Foot and Sports 1981

AJA : Bilan de la saison 2021-2022 (mon humble avis)

4E11C1B3-CF8F-4B92-ADD0-36A3E22A0FAE

Quel dénouement incroyable !!! Devant ma télé j’étais en stress, j’avais quelques rituels, quelques tocs me faisant penser que j’aidais mon équipe. Interdiction de faire bouger la table basse, personne ne prend ma place sur le canapé, je me mets dans telle position quand on défend et une autre quand on attaque. Au point de faire rire ma femme et ma grande fille Emma.

Et puis au moment des pénos, je dis exprès à mon fils Eden « Boudebouz il est trop fort en péno. Il en a raté qu’un dans sa carrière » comme pour lui porter la poisse… Et ça fonctionne !!! Un vrai Gourou je vous dis (Rires).

Quand Bibi marque et nous envoi en Ligue 1, je saute du canapé, je jette mon écharpe de rage et je me mets à genoux remerciant le Dieu du football de m’avoir rendu heureux. Je me retourne, et vois mes deux grands et ma femme hallucinée devant les scènes violentes des supporters stéphanois. Ce qui gâche la fête.

Mon cœur est prêt à exploser. Ma petite famille est heureuse pour moi. L’AJA c’est tellement de bonheur, ça été tellement important dans ma vie quand je souffrais, quand j’étais à l’hôpital, quand j’étais seul et que l’AJA me permettait d’être heureux rien qu’en pensant qu’ils jouaient le week-end. Des émotions indescriptibles.

C’est juste inexplicable à décrire. Très vite, je reçois des messages de partout. Ma sœur, ma maman et un tas de gens du Tarn-et-Garonne car pour eux AJ Auxerre rime avec Kevin. Depuis 10 ans qu’on est là, je porte haut les couleurs bleues et blanche. Si la Bourgogne est bleue et blanche, le Tarn-et-Garonne aussi. Je peux vous dire que je me suis fait chambrer.

Cela fait une semaine que nous sommes en Ligue 1, et je n’ai pas fait de post depuis plusieurs mois car on gagnait et je ne voulais pas casser la bonne dynamique (superstition oblige). Mais voilà, on y est et je vais donner mon humble avis une dernière fois cette saison.

Comme toujours, certains n’adhéreront pas mais ce n’est pas grave. La beauté du football est que ça reste indécis et que tout est possible même si ce que l’on pense est à chier. Nous sommes bien 66 millions de sélectionneur. Il faut simplement essayer d’être objectif et de rester courtois lorsqu’on débat.

Bilan avant les barrages 

Je ne vais pas rentrer dans les détails ou les stats. Certains le font mieux que moi. Mais je vais donner mon ressenti et faire quelques mea-culpa.

 Aujourd’hui, tout le monde est enchanté par la montée et c’est génial. Le principal était de monter, tout le monde ne voulait que ça et c’est fait donc on kiffe à fond sans s’écharper.

Lors de cette saison, il y a eu des oppositions entre ceux qui ont donné leur confiance aveuglément au coach Furlan (finalement à raison) et d’autres qui n’adhéraient pas à certains choix (à tort ???). Bien évidemment, aujourd’hui on ne retiendra que le fait que Jean-Marc Furlan a remporté la bataille et que ceux qui ont critiqué aurai dû se taire.

 C’est un peu facile je trouve. Lorsque l’on prend 6-0 à Toulouse en début de saison, on n’est pas bien. J’y étais, et il y avait un sentiment de honte. Au point, que le coach, en cas de mauvaises séries aurai pût être écarté (info venant d’une source proche du club). En interne, ce n’était apparemment pas très serein. Mais derrière l’équipe a performé et heureusement rien ne s’est pas, jusqu’au match de Dijon.

Ce match me faisait peur. Finalement, à juste titre car on perd à Dijon et derrière on rechute, on perd juste avant Noël contre Le Havre et en janvier puis février on est nul. Faut appeler un chat, un chat. On était nul. Alors oui le Covid est passé par là mais le Covid tous les clubs l’ont chopé donc pour moi l’excuse n’est pas recevable.

Il faut quand même se dire et ouvrir les yeux qu’en février on avait pris 6 points sur les 6 premiers. On ne rivalisait pas avec nos concurrents. On jouait vraiment n’importe comment. Comment en étant objectif, on pouvait se dire qu’on allait monter directement ? N’oublions pas qu’on fait match nul contre Nancy, à domicile. Et que ce point va nous manquer à la fin.

Attention, je ne dis pas que la montée c’est du bol mais début mars on ne pouvait pas se dire « Ouah si on va en barrage, on va gagner contre nos concurrents ». Ben non.

Ensuite, on a du mieux. On fait quelques bons résultats qui nous redonne confiance même si le jeu n’est pas encore au top. C’était important. Au moment de recevoir le TFC, on peut presque les talonner. Et on fait quoi ? On craque. Pas dans le jeu, parce qu’en seconde période à 10 contre 11 on peut presque égaliser et on est mieux que les Toulousains. Mais on craque par nos hommes d’expériences. Léon, Charbonnier et Bernard.

Cela peut te foutre dedans, mais heureusement « il y a Findus ». Merde à table (Rires). Non, sérieusement. Heureusement, le groupe est solidaire et les jeunes font le taf (Joly, Ben Fredj, Sinayoko) avec les autres. Et on repart, avec un jeu plus maitrisé. On sait qu’on va prendre des buts mais on sait qu’on est capable d’en marquer un de plus que l’adversaire. Et là, je dis que la patte Furlan se voit. Déjà par ce fait mais aussi car on est dans le Money-Time et qu’on est bien. Comme il l’a toujours dit.

Simplement, il y a des choix qui aurai pût nous couter cher. Je rappelle qu’au soir de la 38ème journée nous sommes troisième à 1 point du second Ajaccio. A ce moment-là, je pense à Nançy à domicile et à Caen quelques semaines plus tôt où JMF nous fait entrer Ndom qui avance aussi vite que ma belle-mère avec son déambulateur. Sur le but Caennais, Ndom c’est honteux comme il évite de se sacrifier.

 Et Bernard ? Il a très bien terminé mais sincèrement c’est très très faible. Et si vous regardez bien, un tas de but son pour lui ou en partit. Il a sauté après ses propos contre Frappart et je nous ai trouvé plus solide avec Pellenard et Coef. Les équipes l’avaient compris. Alors que Joly avait été très bon en janvier et février, on ne le revoit presque plus.

Il faut seulement remettre les choses à leur place. Oui, on monte. C’est mérité mais ça se joue à un poil de cul. Et on pourrait très bien aujourd’hui, pester sur les choix fait dans certains matchs ou le niveau de cet hiver.

