Foot and Sports 1981

PSG / Bayern : Mon analyse de La compo de Pochettino

Le-superbe-tifo-du-CUP-1006461

Le compo du PSG est sorti il y a quelques minutes. Les choix de Pochettino font encore débat et cela peut effectivement se comprendre et en surprendre plus d’un. Déjà car c'est le même schéma que la semaine dernière alors qu'ils avaient été outrageusement dominés. 

Mais également parce qu’il remet titulaire Draxler. Et l'absence de Kean surprend. Certains doutes de l'apport défensif de Di Maria à droite pour aider Dagba et quand tu écoutes les journalistes de l'Equipe, ils ont peur pour la défense du PSG. A juste titre.

Je vais essayer de décrypter les choix de Pochettino. Mais déjà voici la compo du coach.

La compo du PSG :

Navas - Dagba, Danilo P., Kimpembe (cap.), Ab. Diallo - Gueye, Paredes - Di Maria, Neymar, Draxler - Mbappé.

Sur les choix, je rejoins que la logique serait de mettre Kean à droite, Di Maria à gauche et de sortir Draxler. Mais il faut voir au-delà de la logique. Si je tente de me mettre dans la tête du coach, Pochettino décide de laisser Kean sur le banc pour deux raisons.

 

La première étant qu'il ne cherche pas à garder le résultat du match aller mais d'enfoncer le clou. Il a conscience que son équipe va être en danger, voire en grand danger, mais il sait aussi que si son équipe marque cela met le Bayern en grosse difficulté et que la qualification sera presque acquise. Tu fais dans le même temps douter le Bayern. Donc il fait le choix de mettre Di Maria et pas Kean pour garder des cartouches très offensives.

 

Vous allez me dire "Oui, mais si tu sors Draxler et mets Kean, tu peux tout autant être offensif". C'est vrai mais imaginons que sans ça, ils soient en grosse difficulté et imaginons même qu'en fin de match ils soient éliminés. Il lui faudra des solutions pour marquer des buts, mettre en danger le Bayern. Mais si tu as Draxler sur le banc, ce n’est pas top. Cependant si tu fais rentrer Kean, alors que tu perds et que tu es éliminé, il peut faire la différence offensivement. Et si tu es entrain de te qualifier, il fera le boulot défensivement pour garder le résultat. Donc double intérêt de ne pas le faire débuter.

 

Mais je ne sais pas si c'est ce que le coach parisien a imaginé.

 

En ce qui concerne la défense et les analyses, ce qui me dérange c'est que les journalistes ou les chroniqueurs, parlent toujours des joueurs de façon individuelles. Mais je pense que Pochettino a conscience que sa défense n'est pas la meilleure pour s'opposer au Bayern. Il a, je pense, travaillé plus sur le côté collectif de sa défense de son secteur défensif. Avec un bon coulissement et des positionnement intelligent pour moi ça peut largement le faire. 

 

A mes yeux la clé sera les deux milieux défensifs. Si Paredes et Gueye ne sont pas au niveau ou ne sont pas proche de l'axe défensif alors forcément les 4 de derrière devront compenser et vont souffrir. Il ne faudra pas se focaliser seulement sur ses quatre là si le PSG souffre défensivement.

 

Il est difficile de faire un prono. Ce match est ouvert. J'espère que le PSG va se qualifier mais si le Bayern est efficace ça sera très difficile.

 

Il faudra dès le début du match, mettre beaucoup d'impact et jouer de façon resserrée pour éviter de laisser trop d'espace aux attaquants allemands. Il faudra éviter que le Bayern marque trop rapidement. Si Paris peut marquer en première période, voire dans le premier ¼ d’heure, ça sera parfait. Mais attention avec le FC Hollywood rien n’est jamais terminé.

 

Le PSG a ses cartes en mains avec de l'intensité dans les duels, de la solidarité et de l'efficacité, tout ira bien. Si on est trop spectateur le Bayern ne laissera pas passer l'occasion de se qualifier.

 

On va avoir un GRAND match.

 

Bon match.

 

Prenez soin de vous

 

Kev

Posté par teamkeke81 à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


AJA : Soutien Inconditionnel et total pour Quentin Bernard

téléchargement (20)

Crédit Photo : Ma Ligue 2

Ce matin je terminais mon post, sur ce même blog, sur les commentaires de certains supporters à l’encontre des joueurs que je trouvais parfois un peu trop acharnée sur les mêmes joueurs. Notamment Quentin Bernard. Mais de là à penser que certains insultes et menaces un de nos joueurs et sa famille est une honte, un scandale et ne sont pas des supporters auxerrois. (Post ci-dessous)

Niort / Auxerre : Et quatre qui font trois ! - Foot and Sports 1981

Crédit photo : France Bleu Auxerre.fr On avait débuté la semaine avec un match nul qui rendait la place de barragiste presque inaccessible. Bien évidemment, dans le foot " rien n'est jamais terminé " et surtout dans le foot . Ce n'est pas être pessimiste de penser que la montée était presque impossible.

http://kevinthierry.canalblog.com

Il y a quelques années j'avais écrit un post sur Mickaël Tacalfred qui avait été beaucoup trop ciblé également à mon goût. (Post ci-dessous)

Et je vais faire de même pour Quentin Bernard. Je ne suis personne mais je trouve que je dois le faire puisque j'écris sur mon club et les joueurs.

Soutien à Mickaël Tacalfred !!! - Foot and Sports 1981

Cher Mickaël Tacalfred, je me doute que vous n'avez pas besoin de moi, ni d'un Zorro pour vous venir en aide. Mais j'aimerais juste vous faire part d'un sentiment, que beaucoup de supporters partagent, c'est de notre affection.

http://kevinthierry.canalblog.com

Chers abrutis,

Vous qui vous considérez comme supporters auxerrois, sachez qu'à mes yeux, et aux yeux des vrais supporters vous n'êtes rien. Vous faites du mal à notre club, à l'un de nos joueurs. Qu’on l'aime ou pas, on lui doit le respect. Encore plus à sa famille.

Ce n'est pas parce que ce sont des hommes publics que l'on a tous les droits. Ils n'en restent pas moins des pères de familles, des maris, des fils. Qui êtes-vous pour vous comporter ainsi ? J'ai ma réponse. Des abrutis, des minables, et peut-être plus. Mais je ne m’abaisserai pas à cela.

Oui on peut ne pas aimer son jeu, oui on peut ne pas être d'accord avec les choix du coach, oui on peut être agacé par certaines erreurs répétitives. Mais on doit le faire avec respect. Lui au moins est un professionnel de foot. La plupart d’entre nous n'avons pas joué plus haut que la R1 et certains se prennent pour des caïds du foot. Ça va le Boulard ?

Ho, balayez devant votre porte ! Imaginez-vous à sa place ! 1. Si tu te fais insultez, abrutis, tu seras le premier à t'en offusquer, à t'énerver. Donc ne fais pas ce que tu n'accepterais pas que l'on te fasse. 2. Si tu étais à sa place, tu kifferais. Ben oui, abrutis, tu serais pro. Tu sais le rêve que tu n'as jamais atteint parce que malheureusement t'as eu les croisés ou seulement car t'étais trop nul.

J'espère que toi, l'abrutis (vous êtes sûrement plusieurs), tu seras banni du peuple auxerrois. 

Quentin Bernard fait débat, oui c'est vrai. Moi le premier je ne suis pas fan, j'ai critiqué mais jamais je ne dépasserai les bornes. Je respecte trop les gens. J'ai conscience qu'il est humain, qu'il a une famille et que s'acharner c'est comme du harcèlement au boulot. Et ce n'est pas parce qu'il est dans la lumière, qu'il est connu, que l'on a tous les droits. 

Quentin Bernard, je le sais car il a été généreux avec mon fils, est un homme simple, bon et qui mérite le respect. Le joueur n'est pas plus important que l'homme. Et je le répète, même si je ne suis pas fan de ses performances, je (on) me (se) doit d'encourager mon équipe, mon club et tous ces joueurs. Peu importe lequel, bon ou mauvais. Il porte notre maillot, nos couleurs. Si cela dérange quelqu'un qu'il aille supporter Dijon, y'a pas de soucis.

