IMG_7484

Quand on est coach, on n'a pas vraiment le temps de savourer, ou de kiffer après une victoire ou un exploit. On est dès le lendemain dans le travail pour le match suivant. Il est 1h du matin, je viens de terminer de donner le biberon à ma fille et mes pensées sont déjà orienté vers le match prochain.

Mais avant tout de chose je souhaite féliciter mes jeunes joueurs car au delà du résultat ils ont été exemplaire sur tous les plans. Déjà sur le terrain. Même si eux considèrent "Que c'était facile", je continue de penser qu'ils se sont rendu le match facile. Tu ouvres la marque au bout de 2mn puis tu double à la 8ème. Pour un résultat final de 9-0. Ils ont eu des phases de jeu assez exceptionnel avec des combinaisons où la défense adverse n'arrivait pas à suivre.

Mais malgré cela certains joueurs n'étaient pas content. Soit parce qu'ils n'ont pas assez marqué, soit parce qu'ils trouvent que leur prestation individuelle a été moyenne. C'est un état d'esprit rare, ce sont des compétiteurs et ils ne sont jamais satisfait (ce qui est très positif). Je n'ai qu'un seul regret, ne pas les avoir emmené en D1 car on méritait d'y être. Mais ce n'est pas facile quand tu reprend un groupe au mois de novembre et que tu joues ta vie contre les deux meilleurs équipes du département de suite sans avoir réellement le temps de mettre en place ton style. Et quand tu entends des dirigeants et des éducateurs du club te dire "T'as une sacré belle équipe ! J'ai pris un plaisir énorme à vous regarder jouer" c'est bon à prendre. Car les critiques sont toujours plus facile à dire que les compliments.

Et il y a l'état d'esprit affiché, et là c'est la plus belle satisfaction. J'ai mis deux joueurs important en équipe 2 dont mon meilleur défenseur (et garçon exceptionnel). Je savais qu'il était très déçu alors je lui ai envoyé un message hier soir pour qu'il sache que ce n'était pas une sanction et il m'a répondu "C'est normal pas de souci. Bon match". État d'esprit incroyable !

Mais ce n'est pas tout. Aujourd 'hui c'était autour des autres de montrer une attitude respectueuse. Ils ont pris beaucoup de coups mais n'ont jamais réagis. Ils sont sur le banc, sortent, entrent et ils donnent toujours tout même si nos choix les emmerdent par moment (ce qui peut se comprendre). 

A la fin du match, je rentre dans le vestiaire, pas un mot, pas de chant de la victoire. Avec mon binôme Julien on s'étonne, on leur demande de faire le cri de la victoire mais non "Kevin on respecte l'adversaire. C'est déjà dur pour eux.Tu nous demandes d'être respectueux, on t'écoute"... On était sur le cul mais quelle preuve d'intelligence et d'écoute. Bravo ! 

Tout ça pour dire que ce groupe est, j'en suis persuadé, exceptionnel à tous les niveaux. Je vais continuer à faire tourner mon effectif et j'espère qu'ils garderont ce comportement compréhensif et amical avec nous les coaches car ces choix sont là pour permettre à certains de se sentir impliqué. Ce ne sont pas des sanctions, j'ai confiance en tout mon groupe. Une personne m'a dit ce soir "Kevin t'avais une mission c'était de redonner le sourire aux jeunes et qu'ils aient un comportement respectueux. Si aujourd'hui, ils le sont c'est que ce groupe adhère à ton discours et en fin de compte il commence de plus en plus à te ressembler". Je ne sais pas si c'est vrai, mais j'essaye seulement d'être à l'écoute et juste. 

S'ils lisent ce message j'espère qu'ils comprendront ce qu'on essaye de faire avec eux et qu'avec mon binôme Julien on irait à la guerre pour eux mais le feraient-ils pour leurs coaches ? Sont-ils prêt à mettre leur égo de côté pour le bien du collectif ? Moi j'en reste persuadé. Et s'ils continuent dans ce sens, peut-être qu'on se dépouillera en fin de saison pour faire un truc exceptionnel tous ensemble. 

Je finirais par un très grand merci pour mon binôme Julien avec qui je me sens bien où les échanges sont constructif et amicaux. Merci aux parents qui aident et nous soutiennent. Merci à Omar qui est venu arbitrer bénévolement.

Si on fait de belles choses c'est tous ensemble qu'on y arrivera. Je veux que cette aventure humaine reste graver. Ce discours peut paraître un peu simpliste, surfait ou trop lisse mais cela me ressemble.

Rien n'est fini, cela ne fait que commencer.

Alors les geeks, qui va en 2 samedi prochain pour les aider a remporter le championnat ?

Kev