Je suis le premier à avoir douté en février de la possible montée direct mais les barrages ça laissait un espoir. On ne peut pas dire que tout a été nickel et fermer les yeux sur ce qui a coincé. Si on fait un bilan, il faut essayer d’être lucide sur tout.

Je suis hyper heureux et je remercie Jean-Marc Furlan sans problème. Je ne suis pas un grand fan de tout ce qu’il fait mais le fait est qu’il a remporté son pari avec son staff alors BRAVO !

            Bravo aux joueurs évidemment, vous nous avez fait kiffer ! Peur et mis en colère également, faut se l’avouer.

            Merci à James Zhou qui sans lui, rien n’aurait été possible.

Et je ne veux pas oublier Cédric Daury et Francis Graille. Cédric Daury nous a sauvé deux fois d’une descente en National, et Francis Graille qui a mis en place Jean-Marc Furlan. Ils ont une période très difficile et je pense fort à eux. Je suis très furax contre Lucien Denis qui s’est permis de déclarer qu’il était content que Francis Graille ne soit plus là. Quand ce Monsieur dira bonjour et aurevoir à un gamin de 9 ans (comme à moi) en studio (à France Bleu) il pourra parler et je verrai si je respecte son avis.

En attendant, même si Francis Graille a commis des erreurs et qu’avec le coach ça n'allait pas, on se doit de fermer sa bouche de temps en temps par respect pour le travail effectué au sein du club. Son ami Furlan n’est pas un Dieu, et personne n’est le diable (je le dis Lucien Denis je ne peux pas le voir).

 

            Et puis il y a eu les barrages...

 

Mon cœur a failli lâcher en barrage. Contre Sochaux, le match était assez ouvert finalement. Chacun a eu ses occasions et Léon nous a sauvé la barraque. Donovan Léon a été grandiose pendant les barrages et lors des derniers matchs de la saison.

Contre St Etienne, la qualification est méritée. A l’Aller, je nous ai senti un peu timide. On n’arrivait pas à se lâcher et puis en seconde période on a envoyé du lourd. Gaëtan Perrin c’est le Tasfaout New Generation 2022, le super sub. Avec Dunkerque et St Etienne, il a marqué des buts hyper importants et il a marqué les esprits, il est parmi les chouchous du public.

Au retour, rien à dire. St Etienne a poussé 15 minutes puis plus rien. Comme son coach sur Twitter, plus de son, plus d’image car même sur leur but il n’y a rien de beau ou de mérité.

Cela aurait été injuste de ne pas monter après ces deux matchs contre l’ASSE.

Mais voilà, ça fait une semaine que l’on kiffe et c’est tout simplement jouissif.

Mon analyse n’est pas hyper détaillée mais comme d’hab j’écris avec mon ressenti.

Saison 2022-2023 

Dans peu de temps, il faudra penser mercato. Mais déjà, que va faire Jean-Marc Furlan ? Il a une année supplémentaire en option en cas de montée mais restera-t-il ? Baptiste Malherbe a déclaré « on devrai repartir avec le coach », c’est le « devrai » qui m’intrigue.

On va attendre. On sait simplement que l’AJA aurait recruté Sami CHAMMA qui vient dans la cellule de recrutement qui a fait les Clauss, Fofana, etc.

Au niveau des joueurs, je ne vais pas spéculer sur tel départ ou telle arrivée. L’idée Djibril Cissé c’est n’importe quoi. J’ai adoré le joueur mais il a 41 ans, n’a pas joué au haut niveau depuis au moins 3 saisons, soyons réaliste c’est le maintien que l’on va jouer et on n’est pas là pour remercier nos anciens. Dans le staff pourquoi pas. C’est une légende chez nous, mais le sportif doit primer. 

            Sur les joueurs à garder ou à ne pas garder, c’est délicat. Cela va forcément dépendre du niveau de nos recrues.

Pour moi, il faut un gardien (Léon des derniers matchs à voir mais il faut au minimum un N°1 bis), un latéral gauche (Bernard en L1 c’est non), deux centraux (Bye Lloris), un latéral droit (vendre Arcus et garder Joly), deux milieux axiaux (Touré à voir si titu mais Ndom bye bye), deux milieux offensifs et un avant-centre. C’est le minimum.

 Perso, je vends (ou ne garde pas) Sakhi et Arcus. Mohammed part. Lloris et Ndom fin de contrat. Dugimont je l’aime bien mais il a déjà peu joué cette saison, en L1 il va faire quoi ? Bernard je ne garde pas. Ok il fédère mais on ne fait pas jouer un mec seulement parce qu’il fédère. Au pire tu le mets dans le staff. Autret et Charbonnier, ça va dépendre de Furlan mais pour être bon en L1 il va falloir qu’ils soient meilleur. Autret a fait une mauvaise saison, Charbonnier ne touche pas une cacahouète en point de fixation et en déviation. Il faut bien mieux que ça. Dans le turn-over pourquoi pas. Trouillet, je trouve léger en L1, mais idem dans la rotation à voir. Je garde Coeff en couteau Suisse, Jubal, Pellenard, Touré, Joly au moins en second latéral droit, Hein, Perrin, Sinayoko notre Oliech 2022.

 Mais ça c’est moi, et je vais attendre de voir qu’elle orientation le club prend. J’ai hâte.

 Mais ça reste aléatoire et je préfère ne pas commenter ou chercher qui serai bien chez nous. Je vais attendre, lire et écouter. Puis je me ferai mon opinion.

 En attendant, si j’ai un conseil. Kiffez encore, car la Ligue 1 c’est pour bientôt et on risque de souffrir. On verra à ce moment-là les vrais supporters.

 

            Allez prenez soin de vous

            Peace

            La Bourgogne est bleue et blanche.

 

            Kev

Posté par teamkeke81 à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


Benzema : Plus fort que Zizou et Platini ?

IMG_1076

Nouveau débat dans l'équipe du soir à la suite de la déclaration de Bruno Génésio "Benzema est au même niveau que Cruyff". S'en ai suivi un débat "Est-ce que Benzema est plus fort que Zizou et Platini ?".

Déjà, je ne sais pas dans quel contexte Bruno Genesio a dit cela mais comparer Benzema et Cruyff ça vient de loin. Je ne dis pas qu'il n'est pas au même niveau mais comparé un joueur de deux époques différentes c'est pour moi une énorme erreur. 

Le football d'aujourd'hui n'est pas le même qu'il y a 10 ans et encore moins des années 70, 80 ou 90. Ensuite, comparer un joueur avec un autre faudrait qu'il ai le même rôle dans l'équipe, le même poste et le même pouvoir. C'est mon humble avis.

Je pense que Cruyff a révolutionné le football et même si je trouve Benzema incroyable, à ce jour il n'a pas révolutionné son poste ou notre sport. Ce qui n'enlève en rien son talent ou son impact sur son équipe.

