téléchargement (4)

Ce soir, je suis rentré de l'entrainement où j'ai encadré la séance de mes U15. Un moment partagé avec ma fille de 8 ans qui est venu pédaler derrière les jeunes pendant leur footing. L'intersaison a été difficile car il fallait digérer la défaite en finale de la Coupe Tarn-et-Garonne U15. 

En rentrant à la maison je me suis posé par la suite devant le film "Un rêve de champion" avec Denis Quaid.  Mon fils, Eden, n'arrivait pas à dormir et il s'est mis à regarder avec moi. Au bout d'un moment il me dit "Papa j'aimerais te voir marquer un but". Il a 6 ans et ma dernière saison complète remonte à 2013/2014 alors qu'il avait 2 ans. Sauf qu'à 37 ans, après 13 opérations pour mon crohn et après avoir été en fauteuil roulant il y a deux ans cela serait un exploit, cela serait inimaginable de me voir marquer un but en compétition officielle. Parce qu'à mes yeux "Marquer un but" c'est en compétition et non sur des matchs amicaux en vétérans. 

Mais le mot impossible ne fait pas partie de mon vocabulaire. J'ai sûrmonté un coma, un pronostic vital de 1 chance sur 10 de m'en sortir, j'ai réappris à marcher, puis à courir et  avec réapprendre, au mois de mars, à apprivoiser un ballon de foot. En mai, j'ai refoulé une pelouse en tant que joueur avec l'équipe 3 de mon club. Et même si ce n'était que 15 minutes, c'était une première victoire personnelle. J'ai continué pour enfin jouer 50 minutes en fin de saison.

Alors même si je suis à cours de forme,  en surpoids et en manque de repère, je vais tenter de revenir pour mon fils, pour ma fille et leur montrer qu'avec de la volonté et du travail on peut y arriver. Cela ne sera pas simple et je sais que je vais en chier, seulement quand j'ai un truc en tête je vais jusq'au bout. 

J'ai beaucoup de choses contre moi (l'âge, la maladie, mon poids, mon jeu que j'ai perdu...) et je crois aussi que le nouveau coach de la 3 ne crois pas à ma capacité de lui apporter quelque chose. Je vais tout tenter pour faire mentir les à priori et affronter les vents contraires. 

Pour la plus part des gens cela peut paraitre anecdotique mais pour moi ça serait magique. Ca serait GRAND de prouver que je peux y arriver, ça serait un message pour mes enfants par le fait de toujours croire en ses rêves.

Mon dernier rêve, ou disons mon dernier objectif sera de réussir ma reconversion (autre que d'emmener mes U15 à la victoire). Bon nombre de personnes sont persuadés que je pourrais jouer un rôle important dans "La psychologie et la  préparation mentale dans le sport chez les jeunes". Ont-ils raison ? Je pense avoir les qualités et l'expérience pour être utile. Chaque choses en son temps et si le destin le veut alors je ferais comme d'habitude, je ferais tout mon possible pour réaliser l'impossible. 

Je ne suis pas Ethan Hunt ou Tom Cruise mais je suis prêt pour Mission Impossible 7... C'est la magie du football amateur !

Kev