on a occasions sur occasions avec des arrêts du gardien, des poteaux, des barres, des ballons contrés ou qui passent de justesse à côté. Avec Julien on s'est dit "On peut jouer 4h on ne marquera jamais". J'avoue que quand je fais le changement en sortant Théo pour jouer en 3-5-2, je suis un peu sans munitions. On a les occasions, on domine, Gandalou n'arrive pas au 25m de nos buts mais on ne marque pas. Je sors Théo car il est plus près de moi et que Léo est meilleur finisseur. Évidemment, un joueur content de sortir cela n'existe pas...

Et puis, au moment où il ronchonne sur le banc, je me dis "tu fais une connerie. C'est ton seul gaucher et tu t'en passes alors que sur les centres il va pouvoir nous aider. Je décide de sortir Marouane car il nous faut des balles dans la surface, mais moins de jeu court avec des passes dans des espaces réduit. Et puis je le sens fatigué". La réflexion dure 10s dans ma tête et je fais le changement assez vite. Je mets Théo ailier gauche et je laisse trois défenseurs. Mes deux ailiers sont deux latéraux de formations mais qui ont un coffre incroyable.

Puis, on pousse, on pousse pour arriver à 10mn de la fin avec ce fait de jeu que je déteste. Une bagarre. Lenny obtient un corner, veut prendre le ballon au gardien rapidement mais ça s'échauffe au point qu'un coup dans la gorge est donné à Lenny... Puis là ça part en cacahouète... Au final, le 5 de chez eux est expulsé et nous notre gardien également car il est venu se fritter avec un autre adversaire. 

Tout le monde se calme et reprend ses esprits, ou presque. Je demande aux joueurs de reprendre le jeu et de continuer à pousser. Et un miracle arrive quand Théo côté gauche déborde et voit son centre aller au second poteau, frapper le poteau et.... But !!!! Le mec met pas un but à l'entraînement même à 2cm de la ligne et là il met un but venu d'ailleurs.

Je sens qu'avec cette égalisation les locaux sont dépités. Le groupe presse dès l'engagement et récupère le ballon très vite. L'agressivité que je voulais qu'on mette dès le début arrive enfin et sur une transversale au dessus de la défense, Anthony part seul et met le second but... Ouf 2-1 !!! On tiendra jusqu'à la fin. Ce groupe est extraordinaire mais qu'est-ce qu'il m'énerve à ne pas jouer dès le début ou de choisir ses matchs. On se fait peur contre des équipes qui sont totalement à notre portée mais quelle force de caractère.

Sue ce point je ne peux que les féliciter car ils ont produit du jeu en seconde période en alternant jeu cours, jeu long, une-deux ou dédoublement. Mais par contre quelle bande de petits cons immatures. En seconde période le responsable de l'école de foot a compté pas moins de 13 occasions franches avant la bagarre.

Un comportement que je déteste

Je ne voulais pas que ça se chauffe à la fin du match. Alors je répétais avant le coup de sifflet final "On ne dit rien à la fin. Je ne veux pas de chambrage". Mais bon ce sont des petits cons (que j'aime bien) mais parfois ils n'écoutent rien. Ils manquent de maturité et d'intelligence sur le fait de venir chambrer de manière exubérante alors que tu peux le faire de manière plus malines.

Et puis leur attitude dans ces cas-là me gonflent. Je ne suis pas ce genre d'entraîneur, je ne veux pas être lié à cette image d'équipe arrogante, prétentieuse et malsaine. Je comprends qu'il défende leur pote, je comprends qu'ils aient besoin d'extérioriser alors qu'il se sont fait insulter, ont pris des coups et ont su rester calme presque tout le long du match... Mais ils doivent grandir, être matures. Et surtout nous écouter et comprendre que je suis Responsable de l'école de foot et journaliste dans le 82 que leur comportement peut m'être préjudiciable ainsi que rendre l'image du club négative. Je suis vraiment désolé en vers Gandalou pour ces comportements déplacés.