Quentin, je tiens à t'apporter mon soutien total. Je tiens à m'excuser si jamais, un de mes post est plus t'offenser (même si je ne pense pas) et surtout sache que le peuple auxerrois (même si on est un peu exigeant et impatient) ne sont pas ceux qui ont proféré des insultes et des menaces. Nous sommes des supporters passionnés mais pas méchant.

Je suis sincèrement désolé. On sera derrière vous, ne lâchez rien. Faites-nous rêver et vous verrez que le peuple auxerrois vous montrera ses vraies valeurs. Et même si vous n’y arrivez pas, on sera encore derrière vous la saison prochaine.

Et pour les abrutis dégagez, et vite !!!

Kev

 

Posté par teamkeke81 à 22:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Niort / Auxerre : Et quatre qui font trois !

téléchargement (19)

Crédit photo : France Bleu Auxerre.fr


On avait débuté la semaine avec un match nul qui rendait la place de barragiste presque inaccessible. Bien évidemment, dans le foot « rien n'est jamais terminé » et surtout dans le foot « tout est possible ». Ce n'est pas être pessimiste de penser que la montée était presque impossible. Il ne faut pas confondre pessimisme ou même résignation, avec le fait d'être lucide sur les résultats mais surtout sur le jeu que nous pratiquions depuis quelques temps. 

Ce qui faisait bondir certains d'entre-nous c'est surtout la fâcheuse tendance à se tirer une balle dans le pied. 

Mais la victoire 4 à 0 hier permet de prendre 3 points précieux. 

On revient à quatre points du cinquième le Paris FC. C'est bien mais on est encore loin d'obtenir cette carotte qui nous ferait rêver. Ce que j'espère, c'est que cette victoire permette de lancer une série de victoires. Cela passe par là si on veut rêver.

On ouvre le score... Puis on tremble

Si l'on fait l'analyse honnête du match, oui la victoire est belle mais n'oublions pas qu'encore une fois on s'est fait peur. Que le scénario aurait pût mal tourner. En fin de première période, Ba frappe le poteau. Cette fin de première période ressemble à ce que l'on fait souvent, on est approximatif et on fait des erreurs grossières, après avoir ouvert le score, qui nous mettent en danger.

Le début de la seconde période n'est pas beaucoup mieux avec des Niortais qui poussent. Ils obtiennent même un pénalty totalement inexistant. Heureusement, Donovan Léon part du bon côté et sort le penalty. S'en suit un but refusé pour hors-jeu, très limite.

Après ces faits de jeu, on a su dérouler et obtenir cette belle victoire.

Mais essayons de ne pas retenir que les mauvaises choses. Essayons d'être un peu positif ! Il ne faut pas toujours se montrer dur car même s’il y a des imperfections, des situations qui nous mettent en danger, il y a surtout de belles choses qui se sont passées hier soir.

Le match était difficile je trouve. Pas que les auxerrois n’était pas bon, mais le terrain n’était pas terrible et en face on avait une équipe un peu sans organisation. Cela a posé des soucis à notre équipe, car tu ne sais pas trop comment te situer. Mais on a fait le Job.

Ce qui peut nous permettre d'y croire à nouveau, c'est cette tendance à avoir inversé les mauvais signes, les mauvais coups du sort. Entre le péno arrêté, le festival de Hein, le doublé de Lloris, le but de Coeff, il manquait seulement un retourné de Bernard et on avait l'appothéose (rires).

 

Et 1, et 2, et 3... Gauthier

Vendredi c'était la Saint Gauthier et le lendemain Gauthier Lloris et Gauthier Hein nous régalent. Un hasard ? Bien sûr que non. D’ailleurs vendredi prochain c’est la Saint Benoit-Joseph et Marie-Bernard, peut-être un doublé de Quentin Bernard du coup. Ou 1 but, car il manque Marie…

Gauthier Lloris a été le sauveur, l'homme du match. Pourquoi lui et pas Dono ? Je choisis notre défenseur central parce qu'il marque deux buts donc deux fois décisif. Ensuite, il nous permet d'ouvrir le score puis de respirer en doublant la mise.  Entre les deux il y a effectivement l'arrêt de Léon sur pénalty mais si on regarde bien le match, on était en difficulté face au but adverse, dans la zone de finition. Mickaël Le Bihan n'était pas dans un grand jour, Dugimont ce n’était pas super tranchant et on avait très peu d'occasions franches, voire dangereuses.

Le fait de marquer deux buts sur coup de pieds arrêtés et de la tête, a été d'une importance cruciale dans la victoire et dans le scénario. Si on devient dangereux sur ces phases arrêtées et si nos Gauthier commencent à performer alors c'est un très bon signe. 

Lorsque la situation est bloquée, difficile dans le jeu, une équipe doit pouvoir s'en sortir sur ces phases. C'est ce que l'on a su faire hier soir. C'est assez rare pour le souligner.

Et il y a le but de Gauthier Hein, un but majestueux. Je ne peux le décrire, il faut le voir pour le savourer. Depuis janvier, je trouve Gauthier Hein en vraie progression, même s'il a des matchs où il est moins "dynamiteur", il doit gagner en constance, en régularité. S'il y arrive on aura un joueur dans la lignée de nos grands gauchers du passé (Vahirua, Diomède, ...). C'est un joueur que j'aime beaucoup.

Et même si Niort est une équipe assez faible je trouve, il faut apprécier et se dire que cela donne de la confiance au groupe. C'est un match que l'on doit utiliser pour lancer une série, pour encore plus se perfectionner car d'autres équipes vont nous poser plus de problèmes et faudra cette confiance pour l'emporter.

Je ne vais pas oublier Alexandre Coeff, qui marque lui aussi de la tête. Il a fait plutôt un bon match je trouve même s'il y a eu des passes approximatives. C'est un joueur avec lequel j'ai de l'indulgence. Il change toujours de poste et c'est difficile d'avoir des automatismes. 

Mise au point

Ces derniers temps je trouvent que la critique n'est plus acceptée. Quand j'entends JM Furlan dire des joueurs « On ne croit pas en nous », ne faut quand même pas exagérer. Bien sûr qu'on râle et qu'on critique après de faibles matchs et des erreurs qui nous coûtent trop de point. 

C'est légitime. On est supporters auxerrois, on le sera toujours et l'était même quand on jouait le maintien en Ligue 2. A chaque match on croit en eux, sinon on ne suivrait plus, on ne critiquerait plus. Critiquer n’est pas forcément négatif.

J'accorde une chose, c'est que certains sont parfois trop à cibler les mêmes joueurs. Parfois même de façon un peu déplacée à mon goût. Mais y’en a d’autres où c'est le monde des bisounours. Personne n'est le roi du monde et personne n'est à détester. 

Oui, clairement Coeff, Bernard ou même Le Bihan sont plus ciblés que Sakhi, Arcus ou d'autres. Ils payent injustement, peut-être, le fait d'être les « chouchous » du coach. Et sur le fond ce n’est pas très honnête de notre part. Le seul où vraiment je trouve le joueur pas au niveau c'est Quentin Bernard. Mais je respecte les homems, et Bernard est un super mec. Après je pense que chaque joueur est assez intelligent pour comprendre que lui a des avis sur les choix des coachs et qu'il a des joueurs qu'il apprécie plus que d'autres. Ce n'est pas pour cela qu'on manque de respect, en tout cas pour moi.

Mais Sakhi, Arcus, Lloris, Hein ont été assez mauvais parfois mais il est vrai qu'on est moins dur, moins virulent avec eux. 

Mais faut arrêter de s'opposer, parfois, entre supporters. On a le droit d'avoir un avis, on a le droit de ne pas être d'accord mais je le répète ce n'est ni le monde de bisounours, ni les ténèbres. J'essaye toujours de rester objectif, de ne pas être trop dans le supportarisme sinon mes analyses ne seront pas bonnes (elles le sont peut-être déjà me direz-vous). Il n'y a pas d'un côté des bons ou des mauvais supporters. Chacun doit se respecter.

Je n'adhère pas à certains joueurs mais je me refuse de les cibler ouvertement. Je critique et je félicite quand c'est à mes yeux mérité. 

