téléchargement

Alors c'est rare que je sois autant en colère après les joueurs, après un match de l'AJA, après le coach mais là trop c'est trop... Au-delà du résultat c'est la manière qui me dérange. L'équipe a réalisé une prestation insipide. 

Que ressortir de ce match ? Pas grand chose, voir rien. J'en ai marre de voir cette équipe faire tourner le ballon pendant 10 ans sans arriver à faire une frappe potable. Et les centres on en parle ? Et les frappes de loin c'est en option ? 

On a joué sur un petit rythme. Pourtant Châteauroux ce n'était pas génial et je pense qu'elle était largement prenable mais au final ce cont eux qui ont pris 3 points. Nous on rentre encore bredouille et en se posant un tas de questions. On se met tout seul dans le rouge, on se met tout seul en danger comme le montre l'action en première période où tout le monde s'arrête alors que l'attaquant est à deux doigt d'ouvrir le score et pas hors-jeu. Que dire du nombre de passes râtées, le déchet technique est affligeant, sans oublier les corners joué à deux alors qu'on perd et qu'on joue a 10. On a été nul !.

Ce que je remarque c'est qu'on ne tire jamais de loin. Bellugou ne tire pas, il revient sur lui et passe sur le côté ou derrière. Rendez-nous Jordan Adéoti, lui au moins apporte du danger, de l'envie et marque des buts. Devant c'est pauvre... Je ne sais même plus quoi dire tellement c'est faible. 

Je vais terminer par le carton rouge et l'arbitrage. Pour moi, le carton rouge est mérité. Arcus arrive comme une balle sachant que le ballon est déjà loin. Le tacle est mal maîtrisé et dangereux. Si on en est à toujours se plaindre de l'arbitrage alors c'est qu'on est impuissant pour trouver des solutions dans le jeu. C'est un aveu de faiblesse.

Il serait temps de se réveiller messieurs les auxerrois comme dirais un ami. Que vous perdiez c'est une chose mais au moins montrer que vous vous sentez concerné, montrer l'envie de gagner et pas de jouer à la baballe. Et puis autant j'aime Furlan mais là va falloir changer des choses ce n'est plus possible, mettez des guerriers (Boto, Adéoti, Merdji,...). On veut des combattants sur le terrain.

Là j'en ai marre, ras le bol. J'aimerais enfin kiffer un peu en regardant mon équipe. Mais surtout arrêter de me faire chambrer chaque semaine par les potes. Notre maillot ne se mouille pas, il se mérite... Ce maillot à une histoire, un palmarès et le porter ne suffit pas...

#MerciJames

Kev