J'espère qu'ils comprennent ça et qu'ils auront l'intelligence de faire leur mea-culpa envers le staff et certains coéquipiers car l'orgueil c'est bien mais mal placé cela devient de la connerie. 

Je ne leur en veux pas mais je veux qu'ils comprennent que je fais un travail avec eux qui va au-delà du football. Ce que je fais c'est aussi pour les aider, les accompagner dans leur vie de jeunes homme. Ils en connaissent des coachs qui les appellent pour leur dire "J'ai confiance en toi, ne lâche rien" ou parfois même prendre leur avis ou discuter avec eux pour d'éventuelles décisions ? Tu ne peux pas demander du respect à un coach de 40 ans alors que toi, gamin de 17 ans tu viens vers lui en montrant tes oreilles. J'espère qu'ils vont réfléchir car je n'entraîne pas une équipe de garçons irrespectueux.

Je le répète, je les adore tous et parfois je suis triste de les sortir ou de les sanctionner. Mais comme pour mes enfants quand je les punis, je suis triste mais je leur "si je vous punis c'est que je vous aime". Vous les gars, si je suis exigeant, chiant ou parfois peut-être dur c'est que je veux le meilleur pour vous. J'essaye seulement de vous apporter mon expérience et ma vision. 

Pour finir, j'aimerais aussi que certains évoluent définitivement dans leur comportement ou attitude. Ils sont intransigeant et ne nous pardonne pas grand chose à Julien et moi quand on peut éventuellement se tromper, tout comme eux se trompent. Hier, je l'ai dit à un joueur, j'ai été comme eux. J'ai fait ma compo en étant un peu trop sûr qu'on gagnerait sans problème. J'avais des certitudes, elles ont été parfois mauvaises et je m'en suis rendu compte en essayant d'arranger cela tout au long du match.

Si on avait perdu j'aurais fait mon mea culpa sans problème. J'ai 38 ans et je n'ai aucun problème de dire "j'ai eu tort pardon" à mes enfants.  Est-ce qu'ils sauront le faire également ? A voir... S'ils ne veulent plus qu'on les prenne pour des gamins, alors ils faut se comporter comme tel... Mais je les kiffe ces ptits trous duc. J'ai seulement envie de continuer le travail et qu'ils comprennent ce qu'on veut apprendre ou leur inculquer. Et j'aurais préféré qu'ils accompagnent Lenny alors qu'il était mal en point que de chambrer inutilement, en montrant à tous comment était leur coéquipier car un groupe avant tout c'est de penser et de panser nos coéquipiers. Au final cette bagarre est aussi un signe de solidarité, qui les a unis, et ils ont gagnés.

Mais ils sont intelligents, ça leur servira de leçon et juste qu'ils soient à l'écoute, puis applique sans s'obstiner. Sur ce match on ne retiendra que la victoire...

Allez les trous duc... A mercredi

Kev

 

 

Posté par teamkeke81 à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

AJA : Eliane la plus vieille supportrice de l'AJA

IMG_7968

Ceux qui me lisent et me connaissent depuis longtemps, savent de qui je vais parler. Ce n'est pas la première fois que j'évoque cette petite dame par la taille, mais immense par sa générosité et sa gentillesse.

Eliane Gillet (au dessus), est né en 1908 et décédée en février 2006. Hier, c'était son anniversaire (le 12 mars), comme moi, Jordan Adéoti ou Lucien Denis. Cette personne dont j'avais 73 ans d'écart a énormément compté dans ma vie et pour me permettre d'évoluer en tant que jeune totalement perdu. Notre lien n'est pas seulement du fait de notre date d'anniversaire commune mais surtout par la passion qu'on avait pour l'AJ Auxerre.