Et pour les joueurs, le staff, je rappellerai ce qu'a dit Jean-Michel Larqué à Mbappé il y a quelques semaines « Si tu n'acceptes pas les critiques, change de métier ». Vous êtes des joueurs professionnels, vous aimez la lumière, vous aimez les louanges mais faut accepter aussi les critiques. Cela fait partit du jeu.

Je ne souhaite qu'une seule chose, c'est qu'en fin de saison on fête tous ensemble la montée en Ligue 1. Et même si ça ne se fait pas, on repartira tous unis pour encourager notre équipe et les aider à monter la saison suivante. 

Ce qui nous unis c'est le maillot bleu et blanc, cette croix de malte, ce stade que l'on ne voit plus, ces chants qui nous manquent et tout simplement de crier ensemble quand nos joueurs marquent un but. 

N'oublions jamais que peu importe qui, que peu importe quand, nous serons toujours fiers d'être auxerrois.

La Bourgogne est bleue et blanche.

Prenez soin de vous

Kev

Posté par teamkeke81 à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Bayern / PSG : Un coup de maître

téléchargement (18)

 

Crédit photo : FootMercato

Hier soir, contrairement à certains, j'ai beaucoup aimé le Paris-Saint-Germain. Oui ils ont été dominés et ont subi le jeu ainsi que les offensives Munichoises mais je ne pense pas qu'ils ont subi involontairement. 

Je reste persuadé que Pochettino a fait ce choix délibérément. Quand on met le bus, comme certains journalistes l'ont dit hier, tu ne laisses pas trois offensifs très haut. Non, ils doivent tous bosser pour défendre et protéger leur but. Je pense que le coach parisien savait que quoi qu'il arrive son équipe allait subir et que quoi qu'il arrive Neymar, Mbappé et Di Maria ne défendraient pas 95mn. 

Donc quitte à subir et perdre, autant subir et perdre en essayant de marquer des buts. En essayant de surprendre le Bayern si finalement leurs attaques sont inefficaces. C'est un choix tactique risqué mais qui quand il fonctionne, il se veut payant. Et on peut voir, que Pochettino a réalisé un "coup de maître"

J'ai entendu en avant-match "Mais pourquoi laisser Kean sur le banc pour mettre Draxler ?", ils remettaient déjà en cause les choix et la tactique du coach. Et à la fin du match certains osaient dire que le PSG avait eu de la chance de ne pas encaisser d'autres buts, tout à saluant malgré toute la solidarité de l'équipe. Est-ce que c’était vraiment de la chance ? Il y a toujours une part de chance dans le football. Mais le fait de subit était une volonté.

Hier soir, j'ai vu en quelque sorte le Liverpool de grand Klopp lorsqu’ils ont gagné la Ligue des Champions. Subir mais tuer son adversaire sur les contre-attaques. J'ai aimé le choix de Draxler qui apporte un côté plus posé que Kean, plus physique et défensif aussi. 

Pochettino n'a pas mis Kean pour deux raisons à mon avis. La première c'est son état physique, on a vu qu'il avait du mal lors de son entrée à enchainer quelques courses. La seconde c'est que si le scénario ne s'était pas déroulé comme prévu, cela lui laissait une arme offensive de premier choix, un joueur pouvant déstabiliser une défense fatiguée.

Pochettino a retenu la leçon du match retour contre le Barça. C'est-à-dire que le PSG ne sait pas gérer un résultat, ne sait pas défendre en subissant donc il a pris le contre-pied de jouer le coup à fond quitte à prendre des risques. J'espère que c'est sa réflexion et qu'au match retour il n'essayera pas de gérer le résultat. 

Le match retour sera encore plus tactique. Le Bayern devra marquer au moins deux fois pour se qualifier, tout en l'emportant. Je pense que c'est parfait pour Paris. Paris devra envoyer du lourd dès le début, imposer son physique et être tueur en contre-attaque. 

Ça se jouera au mental. Si Paris laisse espérer Munich, si Paris montre une petite faiblesse ou du doute, les Allemands vont en profiter et gagner en confiance. Il faudra un Paris costaud, solide, solidaire et efficace. Pas le même visage que contre le Barça, sinon ils sont morts. 

Reconnaissons une chose, c'est qu'heureusement que Lewandowski n’était pas là.

Les patrons au rendez-vous

Que dire du monstrueux Navas ? C'est je crois le transfert le plus rentable depuis 20 ans. Ce gardien sauve Paris de match en match. Hier, il fait une dizaine d'arrêts (je n'ai pas compté), et même si certains osent dire "ils étaient moins difficiles que contre Barcelone" mais comme m'a dit un jour un ami entraîneur des gardiens en L1 "Il n'y a pas d'arrêts facile". 

Neymar a été décisif surtout en première période sur les remontées de ballon, et pour casser des lignes sur les contre-attaques. Sans lui, la première relance était morte et tu ne marquais pas un but. Un Neymar complémentaire et qui a joué collectif, pour l'équipe. Dans ces cas-là, il est presque injouable.

A la finition Mbappé a été incroyable. Il est énormément critiqué depuis quelques temps à juste titre mais quand il est dans ces matchs, il est lui aussi énorme. Pour moi, il doit partir. Ce n'est pas Paris qui ne va pas, c'est plus la Ligue 1 qui ne lui permet plus de s'épanouir, de trouver la motivation extrême à chaque match. S'il part au Real par exemple, il devra être à 100% à chaque match car sa place ne sera pas assurée et parce que tu auras des adversaires bien plus compétitifs. 

Si on prend Benzema, son départ au Real l'a gardé dans un univers de champion. S'il était resté en L1, il se serait endormi. 

Je n'aime pas quand il fait la tronche ou qu'il fait SA star car ce n'est pas le joueur qu'il est. Il rend heureux des gosses et comme l'a si bien dit Djibril Cissé dans L'Equipe du Soir vendredi dernier, il doit faire abstraction des critiques sinon il ne s'en sortira jamais. Mais quand il est comme hier soir, tout le monde l'aime (sauf les Marseillais je crois).

Rendez-vous dans 6 jours pour le match retour.

En attendant, prenez soin de vous.

Kev

 

 

Posté par teamkeke81 à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Auxerre / Le Havre : Une histoire sans faim

téléchargement (17)

Photo : Crédit FootMercato


La trêve international, additionné au fait que notre match était le lundi avait rendu impatient les supporters auxerrois. Je lisais sur les réseaux sociaux que beaucoup de supporters avaient hâte d'être au match d'hier soir.

Pour ma part, et assez bizarrement, je n'étais pas impatient. J'étais content qu'ils jouent pour les encourager, pour renouer avec la victoire mais je n'avais pas le cœur qui palpitait. Et d'ailleurs cela m'a interpellé car ça ne me ressemble pas. Et je me suis dit "Ce n’est pas bon, si tu n'as pas d'impatience c'est qu'un truc ne va pas aller", comme si j'avais un présentiment.

Je me connais, j'en ai vu, vécu et ressenti des matchs et quand je suis comme ça, ce n'est pas bon signe. Mais j'aime toujours croire que je vais me tromper. Mais c'est rare !

Je me suis posé dans mon bureau pour être tranquille pendant que ma femme et les gosses regardaient un western "L'amour au premier regard" avec Bill Clowney et Georges Cruise... Enfin bref !

Je suis devant ma télé et là encore, pas ou peu d'émotion. J'ai du mal à vibrer, à m'emballer. Pourtant le match n’est pas dégueu. Les deux équipes cherchent à marquer, vont de l'avant mais je ne vibre pas. Je ne dirai pas que les deux équipes ont produit du beau jeu, c'était agréable mais il y avait beaucoup de déchets dans les relances, dans les transmissions et puis peu de frappes. 

Ça sentait ce match du lundi où t'as été bossé, ce qui t’empêche de penser au match du soir et qui finalement t’enlève toute l'adrénaline du match, elle n'est pas montée comme d'habitude. Un truc sans goût, sans saveur. Et puis sans public, ça te donne envie de regarde Guatemala / Pakistan en curling. 

Déjà que nous, amateur, on ne peur plus jouer ou entraîner, là tu ne ressens rien.

