Dugimont

Que c'est bon les mecs !!! Depuis le temps qu'on l'attendait ce match référence, on commençait à désespérer, on pensait que cela n'arriverais plus avec Pablo Correa. Mais fort est de constater que le groupe a de l'orgueil, que le groupe n'a pas l'air d'avoir lâché son coach... Et ça, on pouvait en douter au vu du match contre le Paris FC.

Il faut savoir dire quand c'est bien et ne pas que gueuler quand ça ne va pas. Il y a 1 semaine je remettais en question les joueurs, le coach et même, potentiellement, le président Graille. Beaucoup de supporters étaient dubitatif sur le maintien de Correa au poste d'entraîneur. Mais quand on voit le match de ce soir, ils m'ont tous donné tort, ils nous ont tous donné tort. On ne peut que s'en réjouir car on aime notre club.

Maintenant, il ne faut pas non-plus s'enflammer. Ce n'est qu'un match, ce n'est qu'une victoire et il faudra 3 points vendredi soir contre Niort. On ne peut plus se permettre de tatonner. Il faut gagner, il faut enchainer pour arriver à la trêve hivernale avec un classement digne de notre valeurs sur le papier. 

En analysant le match, on s'aperçoit quand même que des choix bizarre depuis le début de saison ont été rectifié. J'ai toujours pensé que Tacalfred apportait plus que ce que l'on croit et plus que de l'expérience. On peut lui reprocher parfois d'être lent mais il compense par son placement et par son envie. Ce soir il a gagné 100% de ses duels... Enorme !

Idem pour la paire Adéoti/Touré que j'ai, dès les matchs amicaux, considéré comme plus complémentaire surtout avec un Féret d'une technique hors norme. Et enfin, Dugimont replacé dans l'axe et non sur un côté. On parle toujours qu'il faut une colonne vertébrale solide dans une équipe. Si on y ajoute un Michel rassurant, on a Tacalfred-Adéoti/Touré-Féret-Dugimont. Au groupe et au coach de nous montrer que le soleil est bientôt de retour au dessus du Stade Abbé Deschamps !!! Que c'est bon d'avoir retrouvé Sakhi !

Ce soir, on a senti et vu un groupe. Au delà d'un beau jeu, ils ont au moins été cohérent et montré de l'envie. Sans envie on n'avance pas. Sans caractère on ne gagne pas et ce soir ils avaient les deux. Chapeau à M. Correa qui malgré les rumeurs, les doutes et les déconvenues a continué à croire en son projet et aussi, je pense, pour s'être remis en question.

Malgré tout je mets toujours un carton jaune pour ces entraînements à huis clos, ce ne sont pas nos valeurs !

La Bourgogne est bleue et blanche...

Kev