Elle a été la plus vieille supportrice de l'AJA, en allant au stade jusqu'à ces 96 ans. Je l'emmenais (sur la fin) en tribune G où elle avait ses habitudes, où tout le monde la connaissait. Une femme discrète qui ne faisait pas de vague et qui encourageait toujours les joueurs même quand c'était difficile dans les résultats. Elle a connue l'AJA depuis la DH et était fan absolue de Franck Verlaat et de Lionel Charbonnier. Des anecdotes, des histoires elle m'en a compté des tonnes sur sa vie, sur la guerre, sur l'AJA où le football. Mais la chose qu'elle m'a apprise le plus c'est d'avoir confiance en moi, c'est de croire en mes capacités, de ne pas douter de moi et de me battre à chaque instant.

Cette petite dame m'a aidé de façon incroyable. Je lui dois beaucoup dans ce que je suis devenu. Je l'ai rencontré par hasard, quand on a déménagé à 50 mètres de chez elle à Mailly-le-château (89). On a appris à se connaître et on est devenu des amis avec 73 ans d'écart, un petit fils qu'elle n'a jamais eu et une grand-mère que j'avais mais trop loin. Cette femme je l'aimais au point que chaque jour, sans exception en sortant de l'école j'allais la voir. Que cela soit en après l'école primaire, le collège ou le lycée. La première chose que je faisais c'était d'aller la voir. Je me posais avec elle, on discutait de l'AJA mais aussi de l'actualité et je l'écoutais me sermonner quand j'avais eu de mauvaises notes ou que j'avais répondu à ma mère. On lisait l'Yonne Républicaine et c'est là où j'ai commencé à me cultiver, grâce à elle. 

Souvent en rentrant du collège de Courson-les-Carrières, je jetais mon sac dans la cuisine et je partais sans même embrasser ma mère, pour aller a voir. Quand je suis allé au lycée de Sens je rentrait trop tard le vendredi soir mais dès le samedi matin avant de déjeuner j'allais lui dire bonjour et la dernière chose que je faisais le dimanche c'était d'aller lui dire au-revoir. On se posait tranquillement, elle, avec un thé et des spéculos, moi, avec un coca et des petits princes ou des madeleines en chocolat de chez Mistral.

Elle était exceptionnelle, elle m'a offert mes premières baskets de marque aux couleurs de l'AJA évidemment. Comme je dis, je pourrais vous raconter des tas d'anecdotes. Celle qui m'a le plus fait sourire c'est celle-ci...

Un jour elle me demande "Pourquoi tu préfères des Nike à des chaussures  qui ne sont pas de marques ?". Je lui explique en gros qu'on est mieux dedans, plus à l'aise. Trois jours après en allant avec ma mère sur Auxerre faire des courses, elle s'était acheté des Nike rose et blanche "T'as raison mon ptit Kevin, je suis comme dans mes pantoufles". Et comme chaque matin, elle partait marcher ces 4-5 kilomètres mais cette fois avec ses Nike aux pieds. On partageait, on s'écoutait. Je ne suis pas sûr que mes potes, mes amis avaient connaissance de ce lien affectif avec Eliane. Mais c'était mon truc, mon histoire, pas un secret mais quelque chose à moi.

Eliane était une supportrice incroyable de l'AJA. Ce ballon que vous voyez sur la photo m'a été offert par sa famille et je l'ai offert à ma fille. Cette femme que j'ai pleuré en 2006, je lui ai donné son prénom (le troisième) à ma fille (Emma, Joëlle, Eliane). Ce ballon de 1993, je l'ai aussi prêté à l'AJA pour son centenaire, prenez en soin svp. 

Ce que je regrette c'est que lors de ces 85 ans, et je vais casser un mythe (ou pas), Guy Roux a refusé d'offrir sa carte de cluber à cette dame qui venait encore au stade. Pour un coût de 2500 francs mais elle était si gentille que cela ne lui a rien fait "Ils peuvent pas offrir ça une vieille personne comme moi, et puis ils en ont besoin de cet argent"... Monsieur Jean-Claude Hamel l'avait reçu (j'y étais), après un match pour qu'elle rencontre ses joueurs. Elle était comme une enfant, comme moi en fait. Attention cela n'enlève en rien le respect que j'ai pour notre Guy Roux national mais ça rajoute un peu à sa légende (rires).