Dans le dernier 1/4 d'heure de la première période Auxerre a pris l'ascendant, Le Havre arrive moins à se projeter vers l'avant. Autret récupère un ballon, réalise une passe merveilleuse pour Dugimont qui ouvre le score (1-0). Voilà, là j'ai une émotion. Je suis content, ça y est je me sens vivant. Je frappe dans mes mains. Je croyais que j'avais été mordu par un lapin de Pâques zombie le matin tellement j'étais mort de l'intérieur.

Ma fille vient me voir "Alors ?"

- Ils gagnent 1-0

- Ah ben c'est bien, ils vont gagner

- Hou, attention ! On n'est tellement bon qu'on est capable de se mettre dans merde tout seul.

Et bim ! Vous l'avez vu venir mon cabinet de voyance au fond de ma cave pour prédire l'avenir ? Je sais j'écris n'importe quoi mais j'ai mangé deux salades vertes à 23h pour digérer un peu le match. Du coup, je ne suis pas bien, je ne mange jamais de légumes après 9h du matin. Une intoxication à coup sûr.

Sur la première période, le nul aurait été équitable mais on finit mieux et l'ouverture du score nous récompense. J'ai trouvé très sévère l'arbitre sur le jaune de Jubal. Avec son jeu, cela l'a empêché d'aller au duel totalement, ça nous a clairement pénalisé. Du coup, il n'est pas loin de l'expulsion avec ses fautes grossières. Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi Coeff ne va pas au duel à sa place ? Jubal à un jaune, pourquoi prendre des risques ?

Et puis même si l'arbitre siffle des fautes justifiées, les havrais me rendent dingues à pleurer tout le temps. L'arbitre tombe dans le panneau à chaque fois.

En première période, Sakhi, Hein et Arcus sont à côté. Le côté droit est inexistant et Sakhi à beaucoup trop de déchets depuis plusieurs matchs. A-t-il déjà la tête ailleurs ? Où veut-il montrer qu’il a le niveau Ligue 1, ce qui le fait déjouer.

Penalty : Dupont et Dupont

Dès le début de la seconde période on sent les auxerrois à côté. Ils sont restés aux vestiaires. On ne propose rien. Les duels on ne les gagnent plus, on n'arrive plus à trouver les attaquants. Je me dis qu'il faut tenir, serrer les fesses le premier 1/4 d'heure et les Havrais vont s'essouffler et on reprendra notre rythme.

Mais voilà, à la 52ème, Thiare se faufile entre Jubal et Coeff, Coeff le touche, Thiare tombe. Péno logique ! Putain mais qu'est-ce qu'on est nul. On se fout toujours dans la merde tout seul. Tout seul, ce n'est pas l'adversaire, c'est nous. On est l'équipe de Ligue 2 qui avons perdu le plus de points après avoir mené au score, ce n’est pas un hasard.

Alors même si je n’ai rien contre Coeff, qui le pauvre fait ce qu'il peut, cela n'empêche que quand ce n’est pas lui, c'est Bernard. C'est Dupont et Dupont dans Tintin. C'est un truc de fou. Soient-ils sont poissards et vite "sortez-les de là", soit ils ne sont pas bon et "ben sortez-les de là aussi". Non je rigole. J'ai plus de doute, et de colère après JM Furlan. 

Pas qu'ils les mettent, mais qu'il s'obstine à jouer toujours de la même façon, de faire toujours les mêmes erreurs, de toujours se mettre en difficulté. Au-delà des joueurs, c'est tactiquement, sur le choix des titulaires, sur les choix des changements, sur sa COM ou sur sa manière hier de gérer le match sur le banc qui me gave.

Cela fait des mois qu'on est à l'envers sur un tas de domaine. Je le pense depuis un moment, même si je ne dis rien. La 5ème place, si on ne l'a pas, elle est pour lui. C'est lui qui nous plombe. Alors certains diront "Oui mais on est 6ème, on n'a pas vécu ça depuis la descente". Désolé mais on est juste 6ème. Le jeu que l'on voit depuis janvier "ne me fait pas bander" comme aime si bien dire le coach. 

En début de saison, il avait son 12ème homme qu'il faisait rentrer à chaque fois, Ndom. A chaque fois ou presque on se faisait remonter. Puis depuis janvier, c'était Fortuné qui ne met pas un pied devant l'autre. Il y a fallu malheureusement que les deux se blessent pour ne plus les voir entrer. 

Et puis excusez-moi, toujours être dans les médias, être grand sourire, etc... Je le pense, ça nous pénalise. On nous voit, donc on veut nous battre. Point. Plus tu es visible, plus on veut te tirer dessus. Pour dire, il passe même dans "L'Equipe d'Estelle" régulièrement. On peut parler d'un tas de choses. Je ne veux pas trop accabler les joueurs, on dit toujours que l'équipe est à l'image du coach.

Quand je vois hier, son attitude sur le banc, assis, le nez dans sa doudoune et qu’il ne remobilise pas ces joueurs, ça me rend fou. Putain, mais là vas-y encourage, pousse-les à aller de l'avant, ou gueule. 0 point ou 1 point qu'est-ce que ça change ???? Y’en a marre de se trouver toujours des excuses.

Si ce n’est pas l’environnement, c’est le terrain, si ce n’est pas le terrain, c’est l’arbitre, etc… A un moment faut assumer, y aller et puis on assume. On se plante, on se plante. C’est une honte de reconnaitre qu’on a été mauvais ? Ce n’est pas l’arbitre qui nous fait perdre hier, c’est nous.

Si je reviens sur la seconde période, on mérite de perdre. A aucun moment on ne mérite de gagner. Le péno est justifié, le non péno sur Dugimont est justifié. A la place de Dugi je joue le coup mais faut être honnête il n’y a pas faute. Le Havre a été beaucoup plus entreprenant que nous. 

Cependant, l'arbitre a été trop complaisant sur les cris ou les simulations des Havrais. Ils ont passé plus de temps au sol, que sur leurs deux jambes. Et puis Bonnet, quel chieur ! Il pleure, il vient se mêler des trucs qui ne le concerne pas. Mais il en faudrait un ou deux des comme lui, des styles comme Cahuzac qui vont un peu déstabiliser l’arbitre ou l’adversaire, rentrer dedans, aller à la guerre à chaque match. On est trop lisse.

Tout ça, ça fait chié. On ne va pas se mentir, finir 5ème c'est quasi terminé. On a 6 points de retard sur le 4ème et 5ème, il reste 21 points à prendre. Tout est possible et on va dès samedi être derrière l'équipe, comme on sera derrière l'équipe dans 3 semaines et dans 15 ans. 

On va continuer d'y croire car nous sommes comme ça mais l'accumulation des déceptions commencent à être pesante. Certains joueurs se plaignent de la critique, le coach n'a pas l'air d'apprécier cette mini pression que le peuple auxerrois met parce que l'on veut retrouver l'élite et que l'on croit en eux. Mais c'est la vie de joueurs, de coach, faut changer de métier sinon. La remise en question est aussi importante. Et je n'en vois pas beaucoup depuis 1 an et demi.

Comment y arriver quand notre attaquant, sur son Instagram, ne voit que par son but quand son équipe n'a pas gagnée et qu'il poste des vidéos régulièrement de son passage à Nice. J'ai l'impression qu'Auxerre il s'en fout. Qu’il est là pour ses stats, pour se relancer, retrouver un club de L1 et après Auxerre, ça sera merci et basta. Je ne sens pas l'amour du maillot ou juste le plaisir d’être là. Pourtant, les supporters l'ont toujours soutenu. C'est ce genre de détail qui peut enlever une certaine motivation, de se dire que "ne pas monter, ce n’est pas si grave". Comment y arriver dans ces conditions ? 

Si on veut y arriver, chaque détail compte. Comme toutes les piques du coach depuis son arrivée, ça le dessert. Va à Marseille, tu es obligé de vivre avec l'environnement, d'avoir l'amour du maillot. Alors Auxerre ce n’est quand même pas bien violent !

J'aimerais que sur ces 7 derniers matchs on voit des chiens sur le terrain, qu'on prenne des risques, qu'on tente des choses. On a quoi à perdre ? Ça ne fonctionne pas avec cette méthode, tentons des trucs. Car là j'ai l'impression qu'on n'a plus les crocs, depuis plusieurs match c'est " une histoire sans faim".