Ensuite, dans l'émission ils ont essayé de savoir si KB9 était plus fort que Zizou et Platini. Encore une fois, les comparer me parait une erreur. J'ajouterai un aspect à cela c'est que s'il n'y a pas Platini est-ce qu'il y a Zizou ? Et s'il n'y a pas Zizou, y'a t'il Benzema ? Le premier a dû influencer le second et donné envie de le dépasser. Idem pour le troisième. Chaque joueur a apporté sa pierre à l'édifice "football" et à l'édifice "football français". 

On ne doit pas les comparer mais les apprécier. On ne doit pas les comparer mais les associer dans notre amour du jeu et du foot. 

Je terminerai par l'impact de ces joueurs en Équipe de France. Platini a été décisif à l'Euro 84 et indispensable aux bleus. Zizou a marqué deux fois en finale de la coupe du monde et offert la 1ère coupe du monde à la France. Plus pour Zizou une seconde finale et un mondial extraordinaire en 2006. 

Benzema, malheureusement, en bleu c'est loin des deux anciens N°10 de l'Équipe de France. Peut-être au Qatar, je l'espère. 

Certains disent qu'on lui a volé des années en bleu. Je n'irai pas dans ce débat mais je pense que lui comme Zizou en 2006 ont payé des écarts de conduites. Différentes, juste ou pas mais c'est comme ça. On ne refera pas l'histoire.

C'est comme Messi et Maradona. Tant que Messi ne ramènera pas la coupe du monde en Argentine, il ne sera pas l'égale d'El Pibe de Oro. C'est comme ça. 

Tout ceci est évidemment subjectif et propre à chacun. 

Arrêtons de comparer, profitons de ces grands joueurs tant qu'ils jouent. Lorsqu'ils auront arrêté, on le regrettera. Ceux qui ont connu Cruyff, Platini ou Zizou peuvent en témoigner. 

Il est bien partit pour le ballon d'or et ça serai amplement mérité... Mais Sadio Mané pourrai lui voler la vedette en cas que victoire finale en Ligue des Champions.

Ce n'est que mon humble avis.

Prenez soin de vous.

Peace,

Kev

Posté par teamkeke81 à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Atletico Madrid : Football ou pas football ?

IMG_1075

La semaine dernière l'Atletico de Madrid a joué à Manchester City en Ligue des Champions. Certains ont parlé du fait que le jeu proposé par les Colchoneros n’était "Pas football". 

Mais qu'est-ce que cela veut dire être "Football" ou "Pas football" ?

C'est une expression que m'énerve. Je comprends très bien ce que les grands maitres du football comme Micoud, Ménès ou Obraniak veulent nous dire. Bien sûr que le jeu proposé par l'équipe de Pep Guardiola est plus sympa à voir. Que l'on préfère voir des buts, avoir deux équipes qui jouent l'offensive mais le football ce n'est pas que cela.

Rappelez-vous il y a une vingtaine d'années lorsque le jeu anglo-saxon était appelé le "Kick and Rush" et qu'on avait du mal à les battre. C'était différent, plus physique, plus direct. Ou encore le marquage à la culotte de Guy Roux alors maintenant on ne joue qu'en zone. Celui qui utilise le marquage à la culotte est critiqué. Ce n'est pas "football" non-plus. 

Mais s'il y a bien des aspects non-négligeable dans le football, c'est la tactique, les choix différents et variés. L’objectif est de mettre en difficulté son adversaire et de l'emporter. Si t'es coach et que tu joues Man City ou le FC Barcelone, c'est un casse-tête pour ne pas prendre l'eau et ne pas t'épuiser à courir après le ballon. Alors de là à faire un 1-5-5-0 il y a une marge. Sauf que ce qui m'intéresse c'est la raison du coach de faire ce choix. 

On peut débattre dix ans, tant qu'on ne connait pas les raisons on brasse du vent. Il y a un tas de paramètres qui peut amener à ce 1-5-5-0. Cependant, que l'on parle de la manière dont les deux équipes se comportent ou ont cherché la faille m'intéresse.

Même si on n'aime pas le style Simeone, cela reste "Football". Il ne va pas prendre 4-0 et se découvrir pour les bien-pensant de ce sport. Il y a une qualification à obtenir en deux matchs. Ce n'est pas la fête du slip. Cela reste "football" quoi qu'on en pense, c'est une option comme une autre, c'est moche mais c'est "football".

Le style "Tiki Taka" qui consiste à faire tourner le ballon pendant dix ans afin d'épuiser l'adversaire me fait chier. Je préfère le jeu de Liverpool par exemple, avec des transitions offensives rapides. Mais j'aime le style Atletico également dans l'état d'esprit des joueurs, dans la manière de s'arracher le cul pour leurs couleurs et leur coach.

J'aime ce côté dépassement de soi. L'exemple le plus flagrant c'est Griezmann. J'adore ce qu'il fait et comment il joue pour l'équipe. Certains le critiquent quand on le trouve moins offensivement, mais ce joueur va au-delà de ces fonctions. Il ne se cache pas.

Je trouve que les équipes comme le PSG ou City dans la difficulté face à des équipes tactiquement solide et huilé ont souvent du mal. La preuve en finale de la Ligue des Champions contre Chelsea. 

A mon sens, ces joueurs sont dans un confort. Dans d'autres équipes il y a un supplément d'âme. 

La beauté du football se trouve dans la multitude de choix tactique et dans l'incertitude de la victoire. Sans cela on se ferai chier comme un Grand Prix de Formule 1 avec Mercedes et Hamilton qui dominaient tout il y a quelques années. 

Ce n'est que mon humble avis.

Prenez soin de vous.

Peace

Kev

Posté par teamkeke81 à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

AJA-TFC : Mais pourquoi ?????

6BE90AC2-1398-4C2B-B179-D5C82038B650_1_201_a

Aujourd’hui, il y a eu le terrain et les attitudes. L'un des deux aspects m'a totalement énervé.

Avant la rencontre, tous les auxerrois avaient l'envie et l'espoir de battre le TFC. Même si on savait la tâche compliquée, après cinq victoires de suite l'AJA pouvait vraiment y croire. 

Avec et sans le duo Charbonnier/ Autret

Sur la première période, le bloc s'est très vite mis en position basse avec le souhait de laisser la possession aux toulousains. J'ai trouvé que tactiquement c'était plutôt intelligent. On sait que les violets vont vite devant et que si on leur laisse de l'espace, très souvent on est mort. On l'avait subi au Stadium (6-0), tout comme Amiens mardi soir.