Je pourrais écrire 10 pages sur cette dame. Anastasio originaire de Mailly-le-château et Dominique Cuperly lui avait fait la surprise de venir chez elle, pour lui offrir un ballon dédicacé par les joueurs (Cocard, Vahirua,...). Si je suis devenu éducateur et que j'essaye de donner confiance aux jeunes, aux gens c'est sûrement grâce à elle car elle a su avoir la bonne psychologie avec moi, être à l'écoute. Elle savait me botter le cul et m'encourager quand il le fallait. Je vais essayer de me reconvertir dans la préparation mentale dans le sport et je pense que c'est la suite logique après mes ennuis de santé ainsi que pour continuer mon travail d'éducateur en quartier que je ne peux plus faire.

C'est ce genre de supporters, de supportrices qui existent à l'AJA encore aujourd'hui. On se saigne pour s'acheter le maillot, pour payer nos places, pour aller vous voir les gars et on souffre car on ne changera pas de club, c'est NOTRE club jusqu'à la mort... Comme pour Eliane (vous voyez le fanion accroché dans son salon). Notre coeur est bleu et blanc comme le sien l'était. Je serais fier et heureux si un jour le club lui rendait un petit hommage avec par exemple son nom à sa place qu'elle avait à l'époque où avoir un son nom lié aux féminines de l'AJA. Quand même une femme née en 1908 et qui a été à l'Abbé-Deschamps jusqu'à ses 96 ans (même si à la fin elle regardait pas forcément au bon endroit), je ne pense pas qu'il y en ai eu deux comme elle.

Je voulais lui rendre hommage car elle aurai eu 111 ans hier et puis le 12 mars, l'AJA a quand même des légendes (rires) Eliane, Moi, Lucien Denis, Amdy Faye et Jordan Adéoti... Une belle brochette de vainqueurs, non ?.

#MerciJames #LaBourgogneEstBleueEtBlanche #TeamAJA #MerciFrancis

 

Posté par teamkeke81 à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Lens/AJA : Auxerre déçoit encore

Lens-Auxerre

Nous voilà encore défait, 2-0 à Lens avec une prestation encore une fois médiocre. Mais avant d’analyser ce que j’ai vu, j’aimerais expliquer et raconter ce que veut dire le maillot bleu et blanc de l’AJ Auxerre. 

Il est facile pour moi d’aimer l’AJA car je vivais près d’Auxerre enfant et que j’ai vécu les plus beaux moments de mon club de cœur.

J’ai aujourd’hui 3 enfants (8 ans, 6 ans et 3 mois) à qui je transmets mon amour inconditionnel de l’AJ Auxerre dès leur naissance avec les bavoirs, les biberons et surtout les valeurs.

Emma (elle aussi gardienne) adore Zach Boucher, Quentin Westberg et aujourd’hui Mathieu Michel et Sonny Laiton, Eden kiffe Romain Philippoteaux et Jordan Adéoti... Mais comment et encore combien de temps vont-ils me suivre ? Ou vibrer pour l’AJA ?

Eden commence à me parler du PSG (j'en suis malade) car il y a Mbappé, Emma c’est Lloris mais Auxerre est dans son cœur 💙. Les deux adorent l'AJA et sont heureux 😁 d’avoir vos signatures les gars mais va falloir faire plus, va falloir gagner et monter en Ligue 1 la saison prochaine.

Alors je parle de mes deux grands mais imaginez comment vous deviendriez des héros pour tout ces jeunes qui aiment le maillot bleu et blanc, en nous faisant remonter en Ligue 1.