Il va falloir parce qu'avec la blessure de Bibi Touré, cela nous enlève le poumon de l'entrejeu. 

La déception va passer et dans quelques heures je me projetterais sur le match de samedi. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai déjà le cœur qui palpite. 

Cela ne reste que du foot.

Prenez soin de vous

Allez l'AJA

La Bourgogne est bleue et blanche.

Kev

 

Posté par teamkeke81 à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Le foot amateur : N'oubliez pas, sans amateurs il n'y a pas de pros !

téléchargement (16)

Voilà, c'est fait, le COMEX a décidé hier que le foot amateur jusqu'au National 3 ce serait « Saison blanche ». Ho, la surprise ! Personne n'en doutait, c'était juste une question de temps.

Mais pourquoi ne pas l'avoir annoncé avant ?

Déjà, tout simplement, il y avait les élections à la FFF. Si M. Le Grëat avait annoncé avant les élections la « saison blanche », ces deux concurrents (Moulin et Thiriez) auraient utilisé cette décision contre lui dans la course à la présidence. Ce sont des hypocrites car ils auraient fait pareil.

Je rejoins le sentiment de presque tous les joueurs, de tous les éducateurs / coachs, arbitres, parents, dirigeants, présidents qui pensent que le foot amateur est délaissé, voire abandonné. Se cacher derrière les « décisions gouvernementales » n'est pas digne de nos dirigeants, de notre président de la Fédération.

A quel moment on les a entendu défendre nos positions ? Notre football ?

A quel moment il a défendu le fait que les clubs amateurs toujours en lice en coupe de France méritaient des dérogations pour s'entraîner ? Jamais.

A quel moment il a parlé de solutions ? D'aides réelles et pas du matériel ? Jamais.

Ce Monsieur qui a été président de l'En Avant Guingamp alors même pas encore en L2, qui avait prévu au début qu'il ne ferait qu'un seul mandat (je n’y ai jamais cru), se fout royalement du foot amateur. C'est lui comme la majorité de ces collaborateurs. Ils ont la bonne place… Planqué.

Je rappelle que sans amateurs, il n'y a pas de pro. Qui forme les joueurs de l'Equipe de France ? Ce sont les clubs amateurs, ce sont les bénévoles qui font parfois 50km pour réaliser des entraînements deux fois par semaine, plus les plateaux ou les matchs du samedi. Evidemment, sans toucher 1 centimes de compensation. 

Malheureusement, quand je prends l'exemple de mon club, avec tout ça on va avoir 7 éducateurs (7 bénévoles) qui arrêtent. Car certains ont eu leurs horaires de boulot modifié avec le confinement ou le couvre-feu, ou qu’ils ont un ras-le-bol, ou ils ont compris que c'était bien de rester avec maman et les enfants, ou que financièrement ils ne peuvent plus être bénévoles c'est trop couteux.

Est-ce que nos dirigeants s'en rendent compte ? Bien sûr que non. Ils vont nous pondre de trouver des sponsors. Ok, on est débile. Quelle enseigne aujourd'hui va donner de l'argent ou faire un jeu de maillots à une association qui ne joue pas et ne donne aucune visibilité à son entreprise ? 

Les clubs ne peuvent pas prévoir de tournois, de buvettes pour faire entrer de l'argent. Sans parler des parents qui demandent un geste ou le remboursement total de la licence car cela fait 1 an et demi que leurs enfants ne font rien. Ou presque. Et venez pas me dire « Ben vous avez la possibilité de vous entraîner ». Celui qui me sort ça, n'a jamais joué au foot alors.

On s'entraîne pour quelle finalité ? Il n'y pas de carottes, pas de matchs, pas de moyens de juger nos efforts, nos progressions. Un joueur / joueuse vient pour se faire plaisir et se faire plaisir c'est dribbler, s'opposer et faire des matchs. La beauté de notre sport.

Moi qui suis éducateur, qui a gardé deux séances par semaine car je suis en invalidité, j'essaye de garder mes joueurs motivés pour venir. Je leur explique tout l'intérêt de continuer, que l'on bosse pour la saison prochaine mais on a tous perdu des gamins en cours de route. Même plus de nouvelles. Ils préfèrent aller au City où ils font des matchs sauvage alors que nous, on n'a pas le droit.

Et je suis un chanceux car mon groupe adhère encore, est présent. Je navigue entre 14 et 22 joueurs. J'ai une réelle chance mais d'autres ne l'ont pas. Certaines catégories, l'éducateur ne peut plus proposer de séances car ces horaires ont changé. De ce fait, plus que 4 enfants s'entraînent dans la catégorie (on leur a proposé cette solution) du dessus sur 14 gosses. C'est normal ?

On laisse les écoles ouvertes où le virus circule activement, où il y a de la contamination. J'en suis le premier témoin. La classe de mon fils a fait une sortie dans un musée (eh oui ce n’est pas interdit mais déconseillé). Résultat ? 12 camarades positif et sa maitresse au variant anglais. Heureusement, lui, n'y est pas allé (on fêtait mes 40 ans). C’est normal ? Ils prennent le bus, vont faire une sortie alors que la situation est difficile et bim Covid. On marche sur la tête.

Mais nous dans le foot, en extérieur, on ne peut pas jouer normalement. Un de mes joueurs a été positif au Covid dans sa classe en section sportive. J'appelle l'ARS pour savoir si je suis considéré « cas contact » car je suis une personne à risque. Réponse : « Non monsieur, vous faites un sport en extérieur. Vous avez porté le masque et en plus on considère cas contact lorsque vous êtes pendant au moins 15mn à côté d'une personne dans un lieu clos ». Sans déconner. Si on considère dans ces conditions que je ne suis pas cas contact, expliquez-moi pourquoi on n'a pas le droit au contact ? S'il faut 15mn en lieu clos à côté de la même personne. Au foot ce n’est pas le cas. Enfin bref on marche sur la tête.

Qui nous a défendu ??? Alors pour aller quémander des sous au gouvernement ou à Canal pour les conneries de nos dirigeants avec Médiapro il y a du monde. Mais pour nous, y'a personne. Nous sommes des petits, des gens qui ne servent à rien à leurs yeux. Et puis en septembre lorsque le nombre de licenciés vont radicalement baisser, ils vont pleurer, augmenter les cotisations pour compenser la perte financière au lieu de piocher dans les primes des pros ou leurs comptes, voire leurs salaires de dirigeants si bien rémunérés. 

Mais le problème va leur revenir à la gueule comme un boomerang un jour pas si lointain. Parce que ces jeunes ne seront pas prêts pour le haut niveau. On va former des joueurs qui auront un retard énorme et finalement on aura des équipes françaises encore plus à la rue et je ne parle même pas de l'Equipe de France. Alors peut-être qu'ils s'en foutent car ils prennent la crème de la crème mais il ne faut pas rêver si tu prends 16 stagiaires en centre de formation pour en sortir 1 ou même 0. Tu perdras de l'argent et le système ne sera pas viable.

Et maintenant que c'est saison blanche, certains ne viendront plus sur les terrains, on ne les reverra plus. Vont-ils reprendre sachant que la probabilité de refaire une saison blanche est non-négligeable. Car il va falloir y réfléchir sérieusement. C’est bien beau de faire jouer 2 matchs de championnat en septembre alors qu’il fait beau et prévoir des matchs chaque semaine en novembre / décembre / janvier alors qu’on a en plus les intempéries.

Mais qu'en est-il pour les championnats jeunes ? Je vais prendre mon exemple.

J'avais les U14 en Régional 1 cette saison. J’ai un groupe humainement génial. Ils avaient mérité de jouer à ce niveau, qui est exceptionnel pour un club comme le nôtre. Là, que va-t-il se passer ? Est-ce que la catégorie U14 reste en R1 mais on sacrifie le mérite de cette génération ? Ben oui les U14 vont devenir U15 et ne pourront pas jouer en U14 Régional mais en U15 départemental. Du coup on va perdre des joueurs.

Ou est-ce que l'on fait basculer la génération en U15 R2 ou R1 pour que cette génération joue là où ils devaient jouer cette saison ?