Toulouse dominait les débats sans réellement être dangereux. C'est même nous qui avons les deux premières frappes cadrées. Au bout de 17-18 minutes on arrivait à mieux ressortir le ballon pour tenter de se projeter vite vers l'avant. Ce n'était pas excellent mais je nous trouvais plutôt cohérent. Et puis, sur une faute de Arcus côté gauche, Madame Frappart siffle un coup-franc logique que Van Den Boomen frappe sur la tête de Rouault qui voit le ballon heurté la barre transversale. 

Et à la 33ème minute, Donovan Léon sort de façon bizarre pour prendre le ballon dans les airs. Il se rate, et en voulant récupérer le ballon il fauche Spierings. Penalty logique que Van Den Boomen transforme. (0-1, 33ème). Mais pourquoi cette sortie ???? D'après les infos, cela lui a été demandé. Mais pourquoi ???? Il est mauvais en sortie aérienne. 

Puis arrive le craquage de Gaétan Charbonnier (38ème) qui dégomme volontairement les deux jambes de Spierings. Il se fait expulser logiquement. Rien à dire. Mais pourquoi bordel ???

On enchaîne avec Pellenard qui commet une grosse faute volontaire côté droit, il n'est pas loin de cracher sur le joueur, puis il s'approche du toulousain en lui disant sûrement pas des mots doux de façon agressive. Le rouge aurait été tout à fait logique. Heureusement, il prend jaune. Mais pourquoi ????

La première période n'est terminée et voilà Rouault qui dépose le ballon au millimètre sur Van Den Boomen, son contrôle est parfait et trompe Léon (0-2, 41ème). On a craqué complet en moins de 10 minutes. 

A la mi-temps j'espère seulement qu'on ne va pas prendre une rouste. J’ai vécu en direct le match aller et le 6-0, c’est bon. Mais au retour des vestiaires les auxerrois jouent mieux réduit à dix. Les Toulousains sont-ils trop sûr de leur supériorité ? En tout cas ils jouent sur un faux rythme. Très rapidement Autret sort et sans le duo Charbonnier/Autret notre jeu est plus fluide et moins prévisible.

Sinayoko réalise une très bonne rentrée. Il va faire chier les défenseurs, mettre beaucoup d'envie et de puissance. C'est même lui qui revient sur Ngoumou partant seul au but et qui va le gêner au moment d'arriver face à Léon. 

A Valenciennes, à Rodez et à Nimes on a joué sans le duo d'ancien brestois. Ce n'est pas par hasard si offensivement on a réalisé nos meilleurs matchs. Quand il y a Autret, Bernard et Charbonnier on ne fait que balancer. Alors que notre avant-centre mesure 1m88, il ne touche pas une cacahuète de la tête en déviation ou en remise. Ça me bouffe le cul.

Les entrants apportent de la fraicheur et emmerdent la défense toulousaine. Jusqu'au coup de génie de Rémy Dugimont et cette frappe incroyable qui se loge dans la lucarne de Dupé (70ème, 1-2). On se met à pousser, les joueurs de la ville rose ne sont pas sereins au point que les centraux se fracassent le crane l'un contre l'autre. 

Malheureusement, alors que j'y croyais, l'égalisation ne viendra pas.  

Que ça fait chié de perdre comme ça. Oui le TFC est au-dessus dans ce championnat mais faut avouer que l'on s'est bien niqué tout seul. 

Perdre ok, mais pas comme ça, pas avec ces attitudes. 

Combo de la honte

Si Monsieur Furlan aime répéter qu'il faut de l'expérience dans ces matchs, et bien SES joueurs d'expérience nous ont totalement plombé. Déjà par Léon dans le jeu mais surtout par des attitudes, des gestes et des mots qui donnent une sale image de notre club, de nos couleurs. Sinayoko ? Joly ? D’autres auraient autant pénalisé l’équipe ?

Commençons par Gaëtan Charbonnier. Il est toujours en train de râler, de gueuler et là il pète un câble complet. Il aurait pu blesser gravement le joueur toulousain. Geste idiot, dangereux, volontaire et inutile. A mon avis c’est trois matchs de suspension.

Derrière Pellenard, craque aussi avec cette faute volontaire débile et derrière son attitude pourrie. Cela ne lui a pas suffi de prendre 5-6 matchs de suspension ? 

Et on termine par la déclaration de Quentin Bernard à la mi-temps au micro de Bein Sport, en ciblant le soi-disant amateurisme du trio arbitral féminin. Autant je trouve Madame Frappart nulle mais aujourd'hui elle a été à la hauteur. 

C'est plus que déplacé, c'est honteux de la part de Bernard. Ce n'est pas lui qui pleurait la saison dernière des propos sur les réseaux sociaux ? Il pense que les gens derrière leur écran ne vont pas s'en prendre à elle de façon agressive et illogique ? Là, il se permet de parler des arbitres de cette manière ? Il s'est vu jouer ? La LFP ne va pas laisser passer ça et il risque d'être suspendu. Ça serai mérité.

Je suis en colère par les attitudes et les propos de Bernard. C'est ça que l'on veut montrer ? Parce qu'on n'y arrive pas, parce qu'on fait des erreurs, parce qu'en face c'est meilleur on pète des cables, on s'en prend aux arbitres, on est de mauvaise foi ????

Remettez-vous en question avant. On peut perdre, on peut être énervé mais là c'est le pompom. Un combo honteux parfait.

Encore une fois ce n'est que mon humble avis et je serai derrière l'équipe dans 15 jours. Mais là, perdre de cette manière ça me fait chier. Même si je retiens la bonne attitude de l'équipe en seconde période et j'espère que l'on s'appuiera là-dessus.

Rien n'est perdu mais changeons d'attitude.

La Bourgogne est bleue et blanche.

Prenez soin de vous

Peace

Kev

Posté par teamkeke81 à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Nimes-AJA : La bonne opération

B3A14424-9622-4F40-AB27-7C16788EA75E_1_201_a

Que dire de plus que "heureux" ou "satisifait" ? 

On enchaine notre cinquième victoire et nous voilà à 1 point du Paris FC et de la seconde place. Alors qu'en janvier et en février on se trainait, on marquait peu et on prenait toujours un but de la même manière, mais nous voilà relancé. Cette équipe nous en fait voir de toutes les couleurs. 

Qui après le nul contre Nancy pouvait prévoir ce scénario à l'aube de jouer le leader Toulouse ? Franchement je ne vois personne. Notre jeu était insipide et on ne voyait que peu de satisfaction. Mais faut bien avouer que Furlan est en train de nous clouer le bec, moi le premier. Je ne suis toujours pas fan de sa gestion, ni du bonhomme mais à cette heure on est dans la course. Et c’est bien là le principal.

ATTENTION ! Rien n'est fait. Il reste 9 journées, et il faudra peu de faux pas de notre part avec quelques-uns de nos concurrents direct. 