Je parle à vous les joueurs mais le coach, le staff doivent aussi l’entendre même si pour moi y’a un soucis entre le groupe et le coach ce qui justifierais les résultats.

Ne réduisez pas tout notre travail (transmettre aux futures générations) à néant, l’AJ Auxerre doit perdurer dans le cœur de nos enfants. 💙 Sans de bons résultats, les enfants vont s'orienter vers d'autres... Et ça, c'est pas entendable. 

Auxerre a donné le bâton  

Cet après-midi, je rentrais de vacances et à 15h j’ai demandé à ma femme de prendre le volant pour regarder Lens-Auxerre.

La bonne nouvelle est de revoir Adéoti au milieu... Mais comment a-t’on pût se passer de lui ces derniers temps ? Même s’il a perdu quelques ballons... Sa vision, ses duels gagnés, son impact, ses transversales merveilleuses et surtout son jeu vers l’avant.

Fomba à droite cela aurait pût être une bonne idée mais on a senti que ce n’était pas son poste. 

Arcus a débuté timidement comme s’il avait peur de faire une erreur afin d'éviter que Correa le sanctionne encore. Et il a fait des erreurs mais s’est bien repris...

Féret à mon sens manque de vitesse pour donner du rythme et provoquer les défenses. Sa technique est incroyable mais on a besoin de plus. Aujourd’hui il a été beaucoup trop brouillon.

Dugimont trop esseulé et pas assez soutenu pour qu’on analyse sa performance surtout que Philippoteaux n’a pas été bon aujourd’hui. Certains n'aiment pas notre attaquant mais je reste persuadé qu'il est plus complet que Momo Yattara ue j'adore également.

Enfin, Tacalfred a été mis de côté à l'avantage de Bellugou que je n’ai jamais trouvé indiscutable. Et aujourd’hui il est fautif sur les deux buts (main et pas de duel sur le second but). Et que dire de Michel qui a fait une grande partie et va sans aucun doute devenir un des chouchous de l’Abbé-Deschamps. Il va arriver à se faire aimer autant que Zacharie Boucher...

Coup de cœur 💓 pour Loïc Goujon qui a été très très bon. Cela fait plaisir de le voir à ce niveau.

 Collectivement et dans le jeu, on n’a été trop timide. Peu de combinaisons offensives efficaces et d’automatismes. C’est inquiétant sachant que nous sommes déjà en mars et qu’il n’y a plus que 8 points d’avance sur Sochaux (barragiste). 

Où va t-on ? Les matchs se suivent et se ressemblent. On est trop timide, trop sur la défensive, pas assez entreprenant. Je trouve que Pablo Correa dans ses choix est incohérent mais surtout n’a jamais le même 11 et dès qu’un joueur merde (déclaration ou terrain) il le dégomme. Dans un sport où la confiance et le mental est primordial, je trouve le coach totalement à l’envers. On critique les joueurs mais je le répète comme la semaine dernière, il y a un soucis mental dans cette équipe. 

Même envers les supporters, les déclarations ou messages du coach sont déplacés. Celle sur la comparaison entre les supporters lensois et auxerrois ne va pas lui apporter des soutiens...  Comment un joueur peut-il être en confiance quand il change de poste tous les 4 matins, ou qu’il fait 2 matchs à un poste puis va sur le banc ou que tu as une épée damoclès au-dessus de la tête lorsque tu joues et si t’es pas bon une fois, hop tu dégages. 

J’ai l’impression même que Philippoteaux a décroché ces derniers temps alors que c’est notre force offensive. En a-t'il  ras-le-bol de tout ça ?

La semaine dernière j’espérais que ça bouge, on verra cette semaine mais à mon sens il y a urgence et Pablo Correa est de moins en moins l’homme de la situation. Ou même plus du tout.