Si on prend la première solution, notre club n'a pas le nombre de joueurs suffisant et pas le niveau. Si on prend la seconde solution, qui montera en U14 Régional, ça sera aux Districts de décider. Je trouve que l'on doit laisser les joueurs rester avec leurs coachs et leurs générations. Evidemment les gros clubs s'en foutent, ils ont des équipes au niveau régional dans toutes les catégories donc le gamin qui était U14R1 va basculer naturellement en U15 ou U16 R2 ou R1. Mais là encore, est-ce qu'on va choisir d'écouter le haut du panier ou la base ?

Nous sommes tous liés. Sans la base il n'y a pas de sommet. Réfléchissez-bien à cela. Tous les grands monuments et les principes s'appuient sur une base solide...

Et je le répète sans amateurs, il n'y a pas de pros.

Prenez soin de vous.

Bises

Kev

Je ne suis pas une salope : Ne laissons rien passer

téléchargement (15)

Depuis hier (dimanche 21 mars 2021), et depuis ce documentaire réalisé par Marie Portolano #JeNeSuisPasUneSalope #JeSuisUneJournaliste Pierre Ménès est la cible des réseaux sociaux. Pourquoi ? Car dans un premier temps Canal + a décidé de couper certaines parties où justement Pierre Ménès a des propos choquants et est interpellé par la journaliste sur un évènement précis.

Il y a quelques années, il aurait soulevé la jupe hors antenne de Marie Portolano, devant tout le public présent au CFC et où le public aurait vu son string. Depuis, des images le montrant entrain d'embrasser deux journalistes il y a quelques années (Francesca Antoniotti et Isabelle Moreau) sans leur consentement sont reprises par tous les médias. D’ailleurs Francesca Antonietti a déclaré ce soir « j’ai pris cela pour une humiliation ».

Monsieur Pierre Ménès, dont on a vu la séquence entière dans TPMP, explique qu'il serait capable de rafaire la même chose aujourd’hui. Sur le plateau, il dit le regretter et qu'en 2021 on ne peut plus rien dire ou faire. Qu'il y a 5 ou 10 ans « ça passait crème ». Comme si c'était normal. Ce n'est pas parce que personne ne dit rien ou se révolte que ce soit normal.

Il ne s’est pas présenté en victime... Enfin si, au début en expliquant que sa femme était insultée, lui aussi, qu'il ne se souvient pas de la scène de la jupe car c'était son dernier jour d'antenne et qu'il « n'étais pas dans son état normal ». Donc il dit dans un premier temps qu'il le referait puis te dit qu'il n'était pas dans son état normal. Il nous prend vraiment pour des cons.

Admettons qu'il n'était pas dans son état normal. Moi j'ai connu la grave maladie (je suis encore malade). J'ai connu être dans un état « pas normal » et j'ai connu être sur mon lit de mort. En 2016, je sors d'une opération très lourde de mon Crohn. 4 jours après rien ne va. Je ne m'en rends pas compte mais ma femme et ma mère présentent ce jour-là m'ont expliqué que je n'étais pas dans un état normal. Je crevais de chaud alors que les fenêtres étaient grandes ouverte, qu'on était au mois de janvier et qu'il faisait 3 degrés. Dans la soirée, on m'a transféré en urgence dans une autre clinique où j'ai fait un choc septique, péritonite puis je suis tombé dans le coma avec une chance sur 10 de me réveiller. A aucun moment, je n'ai eu dans la journée un comportement sexuellement déplacé. Je n'ai pas mis de mains aux fesses aux infirmières. Il ne faut pas non-plus déconner. Sachant je le répète qu'il a dit « Je le referai » donc c'est dans sa nature, point.

Ce qui me choque, c’est qu’il n’y a eu aucune réaction de la part de Canal+, de Hervé Mathoux et bein d’autres. Pour virer des humoristes et des journalistes défendant un humoriste, canal dégaine. Là, pas un mini truc. Nada. Ce qui me choque, c'est que le jour de la jupe ou du baiser, qui a pris la défense de Marie, Francesca ou Isabelle ? Je ne comprends pas. Ho les mecs, si on faisait ça à votre sœur ou à votre mère vous réagiriez comment ????

C'est une honte ! C'est à gerber. Je rigole comme un idiot, je ferme les yeux de façon malsaine, en revanche tu ne touches pas aux femmes de ma vie. Certains ont des filles ????

Et la parole est ouverte, plusieurs journalistes parlent depuis quelques heures. Et elles ont raisons. Et nous, hommes, devont nous élever contre ça. 

Mon père était un macho mais j'ai toujours été très proche de ma mère. Elle m'a, à l'adolescence, expliqué comment me comporter avec les filles. Les écouter, les protéger, faire attention à elles comme la plus belle chose du monde. Et elle avait raison. J'ai un respect infini pour les femmes. 

Je l'ai toujours dit « J'aime les femmes ». Je ne suis pas un coureur ou un dragueur. Non, je suis marié depuis 10 ans et je suis toujours heureux avec ma femme. Mais j'aime les femmes car elles sont belles, souriantes et que sans elles, on ne serait rien. Elles nous bonifient. C'est peut-être cliché mais tous les hommes cherchent LA femme de leur vie. Evidemment les femmes également mais elles sont plus intelligentes, savent se passer de nous. Nous ? On ne peut pas se passer d'elles, et soyons honnête notamment avec ce que l’on a dans le caleçon qui nous rappelle parfois à nous sexuellement. Nous sommes plus obsédés faut l’avouer.

Je ne suis pas hypocrite. C’est ce que je pense.

Alors certaines féministes diront « On n'a pas besoin d'être protégé ou aimé » et gnagnagna... Ok, vous avez raison mais aimer les femmes, c'est aimer SA femme, sa mère ou sa sœur. Si tu agresses l'une d'entre elles, tu agresses celle qui t'a donné la vie. Arrête de réfléchir, enfin si, tu réfléchis avec ta b....

Le combat doit persévérer

Alors aujourd'hui on parle de ça mais demain ça sera oublié. Je ne l'espère pas mais je pense que ça sera le cas et il ne faut pas. Nous, les hommes devont en premier nous révolter. Nous positionner et défendre nos collègues, amies ou même ennemies contre ça.

J'ai été directeur d'un centre où j'avais 17 filles, 17 animatrices sous ma responsabilité. Pas 17 gonzesses, pas 17 meufs, 17 animatrices. J'aurais pu faire le beau, mais non. Je suis professionnel et ce n'est pas ma façon de faire ou de penser. Oui, il y a eu des blagues graveleuses mais toujours avec des animatrices avec qui on savait que c'était pour rire. Et d'autres ben, on rigolait autrement ou on ne rigolait pas.

Je ne suis pas d’accord avec Pierre Ménès quand il dit qu’on ne peut plus rien dire. C’est faux. Mais il y a une différence entre être lourd, entre se faire rire et faire l’autre en face, et être sur la même longueur d’onde. Il y a des choses interdites et s’il ne l’a pas compris encore aujourd’hui c’est qu’on l’a mal éduqué.

Le respect, toujours le respect.

J'ai écouté attentivement Anne-Laure Bonnet qui explique qu'il y a un stéréotype de femme à l'antenne mais elle a 1000 fois raison. Peut-être que je suis idiot mais il n'y a que de très jolies filles. Quoi que « Jolie » c’est subjectif selon l’œil de chacun. Soit en école de journalisme il n'y a que des jolies journalistes, soit c'est un choix éditorial. Je pencherais pour la seconde. Anne-Laure Bonnet explique également que ces journalistes sont majoritairement blonde, c’est pas faux (pas comme Perceval dans Kaamlott). 

A un moment, je le dis ouvertement, j'en avais marre de voir que des filles à la télé pour le sport. Pas que je voulais des garçons mais je voyais des journalistes toutes les plus jolies les unes que les autres. Et je me disais « mais merde ce n’est pas possible elles sont prises pour leurs qualités ou leurs physiques ? ». Je ne remets aucunement en cause leur professionnalisme, au contraire. Mais je trouvais ça bizarre, pas une seule fille enrobée par exemple. Comme si mettre une fille devenait obligatoire, comme si c’était mieux. Non, ce qui est mieux c’est d’avoir des gens compétents. Homme ou femme, blonde ou brun, grand ou petit, borgne ou chauve.