J'espère qu'une chose, que l'on monte. Peu importe si j'avais tort ou raison. La vie du club en dépend donc les guerres de zizis on s'en fout. Bien sûr que même les plus critiques ont toujours été derrière l'équipe et le club. Et là, déjà contre Toulouse le public doit embarquer les joueurs dans une autre dimension. Et les plus grands fans de Fufu ne me feront pas croire qu’ils étaient hyper confiant y’a un mois.

A domicile, jusqu'à la fin de saison le stade Abbé-Deschamps doit être bouillant. Il doit motiver nos troupes et crisper les adversaires. Et pour ceux, comme moi, qui ne peuvent pas aller au stade alors trouvons un moyen de faire entendre notre amour pour le club.

Hier, on a maitrisé le match alors que l'emporter à Nimes n'est pas chose aisée. Maintenant place au TFC samedi et même si je suis abonné au stadium, mon cœur est bleu et blanc. Sans hésitation, sans faille. Je signe pour que les deux clubs soient aux deux premières places samedi et à la 95ème minute de la 38ème journée.

Le PFC perd à Nancy (3-0), Sochaux et Ajaccio font match nul. On fait clairement la bonne opération. 

Rendez-vous samedi 15h, on a une revanche à prendre. 

Alors supporters de l'AJA êtes-vous là ????????

La Bourgogne est bleue et blanche

Prenez soin de vous 

Peace

Kev

 

Posté par teamkeke81 à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


AJA-Sochaux : Le 1er jour du reste de la montée

 

A0A7A276-7EA6-409E-8BFC-CAB0557BD2AE

Me voilà de retour. Après une lourde opération jeudi 1er mars, j'ai vécu la victoire à Rodez depuis ma chambre d'hôpital. Je suis rentré à la maison très fatigué et depuis vendredi ça va un peu mieux. Pile poil pour mes 41 ans hier (12 mars) mais surtout pour le match contre les sochaliens. 

Quel beau cadeau d'anniversaire, merci les gars !

A noter que le dernier Auxerre-Sochaux joué un 12 mars (12 mars 1991) s'était terminé par un 4-1 et un triplé d'Enzo Scifo. D'ailleurs il y a quelques semaines Enzo Scifo me disait (oui j'ai eu la chance de le rencontrer) "Je vais être prétentieux mais ce jour-là j'ai ralenti. Je marchais sur l'eau".

Hier, on a encore eu cinq buts et une belle victoire 3-2. 

Des dents de lait côté sochaliens

On pouvait s'imaginer que le FC Sochaux sortirait les crocs. Déjà parce qu'ils n'étaient qu'à 1 point de nous avant la rencontre. Avec une victoire c'était tout bénef pour eux. Ensuite, avec le refus de la préfecture que les supporters sochaliens soient présents à l'Abbé-Deschamps cela pouvait leur donner une motivation supplémentaire.

Malheureusement pour leurs supporters, on n'a pas vu des crocs mais des dents de lait. L'AJA a bien démarré, elle a mis du rythme et beaucoup de pression sur nos adversaires de l'après-midi. Sakhi nous marque un beau but sur une belle frappe à l'entrée de la surface de réparation. Que c'est bon de tenter un peu sa chance de loin, sans vouloir rentrer dans le but avec le ballon.

Le but de Autret est un petit peu plus chanceux sur la finition même si la construction est très jolie. 

Malheureusement, je pense que beaucoup de supporters s'attendaient à ce que l'on se fasse peur. Et ça été le cas. Cela a commencé par un miracle sur un corner de Sochaux où Kitala trouve la barre. 

Je trouvais que l'on commençait à reculer, à perdre beaucoup de ballons (6 ou 7 en 12 minutes) et à avoir du mal à ressortir proprement le ballon. Sochaux s'est réveillé et ça se sent. Et Kitala réduit le score (2-1). On termine mieux la première période avec plus de duels gagnés et de meilleures offensives exploitées.

Une belle maitrise

Personnellement, j'ai trouvé notre seconde période très bien maitrisée. Sochaux a eu peu d'opportunités et nous, on aurait pu mettre quelques buts supplémentaires avec des contres mieux conclu. Mais ne soyons pas trop exigeant. La victoire est belle. Le but ce Charbonnier pour le 3-1 est un vrai soulagement.

Le but que l'on prend est dû à un petit manque de concentration sur la deuxième salve de changements d'Omar DAF. Ça arrive. Je me demande même si Kalulu n'est pas hors-jeux au départ de l'action.

On avait peur d'une petite erreur, d'un coup de bol sochalien ou que l'arbitre se fasse avoir avec un joueur qui s'écroule dans la surface. Mais on n'a quasiment pas frissonné jusqu'au coup de sifflet final. Les joueurs ont assuré.

Il y a eu de la combattivité, de la solidarité et il faudra tous ces ingrédients pour continuer à gagner, et à rêver.

On a eu une belle maitrise défensive, ce qui est assez rare pour le signaler. 

Je craignais que l'on balance trop comme les matchs précédents et que l'on soit moins mobile offensivement, avec moins de permutations. Alors qu’à Rodez cela été notre force. Finalement, ça été une très belle prestation générale. 

Félicitations au groupe, au staff et au club. J’ai kiffé.

Des gros cons

Il y a quelques semaines nous étions beaucoup, surtout après le match nul contre Nancy, à noter que la dynamique était nulle. On voyait des joueurs bouder, on prenait peu de points, on sentait le coach en conférence de presse très défaitiste. On s'impatientait, on avait peur et on voyait la montée s'éloigner. Nous étions plutôt pessimistes.

Et nous voilà avec quatre victoire d'affilées. Et les vestes vont se retourner. Alors, il ne fallait pas être trop alarmiste quand ça n'allait pas et comme il ne faut pas se voir trop beau après ces 12 points pris. Restons humble et objectif.

Furlan n'a jamais été le pire entraîneur de l'AJA et ne sera jamais l'équivalent de Guy Roux. Ok, on s'est replacé dans la course à la montée mais ne nous enflammons pas. 

Les beaux penseurs qui vont sauter sur l'occasion pour dénigrer ceux qui émettaient des doutes, avaient peur, ils ont critiqué également (visible dans leurs COM) donc il faut juste rester objectif. Critiquer pour critiquer n'a aucun intérêt. On a le droit d’émettre un avis, de ne pas être d’accord, de râler, critiquer tout en restant respectueux et derrière notre équipe. Les bisounours ou je dirai même un peu « lèche boule », c’est gavant.

Oui, nous sommes peut-être parfois des gros cons, des piliers de bar mais notre amour pour l'AJA est sans faille. Ne mélangeons pas tout.