Je voterais Pascal Dupraz pour reprendre derrière l’ex Nancéien. Il a tout pour convenir et faire remonter le club en L1 mais surtout pour apporter sa grinta, son amour des joueurs, et sa passion. Et je sais, car j'ai discuté avec lui, qu'il respecte et aime l'AJA.

Au final, nous supporters, on n’a pas grand chose à dire et c’est Francis Graille qui va décider... 

 

#TeamAJA #MerciJames #MerciFrancis #ByeByePablo #LaBourgogneEstBleueEtBlanche

Kev

Posté par teamkeke81 à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

PSG vs United : Par ici la sortie

PSG UNITED

Alors déjà, je vais préciser que je ne suis ni supporters marseillais, ni supporters parisiens... Sauf en coupe d'Europe, ça évitera je pense de recevoir des messages d'insultes (quoi que !) ou des réponses erronée.

Comment peut-on se faire éliminer contre une équipe qui n'a aucune action dangereuse construite pendant le match ? Ben il faut demander aux joueurs et au staff parisien. Au delà de se faire éliminer c'est la manière qui choque et qui rend cette élimination honteuse. On ne peut pas prendre seulement en considération le penalty, qui est évidemment sifflable mais plus que sévère. On ne peut pas se cacher derrière une décision arbitrale alors que bien des erreurs ont été commises avant. On ne peut pas remettre en doute l'arbitre comme l'a déclaré Thiago Silva "Si c'est une autre équipe peut-être qu'il ne siffle pas penalty". Il faut arrêter de se cacher derrière de fausses excuses.

Je vais essayer, humblement d'analyser les raisons de ce nouveau fiasco. D'abord sur le match. Plusieurs joueurs sont passés à côté tel Kherer, Buffon, Alvès, Draxler ou même Mbappé. Autant il y a 2 ans contre Barcelone, il y a avait une atmosphère négative qui régnait autour d'une éventuelle remontada, là pas vraiment. Mbappé a eu raison de rappeler qu'il ne fallait pas tomber dans la psychose de Barcelone mais sur le terrain, pourtant, ils n'ont pas joué. Tu n'as pas le droit quand tu mènes 2-0 avec le match aller, de te la jouer tranquille. Dès le départ ils ont fait tourner sur un rythme de sénateur sans vraiment tenter d'aller mettre la pression sur United. Et même si le but mancunien arrive au bout de 2mn, la situation prouve que les parisiens étaient bien trop tranquille.

Malgre tout ils ont su réagir rapidement et je pensais réellement que LA, c'était fini pour Manchester. Et puis tout doucement, avec une nouvelle erreur individuelle (même si le milieu défend mal) Manchester repasse en tête et met la pression sur les parisiens. A ce moment-là ce n'est plus le même match car si tu prends un but, t'es éliminé et si tu marques t'as quasi qualifié. Que faire côté parisien ? United était dans la meilleure des positions et Solkjear a été incroyablement bon. Il a fait défendre son équipe pour préserver ce 1-2 et tenter d'aller marquer ce troisième but, synonyme de qualification, dans les dernières minutes. Il a réussi son coup parfait et les coéquipiers de Lukaku n'en demandaient pas tant. Tandis que du côté parisien et de Tuchel, est-ce que tu allais chercher le 3ème but ou tu défendais ton résultat au risque de te faire surprendre ? Idem dans les changements, tu fais sortir un attaquant pour un défenseur afin de mieux contenir United ou tu fais rentrer Cavani pour soulager Mbappé qui commençait à être épuisé et qui ratait beaucoup de choses ?

Tout aurait pût fonctionner si chacun avait été à la hauteur, si certains n'avaient pas abandonné leur poste (Alvès) mais également si la chance n'avait pas abandonné le PSG avec ce penalty arrivé au pire des moments. On reprochera la faute de Kherer, l'erreur de Buffon ou la main de Kimpembe mais Mbappé a raté quelques occasions d'achevé le match et cela aurait pût qualifier définitivement le PSG. Mais je reviens sur le rythme des parisiens, à mon sens trop lent, pas assez incisif, tueur, avec un pressing inexistant à mes yeux. Manchester aurait dû être étouffé et à l'inverse ils ont joué à leur convenance. Draxler n'a pas non plus été bon, on  ne l'a quasiment pas vu dans les intervalles, en poste de meneur de jeu et puis quel déchet technique sur ses centres ou sa dernière passe. Un naufrage individuel mais surtout collectif.