En plus, entre nous, il y des journalistes ou des intervenants hommes qui sont d’une nullité absolue... Mais ils ont une grande gueule comme Pierre Ménès ou Gilles Favard. A quoi ils servent dans l'analyse du foot ? A rien. Un mec comme Jean-Denis Coquart était génial. Mais non, il ne gueule pas, ne menace pas,... Ne fais pas le buzz. J’ai défendu Stéphane Guy pour son licenciement abusif mais il était très mauvais.

Je ne suis pas fan par exemple de la journaliste de Bein, Vanessa Lemoigne. Je n'étais pas fan de Anne-Laure Bonnet et depuis Téléfoot, j'ai changé d'avis car je la trouve très empathique avec une idée de la bonne humeur et du karma positif que j'apprécie. Toujours souriante. Elle doit avoir le visage de Dante gravée dans sa tête, ce qui la fait rayonner (d’après un humoriste que canal ne prendra pas, trop insolent).

Le combat ne doit pas s'arrêter. Il faut arrêter avec ces non-dits, il faut parler, faire bouger les choses et pas que dans le journalisme. Et de façon générale, on doit se battre pour plus de valeurs humaines. Ce n'est pas parce qu'en 2021 on n'accepte plus la main au cul, qu'en 2016, 2011 ou 1745 que c'était mieux. Non, c'était tout aussi inacceptable... Bon 1745, on n’a personne pour en témoigner mais bon...

Je ne sais pas ce que l'on peut faire pour que cela ne reste pas impuni et que cela reste d'actualité. Mais quand on voit que dans des émissions de sport où les hommes sont majoritaires et que le sujet n'ai même pas évoqué, il doit y avoir un gène que des choses soient dévoilées.

Dans ces temps difficiles, il est important d'être solidaire, de montrer des valeurs humaines hors du commun. Faisons de notre société quelque chose de beau et de positif. Mettons les casses bonbons, les râleurs, les misogynes, les racistes, les Zemmour, les homophobes, les jaloux, les haineux dans un panier pour ne plus qu'ils aient de pouvoir.

Je voudrais finir, pour dire, comme certaines journalistes l'ont signalé que beaucoup d'hommes et de femmes sont très bien, respectueux. Ne faisons pas de généralité.

Prenez soin de vous, je suis avec vous dans votre combat qui n’est pas que féminin…

Force à vous les filles et si jamais vous avez besoin d'un stagiaire pour vous venger, sachez que je peux mettre des jupes.

Bises

Kev

 

AJA / Paris FC : 1 point d'honneur

téléchargement (14)

Birama Touré homme du match pour moi

(Crédit photo Ligue 2.fr)

Tout le monde souhaitait prendre les 3 points. L'AJA car cela permettait de reprendre la 5ème place et le Paris FC car cela leur permettait quasiment de nous éliminer de la course aux barrages.

Seulement, quand ça ne veut pas, et bien ça ne veut pas. Les attaquants des deux côtés ont vendangé un nombre incalculable d'occasions. Nos attaquants deviennent de vrais bourguignons pour le coup. A noter qu'il y a eu très peu de tirs cadrés (2 de chaque côtés).

Malgré cela, j'ai vu un match très agréable. L’équipe à mis un point d’honneur à dominer, à ne pas se laisser manger mais surtout à montrer qu’ils étaient toujours dans le coup.

Sur la première période, l'AJA a réellement dominé son sujet mais avec la difficulté de pouvoir se mettre en bonne position de frappe. La défense de Paris était bien en place, il y avait toujours un joueur pour gêner, contrer les offensives auxerroises.

On a manqué parfois de justesse technique dans certaines passes et un peu d'instinct je trouve. On ne frappe que très peu de loin, on cherche constamment à donner le ballon. Comme si on doutait de notre capacité à cadrer à longue distance. L'exemple est l'occasion d'Arcus qui fait un boulot monstre côté droit, il entre dans la surface, attend et donne mais trop tard. Alors que la frappe en première intention était je pense la bonne option.

Ce sont ces détails qui ne nous permettent pas de claquer. Avec en plus un Dugimont pas très bon, pas très inspiré hier après-midi. Une journée sans comme on dit. Cela arrive.

En seconde période, les débats ont été plus équilibrés. Un peu de "houra football" avec des contre-attaques de gauche à droite sans pause. Chacun a voulu mettre KO son adversaire. Mais on en revient à ce manque d'efficacité.

Puis Paris a préféré reculer dans le dernier 1/4 d'heure et jouant le 0-0, tout en espérant poser un contre pour nous achever sur le fil. On n'a pas su mettre CE petit but qui aurait récompensé cette belle partie de nos auxerrois.

J'ai aimé le rythme imposé par l'équipe, j'aimé qu'on joue plus haut ce qui a permis à Le Bihan d'être plus proche du but et de pouvoir s'offrir quelques opportunités. Et lorsqu'il décrochait, Dugi et Hein écartaient et prenaient la profondeur. 

Est-ce que le retour de Mathias Autret coïncide avec le bon match de l’équipe ? Peut-être. En tout cas il fait un bon retour.

J'ai beaucoup aimé Birama Touré hier. Il a récupéré un nombre de ballon, c'était impressionnant. Pour moi, c'est l'homme du match même si Carlens Arcus a également été très bon. Il a été indispensable à la récup, sur les premières relances et pour cassé le jeu de l'adversaire lors des contre-attaque parisienne.

Jubal (homme du match par Bein), Arcus, Touré, Autret ont été au-dessus.

Après j'ai moins aimé Bernard, Léon sur le peu qu'il a eu à faire, Dugi et Sakhi.

Bien sûr que l'on aurai préféré la victoire mais ce point doit permettre de relancer la machine. De s'appuyer sur le contenu, sur le rythme et continuer de travailler les automatismes ainsi que la finition. Il reste 9 finales pour s'offrir un espoir, pour s'offrir une carotte qui nous emmènerait en Ligue 1. Tout reste possible.

Et si le résultat d'hier, était un honorable point mais surtout un point d'honneur pour la fin de saison nous permettant de chiper cette 5ème place ? Ce point qui ferait la différence…

Bravo à Jean-Marc Furlan pour ce mea-culpa suite à sa déclaration d'il y a 15 jours.

On continue comme ça. Nous sommes tous derrière vous les gars.

Allez l'AJA, la Bourgogne est bleue et blanche.

Prenez soin de vous.

Kev

Posté par teamkeke81 à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

PSG / Barça : Le FC Barcelone et Navas régalent

téléchargement (13)

Avant le match tout le monde, ou presque, se disait "Pour Paris c'est gagné. Comment CE Barça peut renverser la situation ? Et puis y'a déjà eu le 6-1 puis Manchester, jamais ça n'arrivera une troisième fois". Eh ben quand tu vois la première période, tu te dis que nous sommes bien idiots de penser ce genre de choses. Le foot est tellement une science inexacte. Heureusement que la VAR donne des pénos imaginaire, que Dembélé a tout raté et que Navas a été énorme encore une fois.

La faute sur Icardi, c'est une blague ? 1. Lenglet ne fait pas du tout exprès. 2. Icardi, à aucun moment il peut avoir le ballon, jamais. La VAR ça tue le football. 

Mais le pire, c'est comment Paris peut-il jouer comme ça ? Que tu attendes, que tu laisses le ballon à l'adversaire car ce n'est pas à toi de faire le jeu. Ok, je comprends, j'aurais fait pareil. Mais quel manque d'agressivité ! Quel manque d'analyse tactique ! Icardi n'a servi à rien. Il n'a jamais été trouvé en point de fixation pour faire remonter ton bloc et faire dédoubler tes latéraux. Si tu joues la contre-attaque met Mbappé en pointe. Tu joues sur sa vitesse.

Et comment ne pas appuyer sur Mingueza complétement à côté du match et à la limite du rouge ? 

J'espère que le résultat du match aller à fait déjouer le PSG car sinon ils étaient morts et ça serait inquiétant. Est-ce que c'est un excès de de confiance ? Ou simplement que le Barça a trouvé sa formule 3 semaines trop tard ?