A cette heure, nous sommes nulle part. Il reste trop de matchs pour se toucher la nouille en se disant "Je vous l'avais bien dit". D’un côté comme de l’autre. On a un souhait identique, la montée. Arrêtez de faire des leçons de morales. Chacun sa vision, chacun sa méthode.

Place à Nîmes et Toulouse. Après ces deux matchs, on y verra un peu plus clair.

Tout ceci n'est que mon avis...

La Bourgogne est bleue et blanche.

Prenez soin de vous.

Peace

Kev

Posté par teamkeke81 à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

AJA-QRM : Nous voilà 4ème !!!

922ABC61-6E7F-4171-B9A2-6C1E5D9DC17B

(Crédit L'Yonne Républicaine)

Nous voilà 4ème, c'est ce que tous les supporters retiennent de cette victoire 1-0 contre QRM. Cela fait deux victoires d'affilée dans la difficulté, sans grand fond de jeu. Mais qu'est-ce qu'on s'en fout ?

Le principal est d'enchainer pour ne pas être décroché et dans un second temps essayer de se rapprocher du Paris FC. Soyons lucide, le TFC et le PFC ont un rythme difficile à suivre et ont une certaine avance. Mais tant qu'on est dans le coup, il faut y croire.

Maintenant si on y regarde de plus près, on ne peut pas dire que l'on domine notre sujet. Ou que l'on domine même dans le jeu. Alors oui, on a la possession mais est-ce que l'on est dominant ? C'est-à-dire que l'on accule notre adversaire avec des attaques à répétitions, dangereuses, des frappes cadrées mettant le gardien au supplice et à bout de souffle ? Pire, est-ce que l'on arrive à protéger notre but sans se mettre en danger ? 

La réponse est non. 

Je vais voir le TFC avec mon fils. Ils ont eu une période compliquée, les supporters en avait marre de Montanier mais depuis Versailles ils sont injouables. Ils mettent une pression dingue sur l'adversaire et ne le laisse pas respirer. Nous, on n'y arrive pas. 

Je ne dis pas que l'on ne montera pas, je ne dis pas que nous ne sommes pas capables de le faire mais si on n'est pas plus solide et/ou plus décisif offensivement alors là, oui ça sera compliqué. 

On verra déjà samedi à Rodez. Nous n'avons pas, sous Furlan (sauf erreur de ma part), gagné 3 matchs d'affilés en championnat. Si on y arrive, on évitera de se remettre dans le doute. On mettra une pression sur les autres. Et le moindre faux pas des équipes adverses, nous mettrais bien et nous donnerai de la force pour le reste de la saison.

Samedi, on a assez bien maitrisé le match. QRM n’était pas terrible quand même, faut bien se l’avouer. Malgré cela, ils auraient pu égaliser dans les toutes dernières minutes. Heureusement que dans leur dernier geste ils n’étaient pas bon. On se fait quand même peur.

Déjà sur l'effectif. Depuis deux matchs Aly Ndom est titulaire. Alors si en sa présence on regagne, j'ai du mal à comprendre comment il peut jouer. Il est tellement lent dans ses déplacements et dans tout ce qu'il fait. Alors samedi il n'a pas fait un mauvais match, mais putain ce n’est vraiment pas terrible.  J'ai regardé son match avec intention. Il était énormément de fois plus haut que Autret ou Hein. Ce qui délaissait Birama Touré totalement seul dans les pertes de balles et sur les contre-attaques adverse. 

L'autre interrogation, c'est l'état d'esprit d'Autret. A Niort, beaucoup ont remarqué sa réaction bizarre sur le but de Hein. Samedi soit il nous a fait une MLB lors du cri de victoire. Il tape à peine dans ses mains, il ne chante pas et on le voit clairement faire la gueule. C'est parce qu'il est sorti ? Mais il devrait déjà être content d'être titulaire vu son état de forme depuis des mois. 

Est-ce une attitude qui montre que son coach préféré ne sera pas prolongé ? 

Enfin, pour l'avenir du club il serai préférable de monter cette année. A lire un article récent dans les médias, il faut espérer que M. Zhou continue même en Ligue 2. 

Je crois que l'urgence est là. 

J'espère que de tout mon cœur que 1. Notre club sera bien géré quoi qu'il arrive et peu importe le boss majoritaire et que 2. On monte enfin en Ligue 1. 

Bravo à Dugi, pour qui je suis content qu'il ai marqué le but de la victoire.

Ce n'est que mon avis.

Quoiqu'il arrive la Bourgogne est bleue et blanche. 

Prenez soin de vous.

Peace

Kev

Posté par teamkeke81 à 23:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Niort-AJA : Et Hein qui font trois points !!!

A6698300-C6F4-4A5A-AE37-061F5F361A04

Et c'est qui qu'il l'avait dit ??? Eh ben c'est pas moi (rires). En toute honnêteté, quand j'ai vu la compo je n'étais pas très confiant. Mettre Aly Ndom titulaire c'était couillu. Mettre Autret à gauche qui en chie depuis des mois, je me disais que c'était encore un truc de fou. 

Et même si la victoire cache un jeu médiocre, on repart enfin avec les trois points. En tant que coach, et lorsque l'on est dans la difficulté, prendre trois points dans la douleur ça fait toujours du bien. Cela doit permettre de travailler plus sereinement, et de gagner en confiance.

Après, ne nous voilons pas la face devant cette victoire. Le jeu que l'on a globalement proposé n'a pas été terrible, et je pèse mes mots pour ne pas être trop dur le soir d'une victoire. 

Encore une fois, je vais essayer de rester objectif. 

Notre première période, je dirai, a été plutôt maitrisé. Ne nous enflammons pas, c'est une maitrise limitée mais j'ai trouvé un bloc défensif plus sérieux, plus compact. Les efforts défensifs étaient bien plus présents qu'à l'habitude. Au lieu de faire tourner le ballon pendant des heures, sans jamais tirer au but, là on partait de plus loin. 

Certains diront que Niort est une équipe qui nous convient mieux. Peut-être, mais si on était plus malin et qu'on arrêtait d'être borné, on jouerai de cette manière. Avec des Gauthier Hein, Perrin, Trouillet ou Sakhi on se doit de les mettre dans les meilleures dispositions. C'est-à-dire que ces joueurs-là doivent arriver vite afin de provoquer, et déséquilibrer la défense adverse. Il leur faut de la folie. Alors qu'en jouant à la baballe, on permet au bloc défensif adverse de rester en bloc bas, ce qui empêche nos techniciens d'exploiter toute leur qualité. Ils sont obligés de faire la différence arrêtée et dans un petit périmètre. C’est du pain béni pour les défenses adverses.