Et la suite ? Trouver une âme

Je ne pense pas que les joueurs ont pris le match  à la légère mais les faits sont là, et on peut se poser la question. Mais que va t-il se passer dans les heures, les semaines et les mois à venir ?

A mon sens, si tu assumes jusqu'au bout, Tuchel doit donner sa démission. Cette élimination est clairement aussi pour lui. Laurent Blanc et Unaï Emery ont payé pour leurs échecs, leurs choix. Tuchel était en plus considéré comme le meilleur entraîneur du monde par le Président parisien alors au vu de ce nouvel échec, Tuchel doit donner sa démission... Même si le club parisien peut la refuser. 

Mais le coach allemand peut également pointer du doigt un recrutement, pas à la hauteur de ses attentes et de ses demandes. Où est la sentinelle que le PSG a besoin ? Qui a géré le cas Rabiot ? Mais tout ceci n'explique pas l'échec évidemment. Il va aussi falloir se poser les bonnes questions sur la gestion des transferts par Antero Henrique et aussi sur un renouvellement d'effectif. Mais il n'est pas exclu que le président Nasser Al-Khelaïfi saute également.

Globalement, il y a un gros chantier en perspective et des changements à tous les étages. Chez les joueurs, il serait temps de trouver des vrais leaders, des âmes de guerriers. Aucun joueur n'a ce rôle au PSG, aucun joueur n'est capable de recadrer un Dany Alvès par exemple. Il faut des patrons dans cette équipe mais aussi arrêter avec les recrutements bling-bling inutile. J'adore Buffon mais Areola est devenu meilleur et largement. Alvès c'est pareil, il est bon un match sur quatre et souvent, pas dans les grands rdv. 

Et puis, le PSG sera t-il en capacité de garder Neymar ? De garder Mbappé ? Je ne suis pas sûr que les deux restent. Je vois Cavani, Alvès sur le départ et Neymar demander son transfert au Real. Bye bye Rabiot, il faut installer Meunier côté droit et trouver une ou deux sentinelles, un défenseur central d'expérience avec un un leader-ship, plus sûrement 2-3 offensifs car Choupo-Moting ce n'est pas possible comme remplaçant de Cavani. Mais surtout il va falloir trouver une âme à cette équipe !!!

Au final, beaucoup de monde au PSG risque de leur voir signifié "Par ici la sortie"... En attendant, va falloir s'expliquer et digérer cette nouvelle déconvenue, bien plus honteuse que celle contre le Barça. Et je ne vous parle même pas, si Lyon élimine le FC Barcelone... Car au bout du compte, on se souviendrai plus du Monaco de Jardim et du Lyon de Genesio en coupe d'Europe que du PSG. Ca la fout mal quand même ! Et je ne vous parle même pas des marseillais qui se frise la moustache de chaque côté à la Adil Rami et leur "A jamais les premiers".

La presse va avoir de quoi faire des débats dans les jours et les semaines qui arrivent.

Kev

Posté par teamkeke81 à 04:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

AJA-Troyes : On a un gros problème en...

téléchargement (3)

Je suis devant ma tablette prêt à regarder La match AJA-Troyes car malheureusement j’ai dû partir le matin pour les Vosges. Il faut savoir, parfois, faire passer le football au second plan afin d’épargner Madame et, elle, de continuer à m’aimer 😁. Déjà que je coach, je joue, je suis responsable d’une école de foot de 250 jeunes, je regarde, lis et fait des articles alors Auxerre-Troyes cela a été devant mon écran. 