Cependant le Barça, chapeau. Ils ont mis du rythme, ils ont pris des risques en jouant très haut. Griezmann a fait un énorme match, Messi également, De Jong ça été le patron derrière. S'ils continuent à jouer comme ça, cette équipe va être horrible à jouer jusqu'à la fin de saison. En revanche Dembélé, il doit faire 10 fois mieux. 

Une seconde période à sens unique

La seconde période a été la confirmation de la première. Un match à sens unique. Le Barça a tout dominé et le PSG a eu peur. Ce qui a manqué au FC Barcelone c'est l'efficacité. Il manque un très très grand avant-centre pour mettre encore plus de danger dans les derniers mètres. 

J'ai beaucoup aimé le match d'Antoine Griezmann qui a été très mobile. Il a décroché, proposé des autres solutions que Lionel Messi, il a trouvé des changements de côté que lui seul a trouvé.

Cependant, De Jong défensivement il est monstrueux. Incroyable ! J’ai cru voir Franck Verlaat ou Laurent Blanc 25 ans plus tard.

Côté PSG, que dire ? Ok, ils sont qualifiés et tant mieux. Mais dans le jeu ça été plus que pauvre. Maintenant faut voir comment ils ont préparé le match. Est-ce que c'était "On défend, on ne se croit pas qualifié, on ne reproduit pas les mêmes erreurs que dans le passé. Ça sera peut-être moche mais la qualif est plus importante" ou est-ce que cela n'était pas voulu et qu'ils ont été surpris par le Barça ? 

Maintenant si on essaye de voir les choses de façon positive pour le Paris-Saint-Germain c'est qu'ils sont qualifiés et que ce sont dans ces matchs plus difficile où la solidarité prime que peut naitre un groupe...

On verra tout ça lors du prochain tour. Mais on a tendance à dire que pour l’emporter il faut un très grand gardien et un très grand buteur… Navas, Mbappé…

Félicitations au PSG, et merci au Barça pour avoir eu l'envie et l'abnégation de vouloir gagner.

Prenez soin de vous

Kev

Posté par teamkeke81 à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Présidence de la FFF : Le foot amateur dans la mouise...

téléchargement (12)

Les élections à la présidence de la FFF sont dans quelques jours. Trois candidats. Monsieur Moulin, Monsieur Thiriez et Monsieur Le Greät.

Si je donne mon sentiment c'est que la moins pire des solutions serait le président actuel, Monsieur Le Greät. Voici mon avis sur les candidats, ce qui reste comme à mon habitude, un humble avis.

Monsieur Michel Moulin :

Dans son parcours, il a été directeur sportif au Red Star (1999-2001), à Istres (Pas de dates exact), Conseiller sportif au PSG (avril 2008 à mai 2008), conseiller sportif à Alforville (2008) puis au Mans (2010).

Voilà son cursus sportif.

Son fait d'arme est d'avoir dans ses soutiens, Fabien Barthez. Mais également de déclarer que s'il devient président de la FFF, le sélectionneur devra suivre ses instructions et rappeler Karim Benzema. 

Déjà rien que cela c'est n'importe quoi. On va avoir un président qui fait coach aussi ? Cela promet un beau bordel lorsque Deschamps va claquer la porte et que l'on va repartir avec "chacun fait ce qu'il veut" et vive les histoires chez les bleus. 

Comment être président de la FFF en fonctionnant comme ça ? Un peu comme un dictateur, non ?

Et pour moi comment peut-il être crédible aux yeux du monde amateur ? Il arrive d'où ? Il a fait quoi réellement dans le foot ? Il était où ces derniers mois pour défendre la D2 féminine ? La National 2 ? Le monde amateur qui est à l'arrêt depuis novembre ?

Un mec de la haute pour faire quoi ? Avoir un statut ? Avoir une rente ? 

Je ne suis pas du tout convaincu par lui. 

Chance d'être élu : 10%

Monsieur Frédéric Thiriez :

Alors là c'est la personne au plus grand foutage de gueule de cette année. Un culot incroyable d'annoncer qu'il va défendre le foot amateur. Le mec à lynché Luzenac, tout fait pour pas que le club occitan joue en Ligue 2 et il va nous faire croire qu'il va défendre le foot d'en bas.

Autre arnaque de communication. Il annonce Tony Parker, Jo Tsonga et d'autres. Mais les gars ne sont pas au courant. Il ose ensuite dire qu'ils ont subi des pressions pour ne plus être nommé dans sa liste. Pipot et Mollot font du ski... Heureusement que le ridicule ne tue pas.

En aucun cas il est crédible. Depuis qu'il a quitté la présidence de la Ligue avec ce scandale Luzenac, à quel moment il travaillé pour le foot ? Quand je dis travailler, c'est au moins essayer de le développer, le défendre ? 

Je ne m'en cache pas, je ne l'aime pas. C'est un arriviste qui pense qu'à ses avantages et qui se fout royalement du bien être des footeux et des bénévoles. 

Si les amateurs votent, son score ne volera pas haut mais on sait que ce sont les politiciens du foot qui voteront. Avec copinage et leurs propres intérêts.

Chance d'être élu : 30%

Monsieur Noël Le Greät :

Je n'ai pas grand-chose à reprocher au président mais j'ai tendance à penser que lorsque les mandats s'additionnent et en plus que l'âge de la personne est avancé, on ne va pas évoluer beaucoup. C'est ça qui me dérange. 

Noël Le Great à 79 ans, va-t-il avoir la capacité de tenir son poste à 100% ? J'ai un doute. Mes grands-parents ont 82 et 83 ans, des âges pas très loin de Monsieur Le Greät. Je vois bien que c'est difficile, que leurs idées n'évoluent plus beaucoup. Le monde pro va être avantagé tout autant, si ce n'est plus avec Monsieur Le Greät. Ça ne sera pas mieux avec les deux précédents.

On peut saluer son bon travail, on ne peut pas lui reprocher. Certains critiquent de garder Didier Deschamps "à vie" mais finaliste de l'Euro et champion du monde, on va l'écarter sur quel motif ? 

La gestion des féminines est peut-être son plus gros point noir.

Mais on va où concrètement ?

Chance d'être élu : 60%

Conclusion :

J'aurais aimé un candidat cohérent, un candidat qui apporterait un peu d'espoir sur l'avenir du football, de nouvelles idées. Peut-être que ça serait nul mais j'aurais aimé quelqu'un comme Michel Denisot, Francis Graille, Michel Platini, ou un ancien joueur pro aux idées comme Habib Beye ou Eric Carrière. Des personnes qui travaillent et réfléchissent pour le bien du foot. Et pas que celui qui rapporte de l’argent.

Pourquoi pas un candidat venant du monde amateur ? Quelqu'un qui a connu le vrai football. Jérome Boscari, président du District du Tarn-et-Garonne est une personne correspondant à ce profil je trouve.

Aujourd'hui le football amateur est mis de côté. Les bénévoles se battent pour garder les joueurs et les joueuses motivées, de garder du lien social. En attendant les ligues continuent de prélever les cotisations. Qu'est-ce qui va se passer ? On aura encore les miettes des primes chez les pros ? On va donner 10€ par licenciés ? Avec quelle réelle perspective d’avenir et de développement ?

C'est du foutage de gueule. Qui va réellement nous défendre ?

Dans mon club pas moins de 8 éducateurs ont annoncé qu'ils arrêtaient la saison prochaine car le Covid, et le manque de compétition leur a coupé la motivation. On va faire comment ? En plus de perdre des licenciés, on perd des dirigeants, des éducateurs. Les parents, les joueurs ont payé depuis 2 ans des licences pour jouer au total 15 matchs. 

On continue de faire des séances "sans contact". Mais c'est du foot ? Le niveau va baisser. 

Tout ça pour dire que ça m'inquiète. Ok, l'équipe de France est notre moteur, notre fierté mais sans le foot amateur, l'équipe de France ne gagnera pas grand-chose pendant un bon moment. Et même sans cela, le foot amateur c’est la vraie vie…

Dénouement dans quelques jours. On verra à quelle sauce on sera mangé par la FFF et le gouvernement. Mais le foot amateur est clairement dans la mouise !!!

En attendant, prenez soin de vous.

Kev

Posté par teamkeke81 à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,