koscielny

Le gunners, Laurent Koscielny, s’est exprimé sur la victoire des bleus et ses sentiments qui se tiraillent.

Il a avoué être supporters inconditionnel de l’équipe de France, de ses potes en bleu mais également de vouloir qu’ils perdent. Ses propos peuvent choquer à première vue mais je vous invite déjà à regarder sa belle interview dans le Canal Football Club. Mais je vous invite aussi à vous mettre à sa place.

Il était titulaire en bleu, il devait participer à la coupe du monde et il se blesse 1 mois avant. Cela devait être dur à vivre ! Être supporters mais souffrir en voyant son équipe gagner. Deux sentiments totalement opposés et pourtant si compréhensif.

Ceux qui l’accablent n’ont soit pas fait de compétition intense, soit c’est de la mauvaise foie. Ceux qui comparent sa déclaration avec celles potentielles d’un Benzema ou d'un Nasri « Si ça avait été Benzema ou Nasri... », n’ont rien compris et surtout ça n’a aucun rapport.

Je trouve M. Koscielny sincère et touchant. Il a le courage de dire et d’évacuer quelque chose qui a dû le faire souffrir.

Imaginez votre frère ou votre sœur gagner des millions au loto. Vous êtes heureux pour eux mais y’a une partie de vous qui êtes dégoûté car cela aurait pût vous arriver, cela aurait pût changer votre vie.

M. Koscielny bravo et respect. Votre interview mérite d'être salué et vos sentiments sont humain. Je m'interdit tout jugement car c'est trop facile de juger lorsque l'on ne connait pas la situation.

J’espère que ce passage dans votre carrière va s’atténuer avec le temps et que de belles victoires vont suivre et vous fera un peu oublié ce moment injuste.

Prompte rétablissement

Kev