IMG_2392

En milieu de semaine dernière j'étais inquiet du jeu que l'on pouvait proposer depuis le début du championnat. Deux jours avant d'aller chez le leader, Gandalou, je n'étais pas très rassuré. Dans ces cas-là, il faut insister sur la philosophie de jeu, avoir le bon discours et mettre de la concurrence. 

Comme j'ai dit il y a pas si longtemps à mes deux jeunes coaches (Watson et Romain) avec l'expérience ont sent dès le matin du match si les choses vont bien se passer ou pas. Juste avant d'arriver au stade de Gandalou, je n'étais pas bien du tout. J'étais faible et j'ai dû prendre rapidement mes médicaments. David et Romain l'ont vu, m'ont parfaitement relayé pendant l'échauffement mais je n'ai rien voulu montrer aux joueurs. J'assume, je fais mon taf et je ne lâche jamais rien. 

Bizarrement, à chaque fois que l'on est dans le dur, on est bon et on fait de belles choses. Je le sentais depuis le réveil et le fait d'être mal en point me donnait encore plus d'espoir. Mais entre une sensation et la réalité, il y a toujours une différence.

Le match

Encore une fois on  avait des absents et on a réorganisé notre bloc défensif. J'avais demandé aux joueurs d'être costaud, de s'imposer dans les duels et surtout de proposer du jeu. Je voulais qu'on arrête de toucher 20 fois le ballon ou de faire des remises en une touche de balle. Je voulais aussi qu'on écarte le jeu et qu'on est une animation offensive plus collective.

En face, ils avaient deux milieux immenses. j'ai demandé qu'on leur rentre dedans tout de suite, qu'on ne les lâche pas afin de les rendre dingues et les empêcher d'avoir de l'espace.  Mathias et Kyrian plus Jordan ont su mettre l'intensité qu'il fallait. Dans le jeu, les "ptits reds" ont respectés toutes les consignes et on a fait le meilleur match depuis le début de saison. Que cela soit techniquement, physiquement ou collectivement.  Mathias a ouvert le score sur une frappe lourde envoyé en pleine lucarne suite à un corner mal renvoyé. A la mi-temps, on menait 1-0 mais il fallait garder les garçons dans le match. Il ne fallait pas qu'ils croient que ça serait facile, fallait appuyer encore et encore. Leur grand neuf pétait un câble et le huit également. 

En seconde période, les "ptits reds" ont continués de faire le jeu, et on a marqué deux buts coup sur coup (Jordan, Bilel). Le score va évoluer de 3-0, 3-1 et enfin 4-1 avec un dernier but de Kylliam. Une victoire méritée, une très belle victoire qui fait du bien. Il faut quand même dire que si l'on reste à 1-0 ou 2-0 c'est grâce à Ange qui gagne 3 face à face nous permettant de rester dans le match et de ne pas douter. Maintenant va falloir confirmer face à la meilleure équipe de la poule, Bressols (invaincu). 

Des choix à venir compliqués

La veille (vendredi), j'avais annoncé que je voulais faire confiance à quelques joueurs de l'équipe 2. Par le biais des blessés, j'en ai choisi déjà deux qui étaient dans mon collimateur. Loris et Lorenz ont assurés. Je voulais faire redescendre 3 joueurs en équipe réserve samedi prochain mais ces trois zigotos ont été énorme et c'est tant mieux. Je préfère des joueurs qui relèvent la tête et qui me mettent en difficulté.

Du coup, comment les enlever pour le prochain match ? Du coup, je vais devoir faire des choix délicats car à ce jour je pense que j'ai 18-20 joueurs pouvant venir en équipe 1. Mais c'est le rôle d'un coach de faire des choix, parfois bon et parfois mauvais. Il faut aussi avoir le bon discours pour faire comprendre que j'ai confiance en tout le monde même si je ne les prends pas ou même si je les fais redescendre. Mais franchement, c'est des problèmes de riches. 

Une chose est sûre, chacun aura sa chance. Je suis fier de tous les joueurs. L'équipe 2 est un régal à voir jouer et l'équipe 1 en fin de compte n'a perdu qu'un match depuis le début de saison. On va continuer à bien bosser et on va tenter de confirmer.

Ce groupe est vraiment Top.

Rdv samedi pour les deux matches à domicile.

Kev