Ce soir, le but se fait par exploit de Hein mais le but arrive aussi de la manière que j'explique. Il part de loin, gagne en vitesse et les défenseurs reculent. A un moment, ils ne savent plus s'ils doivent intervenir au risque de créer un espace libre ou de reculer en espérant trouver une faille dans le dribble du joueur. Là, c'était trop tard et si en plus tu cadres comme l’a fait Gotcho, c'est but.

On n'a pas été trop mis en difficulté défensivement mais on n'a pas été hyper tranchant de notre côté non-plus. Aly Ndom n'a rien apporté. Il a perdu plusieurs ballons au milieu, n'apporte rien physiquement et techniquement. J'aurai préféré Coeff.

Cependant, on a tenté plusieurs frappes de loin. Et ça, c'est nouveau. 

En seconde période, on a été très en difficulté. On a eu beaucoup de chance de ne pas se faire égaliser notamment grâce au poteau qui nous a sauvé… L'équipe a fait le dos rond, s'en est bien sorti car Niort a été assez bon, je trouve. On a joué à la manière de nos précédents adverses, comme Nancy il y a 8 jours. Bloc bas pour tenter de garder le score et essayé de poser une banderille sur un contre. 

Notre seconde période est faible, mais je dirai que finalement je préfère gagner dans le dur et être cohérent. Que de vouloir être le Man City du pauvre et se faire niquer chaque week-end. J'ai envie de voir des guerriers en cette fin de saison, plus que des beaux joueurs. Si on a les deux, je signe mais parfois il faut savoir se contenter de peu pour atteindre des objectifs.

Je terminerai par le fait que ce qui va me saouler, ça sera d'entendre Monsieur Lucien Denis nous dire lundi soir sur France Bleu "Vous voyez il faut faire confiance à Jean-Marc Furlan. Critiquer ça ne sert à rien, il faut être de bons supporters". Il va ma saouler. Et si nos critiques permettaient parfois de secouer un peu le cocotier ???  

Je ne suis toujours pas convaincu par le jeu proposé, et par les choix. Ok, on n'a gagné mais il faut rester lucide. Mettre Ndom c'était quoi le but ? Coeff avait fait une belle rentrée. Autret dans le dur, en plus à gauche, Perrin ne pouvait pas faire le taf ? Et Joly ? Il a été le meilleur en décembre et janvier, maintenant il fait banquette. Maintenant, tant qu'on gagne je signe mais je ne suis plus fan de Furlan. Qu'on monte ou pas...

En attendant, on a gagné. Bravo aux joueurs, bravo au coach et bravo Lucien Denis. On peut fermer nos gueules pour les 8 prochains jours, minimum (rires).

Prenez soin de vous

La Bourgogne est bleue et blanche.

Peace

Kev

 

Posté par teamkeke81 à 23:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Champions : Merci Mbappé, Fillon-Maillet, Noël et Ledeux

 

5A1C92E3-4356-415A-AD3D-8246724D4229

J'ai toujours eu du mal à comprendre comment le sport peut être autant dénigré en France. On ne met rien en place pour valoriser nos Associations, et donner envie à nos gamins de pratiquer une activité sportive qui leur plait. 

On nous parle de pratiquer du sport pour son bien-être, pour sa santé, ne pas trop grossir mais que fait le Gouvernement à part réduire les subventions ? Ne pas mettre en infrastructures adéquat pour nos champions ?

Ah oui, pour se prendre en photo quand ils gagnent il y a du monde. Pour faire de grands discours quand ça ne va pas, et limite les traiter de délinquants y’a du monde. De la récupération pure et dure.

Le sport, tout comme toutes les activités artistiques, sont vecteurs de grandes valeurs et permettent à des enfants de s'épanouir. Cela permet à certains de trouver une voie alors que dans le circuit scolaire traditionnel ils ne s'y sentent pas bien. Que font le Gouvernement, les Fédérations (certaines qui pensent qu’à l’élite) ?

Quand je vois mes enfants vibrer pour Clément Noël, Quentin Fillon-Maillet et les biathlètes, Tess Ledeux ou hier soir Kylian Mbappé, c'est là où on voit le bonheur que procure le sport. Mais pas seulement. Ils rêvent d'être eux. 

A l'école, le sport n'a pas sa place. Cela ne compte pas ou très peu. Ah oui, pour faire le cross en octobre y'a du monde mais on ne pourrai pas apprendre à nos gamins l'histoire des JO, des grandes compétitions, parler des légendes, de nos légendes mais également ce que le sport à fait pour l'histoire du monde. 

Cela me parait primordial que l'on développe la culture générale de nos activités artistiques. Mais cela vaut pour la musique ou l'art. Comment est né le Rock, la culturel Rap / Hip-Hop, le street art et pas seulement les œuvres du Louvre. 

Aujourd'hui, si j'ai une grosse culture générale c'est grâce à des personnes qui m'ont donné envie d'apprendre par les arts. Ce n'est pas l'école qui m'a appris le plus de choses, l'école n'apprend pas la vie, n'apprend pas comment on peut s'en sortir, n'apprend pas à accepter nos différences. L'art OUI, et le sport est un Art. 

Alors Merci à nos champions, nos championnes. Je suis fier que mes enfants suivent ma passion pour le sport, la musique ou le cinéma. Je vois du rêve dans leurs yeux. Alors qu'un contrôle de français les empêche de dormir. 

Merci Kylian, merci Tess, merci Quentin, merci Clément, merci Gabriella et Guillaume, et merci à tous les autres champions de tous les sports. Merci aux bénévoles qui travaillent pour nous permettre de s'éclater chaque semaine. 

Remettons le sport à sa vraie place.

Prenez soin de vous

Peace

Kev

AJA-Nancy : Comment relever la tête ?

 

739E2B4C-6D1B-4343-A0A7-2EA03DC5EAD3

(Crédit L'Yonne Républicaine)

La facilité est de râler et de gueuler ce matin. Et on ne peut pas le reprocher aux supporters. Je me réveille encore une fois déçu, on ne devait pas se rater hier. Et puis finalement, ben on se loupe encore. Ça fait chier !!!!

Hier soir, j'étais de ceux qui était dépité, qui était en colère. Mais comment ne pas l'être lorsque l'on voit cette parodie de football en première période, c'était honteux. Et on a de la chance d’égaliser grâce à Gotcho sur ce super coup-franc.

Quand le coach dit à la fin du match "Si on ne prend pas ce but, ça change beaucoup de choses". Ah bon ? je crois entendre Johnny après une étape du Dakar "Si on n'avait pas perdu 1h15, on serai arrivé depuis 1h15". Si c'est pour faire ce genre d'analyse, pas la peine de venir en conf. On peut la faire nous-même.