Mais quelle tristesse ! Et là je crois « qu’on a un gros problème en défense » (réplique du film « trois zéros ») mais pas que... On a surtout un gros problème collectif et j’ai l’impression à tous les niveaux.

On peut faire des reproches envers les joueurs, sur un soit disant manque de motivation ou d’implication. On peut également critiquer les choix du coach ou du choix du Président de garder Pablo Correa mais essayons d’abord de faire une analyse « taque-tique et teque-nique » comme dirait la marionnette de Didier Deschamps.

Sur le match de vendredi, j’ai trouvé l’équipe lente dans les transmissions, pas assez rapide dans nos attaques avec la volonté extrême d’aller vers l’avant. On a envoyé je ne sais pas combien de centre dans la surface qui n’ont rien apporté et donc pas amené de danger. Quel déchet technique !

Mais si encore sur ces centres dégagés nous étions sur les second ballons au 20m, on aurait pût peut-être espérer récupérer la balle, voir être en meilleure position de frappe. Apporter un minimum de danger et de pressing.

Que dire de nos lignes très éloignées des unes des autres. Nos défenseurs remontent tranquillement ce qui ne pousse pas au pressing, ce qui permet aux attaquants adverses de se replacer tranquilou. Fomba et Bellugou était encore dans le rond central quand nos ailiers allait centrer, comment peut-on avoir du poids offensivement avec seulement Momo Yattara ou Dugimont dans la surface. Je veux bien qu’on m’explique ce qu’on veut sur Adéoti et Touré mais ils étaient plus proche de notre 10 et de nos attaquants, ce qui leur permettait de marquer (Adéoti) ou de recupérer la ballon rapidement et très haut.

Sinon faut jouer avec deux attaquants pour avoir plus présence devant le but. Troyes a amplement mérité sa victoire en jouant à l'auxerroise avec un collectif bien huilé et des contres qui nous mettaient toujours en danger. Et j'ai trouvé les sorties de balles de grandes qualités.

Alors je veux bien avouer que je ne suis qu’un supporters et un coach amateur mais on est en droit de ne pas être content. Qu’on nous explique qu’il faut du temps, pourquoi pas mais c’est quoi le timing ? C’est quoi le projet final ?

Je veux bien qu’on garde Correa mais au vu des résultats est-il toujours l’homme de la situation ? On a quand même fait un mauvais début de saison, puis 9 matchs sans défaite et encore des mauvais résultats. Sans oublier l’élimination en Coupe de France 🇫🇷. La patience est une belle vertue mais parfois faut secourer les cocotiers car là ça va 5 minutes.

Dans le jeu on n’est pas bon et les adversaires se régalent. C’est vraiment facile de nous battre ! Pour moi, le problème est psycholigique avec sûrement une lassitude du groupe (ou certains leader) envers la méthode du coach. Evidemment, ce n'est que mon avis de supporters, de ce que je vois de l'extérieur.

Souprayen expliquait que lundi les joueurs se diraient les choses. C’est bien mais il n’y a pas qu’eux qui doivent se remettre en question. Car si on joue un certain football c’est que cela vient du coach ou que les joueurs s’en foutent. Le discours du coach doit se voir sur le terrain et dans les intentions. Là, on ne voit plus rien. Et je ne revendrais pas sur les couacs ou les choix (voir mon dernier post). 

Il serait temps, enfin, de réagir... Et en 2019-2020 d'agir car à force de réagir (sur le terrain), on va aller mourir en National un jour. On dit toujours "Il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions", pour l'instant on cherche encore la solution à tous ces problèmes.

 On ne peut pas continuer comme ça, j’espère 🤞 entendre et voir cette semaine que ça bouge... À tous les niveaux !

 Allez l’AJA

#TeamAJA #LaBourgogneEstBleueEtBlanche #MerciFrancis 

 

Kev

 

Posté par teamkeke81 à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,