téléchargementMes pauvres amis supporters Lensois, Luzenacois et du football amateur. 

C'est quoi ce délire dans les hautes instances du football ? Débutont tout d'abord par cette fameuse DNCG.

Loin de moi l'idée de dire que la DNCG ne sert à rien ou devrait être supprimée, mais cette saison c'est du grand nimporte quoi.

Déjà il y a Valenciennes qui descend en L2 puis est rétrogradée en National, prête à déposer le bilan. Et puis par miracle, ils restent en L2.

Par contre, Luzenac qui, eux, ont mérités leur montée sur le terrain. Qui se démènent pour être au top pour cette montée et cette saison en L2 sont, eux, laissés en National.

Même après leur appel puis en étant passés par le CNOSF, le club reste en National. C'est quand même une honte. Ils trouvent les fonds, ils trouvent un stade homologué, etc, etc. Mais on confirme la non-montée. Un vrai scandale.

Pendant ce temps, certains clubs sont en 1er lieu rétrogradés puis maintenu car ils apportent des garanties. Luzenac n'en n'a pas apportée ? Bidon.

Quand j'entend sur RMC, un certain Louis (interview du 17/07 dans l'after foot) qui est membre d'une DNCG dans un autre sport en France, nous expliquer que selon le Président, l'actionnaire ou le club, la décision peut varier. Cela prouve que cette instance fait ce qu'elle veut. Et cette année elle fait n'importe quoi.

J'ai l'impression qu'un club comme Luzenac dérange. Qu'on ne leur laisse aucune chance sans même leur faire confiance. Je rappelle quand même que dans les dirigeants il y a un certains Fabien Barthez. Ne serait-ce pas une preuve de sérieux du club ? Croyez-vous que Barthez irait se mettre dans une galère mal gérée ?

Mais ce n'est pas tout. J'attends maintenant la décision de la DNCG sur le dossier Lensois. Si Lens monte, c'est du foutage de gueule complet. Non pas que je ne serais pas ravi que mes amis Lensois soit en L1. Juste que cela serait une preuve que la DNCG ne vaut rien. Il manque 10 millions, l'actionnaire ne veut pas les mettre sur la table car il est soit-disant vexé. Cela prouvera que les règles ne sont pas les même pour tous.

Mais à Lens ça deviens "Plus belle la vie". Gervais Martel annonce la L1, puis la DNCG refuse la montée mais Martel reste confiant et assure à tous qu'il n'y aura aucun problème. Résultat en appel, toujours pas les 10 millions donc Lens toujours en L2. De là on nos explique que ce n'est qu'une question de temps. Mais le dimanche, malgré les certitudes de Gervais, Mammadov n'investira pas les 10 millions demandés. Dans le même temps, le coach lensois, Kombouaré, n'est toujours pas arrivé. Il attend d'être sûr que Lens ira en L1 pour venir faire son travail et ces entraînements. Comment dire ? Lui aussi se fou de la gueule du monde ? Qu'il fasse son job. Il démissionnera si Lens n'est pas en L1. Comment les joueurs et les supporters doivent prendre cela ?

Alors là-dedans qui trinque ? Les joueurs qui se sont dépouillés toute une saison. Les fautifs ? DNCG pour Luzenac. Martel et Mammadov pour Lens. Les seconds à trinquer se sont les supporters qui investissent du temps et de l'argent pour encourager leur équipe. Mais ça, la DNCG, Martel et Mammadov (voir Kombouaré) s'en contre fiche.

Et aujourd'hui, nous avons cette rumeur au PSG de Conte qui irait à Paris et Blanc qui serait limogé. Si cela se vérifie, on marche sur la tête. Blanc à fait une très bonne saison, à prolongé mais on le virerait. Mais attention ce n'est qu'une rumeur.... Sauf qu'avec les Qataries tout est possible.

Ha, ce football professionnel qui détruit notre beau football amateur. Ce foot pro qui donne une image pourrie de notre sport. Heureusement, il y a toujours de belles histoires et de beaux moments de joies pour faire oublier ces instances et dirigeants politiciens.

En attendant je souhaite bien du courage à mes amis Lensois, Luzenaciens et aux bénévoles des clubs sportifs.

teamkeke