Mais pour une fois, j'ai envie d'être indulgent avec lui. Ces changements sont plutôt cohérents même si j'aurai préféré Joly à la place de Bernard mais Pellenard et Coeff ont fait le taf. Une chose est sûre, Bernard n'a plus sa place. Pellenard et Joly c'est au-dessus. 

Je trouve le coach, trop calme sur le banc mais avec cette première période, tu peux aussi être sans armes, sans solutions sur le moment tellement tu ne comprends pas ce qui se passe.

Aujourd'hui, nous sommes toujours 5ème mais ça pourrai revenir derrière avec Le Havre et Niort qui jouent lundi et mardi. S’ils gagnent, ils reviennent à 1 point de nous. Si Niort nous bat samedi, on peut être 7ème samedi soir. Les deux premières places me paraissent trop loin. On a 8 et 9 points de retard sur des adversaires qui tournent à plein régime (Toulouse et Paris). Même Sochaux est plus régulier que nous.

Bien sûr on peut toujours y croire, et il faut y croire. J'entends parler de série mais depuis l'arrivée de Furlan on n'a pas fait 3 victoires d'affilée en championnat. J'ai du mal à croire que l'on soit capable de le faire dans le Money Time. C'était déjà le discours du coach il y a 1 an, et ça n’a pas fontionné.

Mais comment peut-on relever la tête ?

Soyons plus solide

B3FAC3D7-F8C9-4B35-87ED-E1569EF18165_1_201_a

Hier, les joueurs sont les premiers fautifs. Jubal n'est plus à son niveau, Arcus non-plus. Mais surtout, on n'avait aucune bonne agressivité, aucun jeu, pas de duels gagnés et deux tirs dont 1 cadré à la 45ème minute. C’est trop peu, trop faible pour espérer n’importe quelle équipe.

On a vu Pellenard à la limite du rouge sur un tacle idiot alors que le ballon sortait. Aucun intérêt. Idem pour le pied haut de Autret. Mais surtout il faut arrêter de s'exciter la nouille avec l'arbitre surtout quand on a tort (et même s’il a tort, ça ne sert à rien). Restons concentré sur le match, gardez vos forces. On a senti le groupe tendu, électrique et dans le même temps complètement à l'Ouest. 

La question qui se pose est celle de savoir si le coach est encore dans le projet ? On m'a fait retour qu'en conférence de presse, il est tendu et répétitif comme si quelque chose n'allait pas. Mais les joueurs sont-ils encore avec lui ? Hier, sur les 45 premières minutes on pouvait en douter. Ils se sont repris en seconde, ce qui peut faire penser qu'ils sont avec le coach. Est-ce qu’il y a quelque chose d’autres ? Le coach est-il contrarié par une non-prolongation ?

Après la raclée à Toulouse, JM Furlan avait fait le tour des joueurs pour savoir s'il était encore l'homme de la situation. Ça me paraissait excessif. S'il le faisait maintenant je ne trouverais pas cela totalement incohérent. 

De loin, j'ai l'impression qu'il y a un truc de cassé. Dans le jeu on n'y est plus depuis la défaite à Dijon. On marque peu, on prend beaucoup de buts sur les mêmes phases. On sent peu de révolte, peu de changements dans les discours, les attitudes et peu de solutions trouvées.

Nous sommes trop prévisible.

On se doit d'être tous plus solide, de ne pas fléchir. 

Mais comment faire ? 

Je vais commencer par moi. Je vais essayer, de ne plus réagir à chaud. Je vais essayer de ne plus m'agacer, tant qu'on est dans la course. Mais le club, les joueurs, le coach et Lucien Denis doivent comprendre notre investissement depuis 10-20 ou 40 ans. Que le discours ou l'attitude du coach nous a fait croire à une montée quasi sûre avec lui. Et là, on s'en éloigne fortement. Il y a de la déception, de la frustration, de la tristesse et le moral dans les chaussettes.

Ensuite, pour moi le club doit ré-ouvrir les entraînements au public. C'est notre ADN, cela crée une distance entre le groupe et les supporters comme si nous étions de mauvais supporters, trop virulent. Mais qu'ils aillent dans d'autres clubs, dans d'autres championnat pour voir si nous sommes si mauvais et si dur. Nous sommes un public plutôt gentillet. 

Il n'est pas normal qu'une personne ose dire à un supporter depuis très longtemps, qu'il est un mauvais supporter et qu'il joue contre le club car il explique ce qu’il voit aux entraînements. Les entraînements sont fermés au public, et ça ne nous fais pas gagner plus. Il n'est pas normal d'entendre Lucien Denis dire sur France Bleu Auxerre que si les joueurs hier n'y arrivent pas, c'est la faute des supporters. Il ne faut pas exagérer. Nous sommes les premiers à toujours être là quoi qu'il arrive. Et on le sera toujours.

Revenons à plus de mesure.

Ensuite, le discours du coach devrait évoluer. Être plus positif, plus mobilisateur envers tout le monde. Il devrait se concentrer sur nos forces et pas sur nos faiblesses. Lui, qui a une femme Préparatrice Mentale, devrait le savoir que psychologiquement ce n'est pas bon. Il doit arrêter de vouloir avant les matchs trouver les équipes adverses hyper fortes, et après les matchs toujours trouver des excuses. Parfois secouer son groupe médiatiquement ça peut faire du bien. Il faut trouver le bon équilibre c’est tout.

ATTENTION ! Car de plus en plus de supporters commencent à être agacé par le coach. Même certains qui l’adulaient. Il a l'attitude, qu'il avait déjà eu lors de sa dernière saison à Brest. 

Les joueurs doivent aussi réagir. Être plus solide mentalement. Ils sont dans le dur, et faut trouver des solutions. Ils sont trop énervés, le bloc ne fait plus bloc surtout défensivement. 

Dans le jeu, à mon sens faut arrêter avec la possession. On doit se rassurer défensivement avec un bloc plus solide. Mettre un peu Autret au repos pour qu'il puisse peut-être être fort sur la fin de saison. Cela fait trop longtemps qu’il est dans le dur.

On devrait jouer plus bas, et mettre de la vitesse, de la provocation dans les phases offensives avec Hein, Sakhi et Perrin. Il faut de la percussion, des changements de rythmes pour déstabiliser une équipe qui nous attend.

Si on veut créer l'exploit, tout le monde doit tirer dans le même sens et trouver des solutions pour relever la tête. Il n'y a plus le choix si on veut retrouver la Ligue 1. Il n'est pas trop tard pour modifier des choses. 

Ce n'est que mon avis, on sera quoi qu'il arrive toujours derrière l'équipe, derrière le club qu'on râle ou pas, que l'on monte ou pas. 

La Bourgogne est bleue et blanche. 

Prenez soin de vous

Peace

Kev

Posté par teamkeke81 à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,