téléchargement

A force d'écrire mon désarroi sur la situation affligeante de mon club, l'AJ Auxerre, que je ne sais plus par quoi commencer et de savoir qui est réellement fautif. Certain(e)s pensent que le coach Correa est le premier responsable, d'autres que ce sont les joueurs et peu pensent que c'est le président Graille.

Au final, on s'en fout de savoir qui est plus fautif que l'autre ! Nous ce que l'on voit c'est la situation une nouvelle fois alarmante. Que l'on soit supporters auxerrois depuis 1 an, 10 ou 50 ans on mérite un minimum de respect. On mérite autre chose qu'une copie de footballeur de Division 3 départemental ! Et encore je suis gentil car les joueurs de division 3 porteraient fièrement l'écusson auxerrois, ils se seraient bougé le cul sur le terrain depuis le mois d'août. Alors oui, ils auraient sûrement perdu des matchs mais ils auraient le respect de tous... Car ils auraient mouillé le maillot sans se poser de questions.

Est-ce que chacun d'entre vous (joueurs, président et coach auxerrois) avez conscience que ce maillot on en est fier ? Que ce maillot en Ligue des champions ou en National on l'aimera jusqu'à la mort ? Ce club fait partie intégrante de notre vie, ce club nous permet de vibrer en bien ou en mal. J'ai crié pour lui, j'ai sauté et j'ai pleuré car l'AJ Auxerre est en moi, est en nous. 

Mon fils de 6 ans est fan de Philippoteaux bien avant Mbappé, ma fille de 8 ans adore Zach (malheureusement maintenant à Angers) bien plus que Lloris et ma future petite (prévue pour décembre) à déjà les chaussons de l'AJA. Est-ce que vous vous rendez compte de ce que représentent pour nous petits supporters, petits amateurs, ce qu'est CE club bleu et blanc ?

Il n'y a pas que les joueurs qui nous manquent de respect. Vous, monsieur Graille, quand j'entends votre interview sur France Bleu Auxerre au micro de Bruno Blanzat où on n'apprend rien, où les réponses sont évasives et où rien n'est dit sur les problèmes rencontrés (Janot, Boucher, effectif,...). Depuis cette interview la seule solution trouvée c'est le huis clos à l'entrainement une fois par semaine. On voit que c'est efficace ! Mais bon le club doit évoluer et ne plus rester avec certaines vieilles habitudes... Pas sûr que le huis clos soit la solution du siècle même si j'avoue que l'on doit évoluer.

Et que dire de Monsieur Correa où ses dernières déclarations sont surréalistes et je ne parle même pas de ses choix. Je n'ai rien contre Michel mais on a écarté Zach car il n'était pas décisif... On peut avoir un avis du coach sur ce point ? Mais bon, on ne sait pas gérer un club comme l'AJA, et c'est vrai, du coup notre point de vue ou notre avis ne compte pas. 

Ce soir, ne me dites pas qu'entre le groupe et le coach il n'y a pas de fracture. Ne me dites pas que ces joueurs ont perdu leur football et leurs valeurs.

Bizarrement, j'ai beaucoup d'affections pour les joueurs que je trouve totalement perdu et qui ont l'air de rien comprendre. Je leur laisse encore le bénéfice du doute. Mais pour combien de temps ?

Nous ne sommes pas là QUE pour payer nos places, pour payer les maillots 85€ pour un 18ème de L2 ou pour avoir mal aux yeux en regardant les matchs de l'AJA. Invitez un peu les supporters pour parler et transmettre l'amour de ce club aux joueurs, au caoch, à vous et à Mister Zhou. Pas qu'entre deux portes et 2 minutes après un entrainement. On va leur raconter nos histoires, nos souvenirs et pourquoi un fanion de l'AJA est au dessus d'un mourrant dans sa chambre d'hôpital car ça lui donne de la force.

On mérite bien plus de respect et notre écusson mérite de se défoncer à chaque match...

L'AJA est bâtit sur pierre et sur des valeurs... Que vous avez dû oublier !

Je suis en colère mais surtout triste, très triste. Mon coeur est meurtri...

Kev